La grande force d’INSEEC U. à San Francisco ? Son écosystème ! Situé près de l’Université de Berkeley, le groupe bénéficie également de la proximité de nombreux incubateurs et de sièges de grandes entreprises comme LinkedIn, Twitter ou encore Salesforce, le leader du CRM. Après avoir visité le campus de San Francisco, notre reporter est parti à la rencontre des partenaires d’INSEEC U.

 

Citris Foundry @ UC Berkeley

Quatrième université mondiale, c’est un partenaire de choix pour INSEEC U. Premier acteur à collaborer avec le groupe d’écoles : Citris Foundry. Cet innovation hub a émergé au cœur du campus de l’institution américaine en 2013 et permet de développer un peu plus l’esprit d’entrepreneur des élèves d’INSEEC U.

Son ambition ? Permettre aux entrepreneurs en herbe de bénéficier de l’incroyable écosystème de UC Berkeley pour booster leurs projets. Son positionnement géographique est stratégique puisque l’innovation hub est au cœur du campus, proche de l’Invention Lab, de HAAS School of Business, de l’école d’ingénieur de Berkeley et du laboratoire dédié aux nanotechnologies, MARVELL Nanolab.

Helen Wills Neuroscience Institute

Autre collaboration en provenance de UC Berkeley, le Helen Wills Neuroscience Institute, au sein duquel travaille Michael Silver. Spécialiste de la vision ses travaux portent sur la manière dont le cerveau assimile une information et sur le traitement de maladies telles que la cataracte ou le strabisme.

Le point commun entre l’Institut et l’INSEEC U. ? L’attention porté à l’art. Ce laboratoire spécialisé dans les neurosciences fait en effet appel à Esther Mallouh, une curatrice qui veut faire travailler scientifiques et ingénieurs avec des artistes. Elle porte ainsi le programme Art + Tech d’INSEEC U afin de stimuler la créativité des jeunes entrepreneurs français. Elle imagine actuellement As Above As Below, une exposition avec des neuroscientifiques et des astrophysiciens, mettant en parallèle les réseaux neuronaux du cerveau et les réseaux d’étoiles que l’on retrouve dans l’espace.

HAX Accelerator

Piloté par le français Cyril Ebersweiler, HAX est un pur produit de la fabrique à accélérateurs : SOSV. Spécialisé dans le hardware, la robotique et les objets connectés, il propose aux étudiants et aux startupers d’être accompagnés dans leur prototypage à San Francisco ou à Shenzhen. Le plus de HAX ? Sa localisation ! Alors que l’antenne américaine est proche de la Silicon Valley, les locaux chinois se situent juste au-dessus d’un marché où les startups peuvent se fournir facilement en matériel.

Parmi les grands noms qui ont fait leurs débuts à HAX : Harmonix (créateur du jeu Guitar Hero), Jump Bikes (les vélos conçus par Uber) ou encore Memphis Meats (qui produit de la viande issue de cellules souches). HAX accompagne même de nombreuses startups françaises, à l’image de Japet, une frenchie qui travaille sur un exosquelette.

Fort de son expertise en la matière, HAX est donc un partenaire incontournable, à l’initiative de nombreuses conférences pour booster l’esprit créatif et entrepreneurial des élèves d’INSEEC U.

Salesforce

Espace détente de Salesforce

Espace détente de Salesforce

INSEEC U. San Francisco ne pouvait pas se passer du leader du CRM qui accueille les étudiants du programme Art + Tech. Très engagé dans la formation, Salesforce a même développé la plateforme gratuite Trailhead qui permet à tout un chacun d’acquérir « les compétences nécessaires sur le marché du travail demain », explique Sarah Franklin, EVP & GM, Trailhead & Developer.

Mais Salesforce, c’est aussi un business américain OVNI qui n’hésite pas à casser les codes traditionnels. Exit le bureau du CEO au dernier étage, le géant a préféré offrir un superbe espace détente à tous ses collaborateurs au dernier étage de ce qui est la plus haute tour de l’ouest américain. Une action reproduite dans chacun des bâtiments de la marque à travers le monde. Quoi de mieux qu’une entreprise à l’esprit dirsuptif pour former les jeunes étudiants qui façonneront le monde de demain ?