La SACD a accueilli jeudi 4 juin 2015 dans un cadre magnifique la 6ème édition du Prix littéraire des Grandes Ecoles. Après une année de lecture et de belles découvertes, le jury a décerné le prix du plus beau paragraphe et le prix du premier roman.

Le Prix Littéraire des Grandes Ecoles est une association née à HEC en 2009. Aujourd’hui, c’est un prix inter-école en expansion qui a pour vocation de rapprocher les jeunes et la littérature : « donner une voie aux étudiants dans le monde littéraire. »

Le prix du plus beau paragraphe

Cette initiative a été fondée l’année dernière pour récompenser un étudiant pour sa plume. Elle permet également de créer un lien entre étudiant et professionnel de la littérature. Les consignes de ce prix sont simples : Après la lecture du premier paragraphe du roman de Julien Gracq, Au Château d’Argol, les étudiants devaient rédiger le second paragraphe en restant fidèle au style de l’auteur tout en laissant libre cours à leur imagination.

Emeline Daudré a conquis le jury avec son paragraphe et s’est vu remettre son prix, un stylo MontBlanc, par le parrain de l’édition : David Foenkinos.

Le prix du premier roman

Le Prix Littéraire des Grandes Ecoles récompense des écrivains talentueux et encore peu connus dans la perspective de soutenir la poursuite d’une belle carrière. Après une pré-sélection d’une soixantaine d’ouvrages, un seul est retenu. Cette année, le prix a été attribué à Marie Richeux pour son roman Achille paru aux éditions Sabine Wespieser.

Tous nos remerciements à Adrien Cools, président du Prix littéraire des Grandes Ecoles, pour son accueil chaleureux.

Contact : http://prixlitterairedesgrandesecoles.com/