Terrain de jeu mondial proposant tous les métiers du secteur, Sanofi ne lésine pas sur les moyens pour prendre soin de ses collaborateurs. Ayant rejoint le groupe il y a 3 ans, Olivier Bogillot (IPIL 99), Directeur du Cabinet du DG s’avoue conquis.

 

©Franck Parisot

Intégrer le leader français de l’industrie pharmaceutique avait quelque chose de logique pour un homme de la trempe d’Oliver Bogillot. Cabinet de conseil, laboratoires pharma de toutes tailles, ARS, Conseiller Santé à la Présidence de la République… Sa curiosité et son nomadisme l’ont porté à multiplier les expériences et les structures privées et publiques. Aujourd’hui, il ne se voit pas bouger de si tôt ! « De toutes les sociétés que j’ai connues, c’est sans aucun doute celle qui ouvre le plus largement le champ des possibles. »

Le monde s’offre à vous

« Sanofi propose non seulement une grande diversité de métiers ayant choisi d’internaliser toute sa chaîne de la production, R&D, à la commercialisation, mais aussi des opportunités de mobilité géographique. » Avant de rejoindre le cabinet du DG, Olivier Bogillot était à Washington, où il s’expatrie en 2016 avec sa famille, pour travailler aux «global policy» avec comme mission d’élaborer une position sur les prix des médicaments de Sanofi aux US. Un poste stratégique dans un environnement politique et médiatique très tendu. « Peu d’organisations parient sur vous aussi rapidement et sur son plus gros marché ! » Et comme le groupe valorise l’expérience internationale, il fait partie des plus importants pourvoyeurs de stages et de VIE. Sur 450 jeunes talents partis en poste dans 49 pays, 55 % sont recrutés à l’issue de cette période ! Et l’objectif est de passer à 70 % !

Innover dans la cour des grands

L’esprit startup avec les moyens d’un groupe du CAC40, voilà un autre atout de la société aux yeux d’Olivier Bogillot.  Il s’illustre entre autres par l’ouverture du 39BIS, un laboratoire e-santé centré sur l’open innovation pour la médecine du futur.« Très en avance sur le plan digital et l’analyse de données, nous sommes en compétition, non pas avec nos concurrents, mais avec les GAFA ! En ce moment nous développons avec la filiale santé de Google, Verily, une solution d’aide à la prise en charge des patients diabétiques. Elle  calculera de manière précise et en temps réel glycémie et taux d’insuline à administrer. »

Take care and be well

Et pour couronner le tout, Sanofi s’engage autant pour la vie de ses patients que pour le bien-être de ses collaborateurs et de manière parfois inattendue…« Un jour j’ai eu la surprise de trouver le hall du siège envahi de tables de pingpong ! Jean-Philippe Gatien, champion français de tennis de table, intervenait pour expliquer l’importance du sport dans sa vie. » Conférences, salles de sports, ateliers… les RH multiplient les initiatives pour encourager les employés à pratiquer une activité physique et à prendre soin d’eux.
Ils sont également invités à faire appel à l’entreprise pour soutenir leurs engagements associatifs et citoyens. « Si nous avons été classés à la1èreplace du secteur en termes de réputation, c’est que Sanofi assume pleinement sa responsabilité sociétale et environnementale. Et quand on s’engage à favoriser l’actionnariat salarié ou à réduire notre empreinte carbone, ce n’est pas simplement en France mais partout dans le monde ! »

 

Les dirigeants cassent les codes !

En luttant contre la cassure entre le terrain et la direction.  En allant à la rencontre des équipes, des patients pour rester connecté à leur réalité.

 

Un défouloir ? Le taekwondo, on s’y est mis en famille avec ma femme et mes 3 enfants !
Une personne inspirante ? Simone Veil ! Une femme d’exception dans un monde d’hommes qui a su casser les codes, se relever des pires atrocités et pourtant porter un projet visionnaire pour l’Europe.
Un conseil aux jeunes ? Créez des relations durables avec vos profs, vos collègues, vos patrons, et n’essayez jamais d’écraser les autres pour monter. Il y a de grandes chances que vous les recroisiez au cours de votre carrière.

« Je pensais rejoindre une entreprise à l’organisation sans souplesse. J’ai découvert une ruche passionnante de 110 000 collaborateurs, capable de se réformer sous l’impulsion d’un nouveau DG en peu de temps. »

 

Contact : olivier.bogillot@sanofi.com

 

 

Millennials, quadras, seniors… Qu’attendons-nous du monde de l’entreprise ?

Humain, technologies. Les collaborateurs de différentes générations sont-ils sensibles aux mêmes problématiques dans l’entreprise ? Qui de leur approche du monde du travail ? Enquête.

Millennials, quadras, seniors… Qui sont-ils ?

Millennials et profils plus seniors : même combat ? Quête de sens, autonomie… Les aspirations des collaborateurs seraient les mêmes, quel que soit leur âge. Enquête.

Les 7 grands travaux des universités

Rénover la pédagogie, améliorer l’orientation et l’accueil des étudiants, développer la recherche et rayonner à l’international pour trouver un nouvel élan

Intelligence émotionnelle VS intelligence artificielle

Intelligence émotionnelle VS intelligence artificielle. Le manager face à l’IA. Michelle Veyssière et Rolan Robeveille, auteurs du livre Manager l’IA, arbitrent le combat.

Mon manager a un cœur !

La carotte et le bâton, c’est fini ! Le leadership moderne doit se fonder sur l’humain, la bienveillance, le respect et l’altruisme.

Où t’es, diversité, où t’es ?

Des différences culturelles aux différences générationnelles, les défis du DG de demain sont nombreux. Comment fédère-t-il ses collaborateurs ? Hélène Langinier (EM Strasbourg) répond.

Le management around the world

Comment le manager interagit-il avec ses collaborateurs en Allemagne, au Japon ou en Angleterre ? Décollage immédiat avec Hélène Langinier (EM Strasbourg) et le docteur Ricardo Azambuja (Rennes School of Business).

Viser la lune, ça ne nous fait pas peur !

Focus sur l’industrie aérospatiale, un secteur en pleine révolution, porté par le New Space et les nouveaux challenges de la space economy

Management, tech et collaboratif : le cocktail gagnant du DG du futur

Comment le manager trouve-t-il l’équilibre Homme-machine ? Quels sont ses atouts pour affronter ses nouveaux défis ? Christophe Clavé (INSEEC), répond.

Les métamorphoses de la langue du management

Deux approches, deux regards sur la langue et ses évolutions, telle qu’elle est notamment pratiquée dans le monde de l’entreprise.