La parité Hommes/Femmes, enjeu majeur dans les Grandes Ecoles et dans les Grandes Entreprises

 

Depuis plus de 70 ans, le leader japonais Ricoh se réinvente pour fournir aux professionnels des produits d’impression et des services innovants, conçus pour améliorer la gestion du flux informationnel et réduire son impact sur l’environnement. Présentations avec Sophie Milliot (ESC Compiègne 1989), directeur administratif et financier de Ricoh France.

 

 

Sophie Milliot

Sophie Milliot

Filiale de Ricoh Europe, Ricoh France (2 500 personnes) assure la commercialisation de la marque auprès des professionnels, des PME aux grands comptes du CAC 40. « Nos atouts, explique Sophie également sur la gamme de services que nous développons pour permettre au client d’optimiser la gestion du poste impression et sur une force de vente très importante, déployée dans 6 agences sur le territoire et dans lesquelles les jeunes diplômés peuvent trouver de belles opportunités. » Les produits et les services innovants proposés par Ricoh répondent aux attentes engendrées par la dématérialisation du flux informationnel : problématiques de stockage, de gestion électronique, de sécurisation ou encore de délégation de gestion du parc : « Notre ambition est de nous affirmer dans le futur comme un fournisseur de valeur ajoutée en apportant l’innovation (logiciels embarqués,services associés, financement…) à nos clients. »

 

Une DAF contributivede la performance
Composées de 280 collaborateurs, les équipes que dirige Sophie Milliot, accueillent régulièrement des stagiaires et recrutent ponctuellement de jeunes diplômés. Elles ont en charge les missions classiques d’une DAF (contrôle de gestion, comptabilité, fiscalité et recouvrement), auxquelles s’ajoutent le juridique, les systèmes d’informations et l’administration des ventes. « Ma responsabilité est de piloter mon organisation de manière à améliorerl’efficacité de son fonctionnement et de contribuer à la croissance de la profitabilité de l’entreprise. L’un des enjeux pour nous est de fiabiliser et de crédibilisernos données afin de fournir des analysesclaires et lisibles qui seront des outils d’aide à la décision.  Ma conviction est que la finance ne doit pas se contenter d’être une chambre d’enregistrement : son rôle est de s’assurer que les rouages de l’entreprise fonctionnent mieux car son expertise couvre l’ensemble de la chaîne de la relation avec le client, de la prise de commande à son règlement. Parallèlement à cela, elle a aussi un rôle d’analyse, de conseil, de partenariat avec le business mais aussi parfois d’un rôle d’alerte, car il est essentiel d’identifier les risques pour mieux protéger l’entreprise. »

 

Un parcours très exposé à l’international
Ayant fait le choix d’une spécialisation Finance/ Comptabilité à l’ESC Compiègne, Sophie Milliot a orienté son parcours dans la finance vers l’international : « Passer les quinze premières années de ma carrière au sein de l’américain Digital Equipement, Compaq, puis d’HP qui en a fait l’acquisition, a été pour moi une grande chance car, homme ou femme, ce qui prime dans la culture anglo-saxonne, ce sont les compétences et les résultats. Si j’ai parfois dû batailler un peu, j’ai pu me développer pour pouvoir monter en responsabilités dans cet environnement très masculin que sont les technologies. » Après avoir démarré au contrôle de gestion, puis évolué vers l’audit corporate, l’opportunité d’encadrer des équipes multiculturelles en devenant Audit manager lui a ouvert de nouveaux horizons, à la fois en termes de compétences managériales et de compréhension du fonctionnement global de l’entreprise : « Le passage par l’audit est très formateur car il permet d’acquérir des méthodes de travail, de la rigueur, de l’ouverture d’esprit et de progresser dans sa maîtrise de l’anglais, indispensable pour gagner en responsabilités dans les métiers financiers. Parce qu’elles ont souvent davantage de pragmatisme, moins d’ego, plus de polyvalence et qu’elles privilégient les échanges constructifs, les femmes ont beaucoup à apporter aux entreprises. Savoir composer avec son environnement, ne pas s’autocensurer et rester en accord avec soi-même sont de précieux alliés pour réussir et pour conserver l’envie et l’enthousiasme, qui font toute la différence ! »

 

CG

 

Contact :
www.ricoh.fr