Je suis Samuel Marie-Rose, étudiant à l’ENSGSI (Ecole Nationale Supérieure en Génie des Systèmes et de l’Innovation) de Nancy. J’ai étudié à l’Université Nationale de Colombie à Bogotá de Juillet 2015 à Décembre 2016 dans le cadre d’un double-diplôme proposé par mon école d’ingénieurs.

 

Pourquoi la Colombie ?

Voici la première question à laquelle j’ai dû répondre en annonçant à ma famille, mes proches et mes amis que j’allais réaliser un échange académique en Colombie. Au début, il n’a pas été facile d’y apporter des réponses mais j’étais tout de même convaincu qu’au niveau culturel, ouverture d’esprit, enrichissement pédagogique et personnel, la Colombie serait un bon choix. Et je ne me suis pas trompé ! Si on a la possibilité de connaître de nouvelles pédagogies, de nouveaux modes de vie et de nouvelles cultures, autant chercher un pays vraiment différent du nôtre.

 

Etudier à lUniversité Nationale de Colombie (UNAL) Campus Bogotá

L’UNAL, où j’ai étudié, est la plus grande et la meilleure université du pays. Elle fait d’ailleurs partie des dix meilleures universités d’Amérique Latine. En y arrivant, j’ai été impressionné par sa grandeur et son caractère plutôt atypique. En ce qui concerne la qualité des cours et des enseignements, elle est très bonne et par expérience, je peux dire que cet échange m’a permis d’enrichir et de compléter mes connaissances en plus de m’offrir une vision différente de certains points et sujets. Par ailleurs, les différents projets réalisés en équipe (et qui constituent la base des travaux d’ingénierie demandés à l’UNAL), m’ont permis d’expérimenter le management interculturel ainsi que d’autres techniques et aspects du management mis en valeur par mon école d’ingénieur, l’ENSGSI.

 

La diversité colombienne

Soyons honnête, réaliser un échange académique à l’étranger n’est pas synonyme de passer tout son temps à étudier ! C’est le moment de voyager, de découvrir de nouveaux paysages, de nouvelles cultures et une gastronomie différente. A ce niveau, la Colombie est indescriptible et cache des paysages extrêmement divers, depuis le Sud avec l’Amazonie jusqu’au Nord avec la chaleur et les saveurs de villes telles que Carthagène. Les colombiens quant à eux sont tout simplement exceptionnels.

 

(c) Samuel Marie-Rose

Et la sécurité en Colombie ?

Contrairement aux clichés que l’on peut avoir de la Colombie, l’insécurité ne règne pas et l’image qu’elle avait il y a une dizaine voire une vingtaine d’années n’est plus la même. Par expérience, je peux vous dire que le plus grand danger de la Colombie est de ne plus vouloir y partir !

 

Envie d’en savoir plus ou de profiter de conseils pour partir étudier en Colombie  samuel.marie-rose1@etu.univ-lorraine.fr

 

Chiffres clés

Bogotá : 8 millions d’habitants

Université Nationale de Colombie Campus Bogotá : 30 000 étudiants

Colombie = 2 fois la France