La première promotion de la licence professionnelle intégrée (LPI) Assurance, banque, finance : chargé de clientèle ; a inauguré en janvier 2015 ce cursus d’un nouveau genre lancé par l’Université de Cergy-Pontoise. L’UCP entend faire réussir dans les études et dans l’insertion professionnelle en apportant des solutions innovantes.

Etudiants de l’UCP © UCP

Etudiants de l’UCP © UCP

« L’UCP a deux obsessions : la réussite et l’insertion de ses étudiants » annonce sa VP en charge de l’orientation professionnelle, Sabine Lepez. C’est dans cette optique que l’Université innove avec une licence professionnelle intégrée. Initiée en janvier 2015, elle entend répondre à un enjeu majeur du supérieur : les jeunes qui ne trouvent pas leur place dans la formation. Soit qu’ils aient été recalés en BTS, qu’ils échouent ou décrochent en licence.

 

UN DISPOSITIF DE RÉUSSITE
« L’UCP leur offre un nouveau dispositif de réussite. De réussite, car il procède d’une réorientation choisie en fin de premier semestre par nos étudiants de 1ère année de licence ; mais aussi car la LPI est montée en partenariat avec le monde professionnel pour répondre aux besoins en recrutement de certains secteurs en tension. » L’UCP déploie depuis quelques années un dispositif de repérage des décrocheurs et de réorientation active sur lequel elle s’appuie pour recruter pour la LPI. Le responsable de la Licence a par ailleurs présenté le cursus devant des amphis de 1e année. Pour la première promotion, 18 étudiants venaient d’éco-gestion, 3 de LSH, 2 de droit, 1 de LEI, 1 de sciences. Pour ce premier cru la LPI a reçu 60 dossiers de candidatures pour 25 places. Les étudiants ont été sélectionnés après entretien de motivation. « Le recrutement est opéré au caspar- cas. L’objectif est de faire de l’orientation intelligente à deux titres. Elle est fondée sur une réelle motivation et sur de réelles perspectives d’emploi. L’Université a la possibilité de faire réussir ses étudiants en apportant des solutions innovantes. Elle est un acteur majeur de la réponse aux problématiques nationales en matière d’orientation dans le supérieur. » L’innovation tient beaucoup au mode de
recrutement post-bac pour cette licence professionnelle. « Nos étudiants de licences pro classiques arrivent majoritairement après un BTS. Dans le cas de la LPI, le programme et la pédagogie sont construits dès le post-Bac. »

 

UNE FORMATION PROFESSIONNALISANTE
La première LPI de l’UCP forme au secteur Assurance, banque, finance et au métier en tension de chargé de clientèle. Elle est montée en partenariat avec le CFPB (Centre de formation de la profession bancaire). Autre caractéristique : elle est résolument professionnalisante. « Les étudiants réalisent un stage en 1ère année et suivent les 2e et 3e années en alternance. Leur formation répond à un besoin exprimé par le secteur de chargés de clientèle dotés d’une large assise polyvalente. »

 

UNE PÉDAGOGIE INNOVANTE
Le cursus comprend 35 % d’enseignements fondamentaux, 55 % orientés métier avec interventions de praticiens et 10 % de projets tutorés et professionnels. « La pédagogie est adaptée aux attentes et besoins d’étudiants moins attirés par le conceptuel que l’opérationnel et le concret. Les promotions sont réduites à 25. Ce parcours innovant comprend également un socle universitaire général et un accompagnement personnalisé à l’élaboration du projet professionnel. » L’Université envisage de développer cette filière à d’autres domaines en tension, notamment dans l’informatique/numérique pour les métiers de web designer ou de codeur.

 

A. D-F