Leader mondial de l’analytique, SAS a fait de l’épanouissement de ses collaborateurs sa priorité. Rencontre euphorisante avec Yannick Charron (UCP 99), son DRH.

 

SAS fait partie des entreprises où il fait bon travailler. Dans quelle ambiance évoluent les collaborateurs ?

En plus de locaux flambant neufs à La Défense, la filiale française est installée au château de Grégy-sur-Yerres en Seine et Marne. Nous profitons d’un parc 20 hectares avec parcours santé, d’un terrain de tennis, d’une salle de sport avec sauna, d’une conciergerie et d’une crèche. Ce cadre de travail reflète la pensée du fondateur de SAS pour qui des collaborateurs heureux fournissent un travail de qualité.

 

Cette culture d’entreprise se retrouve-t-elle dans le management des équipes ?

Totalement. Nous privilégions la responsabilisation de nos collaborateurs notamment via un dispositif de travail à distance qui permet à chacun de gérer son équilibre professionnel. Notre priorité est de savoir si le collaborateur a atteint ses objectifs, pas de l’avoir sous nos yeux tous les jours ! Notre valeur ajoutée s’illustre aussi par la culture de la porte ouverte qui passe par un accès simplifié à tous les managers de l’entreprise.

 

Un conseil à ceux qui souhaitent vous rejoindre ?

Chaque année, nous sélectionnons une vingtaine d’étudiants en Master 2 et nous les intégrons au programme « SAS Spring Campus ». Ils débutent par un mois de cours avec des experts spécialistes métiers, suivi d’un stage au sein d’une entreprise cliente, d‘une société de conseil partenaire ou de SAS elle-même. Une occasion en or pour les apprentis data scientists d’apprendre leur futur métier.

Chiffres clés SAS Institute : 3,2 Mrds $ de CA en 2016 / 25 % du CA investi en R&D tous les ans / 14 000 collaborateurs dans le monde / 300 employés en France

 

 

Contactez directement Yannick Charron

10 + 1 =

D’ESCP Europe aux Townships d’Afrique du Sud, voyage avec l’altruiste Alexandre Michel

D’ESCP Europe aux Townships d’Afrique du Sud, voyage avec l’altruiste Alexandre Michel

WeDressFair : pour une mode responsable

Diplômée d’un master en biotechnologie, Marie NGuyen a très vite laissé de côté la recherche pour se tourner vers la mode éthique. Aujourd’hui, avec le lancement de son marketplace responsable, WeDressFair, elle espère sensibiliser acheteurs et créateurs de vêtements.

Vive la physique en équipe !

Étudiante à Polytechnique, Julie André revient sur sa participation au tournoi international des physiciens à Moscou en avril 2018. Une aventure scientifique et humaine qu’elle n’est pas prête d’oublier.

Les Power Rangers à l’assaut de la Bourse !

Tristan Baronnet (CEFAM) a remporté la finale régionale d’Apprendre la Bourse, compétition financière étudiante européenne, relayée par l’Association Finances & Pédagogie

L’importance du design dans un monde digital

Une nouvelle expérience partagée par Monia Huet, Lead Web Designer, Diplômée de SUP’Internet, expertise Web Design, Promo 2015

« Notre court-métrage récompensé deux fois, c’est une belle consécration »

En mars 2018, le court-métrage de Raphaël Sawadogo a décroché deux prix lors du Festival du film court à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Un succès dont il compte bien profiter pour continuer à faire son cinéma. Primé et passionné, il nous livre ses...

Startup Show, l’EDHEC célèbre ses entrepreneurs à Station F

Yuka, Canard Street, SmartEar, Merci Maman ou encore Pumpkin sont toutes des startups à succès montées par des EDHEC. Soutien de l’écosystème dédié à l’entrepreneuriat, incubateur et maintenant Station F, sans oublier l’apport décisif de leur formation,...

Carole Danancher, jeune diplômée et déjà startuppeuse

Diplômée d’une des meilleures écoles de commerce de France et d’Europe, l’Edhec Business School, en 2014, Carole Danancher, après quelques expériences au sein de grands groupes, a préféré la voie de l’entrepreneuriat ! Un pari gagnant puisque sa startup,...

Avec un ingé aux platines, on s’enjaille à l’ISEP !

En mode Docteur Jekyll et Mister Guetta. En 2e année à l’ISEP, Antoine de Planta étudie les systèmes embarqués le jour… et fait se déhancher les corps la nuit ! DJ en autoentreprise depuis 5 ans, il allie sa passion du disco et de la house avec son esprit cartésien...

Si Paris m’était contée en clichés

Derrière l’objectif de Humans of Paris : Marco Hazan, 21 ans. Passionné de photo, cet étudiant de Sciences Po arpente chaque jour les rues de Paris à la recherche des « gueules » et des histoires de celles et ceux qui font battre le cœur de la capitale. Portrait d’un...