Assurer une présence sur les réseaux sociaux est une condition nécessaire mais insuffisante pour trouver un job. En effet, vos comptes LinkedIn et Facebook sont le reflet d’un réseau personnel déjà constitué qu’il convient d’alimenter au gré des rencontres personnelles et professionnelles. – Par Hélène Spada Responsable Ressources Humaines Grenoble Ecole de Management et Susan Nallet Directrice Carrières, Alumni, Relations Employeurs Grenoble Ecole de Management

 

Capture d’écran 2017-01-13 à 09.34.39

Il s’agit d’une démarche qui prend du temps et doit être soignée, avec une stratégie en lien avec votre objectif (recherche d’emploi, rencontres professionnelles, recherche de marchés)…

Que recherche un recruteur ?

Il y a 5 ans à peine les entreprises annonçaient main sur le coeur ne pas utiliser les réseaux sociaux pour respecter la vie privée des candidats. Depuis le nombre de recruteurs déclarant utiliser les réseaux sociaux (55 %) est en hausse constante. A travers l’évaluation de vos interactions numériques, les objectifs du recruteur sont multiples :
• Vérifier la cohérence des informations concernant votre formation ou parcours professionnel : stagiaire au service commercial sur Viadéo et responsable commercial sur LinkedIn ? Anglais courant sur le CV et un niveau scolaire dans les échanges ? Autant d’alertes qu’il pourra creuser en entretien…
• Evaluer l’adéquation de votre personnalité avec la culture de l’entreprise : vous avez un engagement associatif ? Vous relayez un contenu informatif? Vos propos sont négatifs voire discriminants ? Vous critiquez ouvertement vos collègues ? Rien n’est neutre.
• Apprécier vos capacités de communication : Si le ton est juste, l’expression soignée, vous marquez des points. Si votre CV déclare que vous êtes « passionné par la finance », le recruteur doit en trouver la preuve au travers des groupes auxquels vous appartenez, les discussions et articles que vous suivez.
Faut-il pour autant laisser une image lisse ou masquer des pans entiers de votre vie personnelle ? Que nenni, un recruteur peut trouver suspect un candidat qui n’a aucune vie sociale. Tout est question de mesure. Une photo de vous en clown est valorisante si vous accompagnez des enfants à l’hôpital. Nettement moins s’il s’agit d’une soirée déguisée avec chope de bière à l’appui. A vous de choisir l’image que vous souhaitez laisser… au propre comme au figuré.

Susan Nallet © Agence Prisme / Pierre Jayet

Susan Nallet © Agence Prisme / Pierre Jayet

La transparence marche dans les deux sens

Les réseaux sociaux affichent sans filtre, l’actualité des entreprises, les commentaires des collaborateurs, la satisfaction des clients, l’activité des concurrents. Il n’y a plus d’excuses pour arriver à un entretien en dilettante mais vous avez sous la main toutes les informations pour cerner votre futur employeur, vos collègues et même votre évolution de carrière. Glassdoor ou Payscale vous permettront même de préparer votre négociation salariale. Quelques astuces à utiliser sans modération :
• Comprendre un parcours de carrière.
Vous vous imaginez responsable du marketing digital d’une entreprise industrielle : croisez les critères métier et secteur pour identifier 5 personnes avec un poste similaire. Une analyse chronologique de leurs carrières met en lumière les étapes nécessaires, les compétences requises et des recruteurs potentiels.
• Mieux comprendre un métier. Les pages alumni de LinkedIn vous donnent un aperçu des métiers et secteurs investis par les diplômés de votre école. La cartographie de votre réseau facilitera les mises en relation.
• Suivre une entreprise : actualités, lancements de produits, alertes emploi mais aussi les entreprises consultées par les internautes pour élargir votre recherche.

L’utilisation avertie et intelligente des réseaux sociaux permet de projeter votre profil sur le devant de la scène, de créer des liens et mieux comprendre votre futur environnement professionnel. Cependant, n’oubliez jamais que le recrutement repose avant tout sur les relations humaines : sachez sortir de derrière votre écran, rien ne vaut un sourire et une poignée de main !