Création du concours Passerelle Bachelor, poursuite de la digitalisation, épreuves revisitées : les 10 business schools membres de Passerelle capitalisent sur les succès du concours 2019 et innovent sur de nouveaux formats. Le point sur ce qui attend les candidats.

 

« Passerelle est un concours attractif ! » introduit fièrement Jean-Guy Bernard, président du concours et DG d’EM Normandie. Car si on observe une baisse de 5 % des intégrés sur P1 en 2019, la hausse très nette de 14 % sur P2 confirme le succès du concours auprès des candidats. Des candidats qui proviennent, logiquement, majoritairement des filières commerce et éco-gestion. Mais aussi, pour 7 % d’entre eux, d’autres filières (langues étrangères, lettres, histoire, sciences politiques, sport, arts…). « Notre large palette d’épreuves au choix nous permet d’attirer des candidats de tous horizons », insiste Catherine Gautier de la Plaine, secrétaire générale de Passerelle.

En 2020, le concours Grande Ecole ouvrira 2 365 places (1220 en P1 et 1145 en P2) dans ses écoles membres : MBS, GEM, Groupe ESC Clermont, La Rochelle BS, BSB, ICN BS, IMT Business School, EDC Paris, SCBS et EM Normandie. Un chiffre en légère baisse par rapport à 2019, EM Strasbourg et Rennes Business School ayant décidé de quitter la banque d’épreuves l’année dernière.

A fond dans le digital

Innovation et agilité, tel est le credo de Passerelle. Après avoir inauguré le 100 % digital lors de sa dernière édition, la banque d’épreuves compte bien capitaliser sur son succès. « Les candidats et les correcteurs ont beaucoup apprécié ce concept. Outre le gain de temps dans la correction, la digitalisation nous a aussi permis de compresser certains coûts et donc de proposer des tarifs toujours plus attractifs », souligne Catherine Gautier de la Plaine. Autre avantage : la mise à disposition de résultats détaillés sur les réponses des candidats, une mine d’infos pour affiner le concours.  

Save the date !

Vous pouvez vous inscrire au concours Passerelle du 25 novembre 2019 au 2 avril 2020, avec modification de votre épreuve au choix possible jusqu’à la dernière minute. Une seule date à retenir pour les écrits : 15 avril 2020, partout en France et à l’international.

Pour l’édition 2020, Passerelle change de plateforme de digitalisation pour proposer en environnement d’entrainement strictement identique à l’environnement de composition. « Les candidats qui s’entrainent sont en conditions d’examens : 0 stress garanti pour l’utilisation du logiciel le jour J », ajoute-t-elle.

Du neuf côté épreuves

2020 sonne le retour de l’épreuve de synthèse en 2h (contre 1h20 en 2019). Côté anglais, rien ne bouge. En revanche, quelques évolutions notables pour les épreuves au choix, un des grands atouts du concours. La culture économique disparaît au profit d’un QCM sur les connaissances fondamentales en économie et l’épreuve littéraire est remplacée par une épreuve de culture générale et littéraire. La synthèse et le marketing pourront être passés en full english pour ceux qui sont plus à l’aise en anglais qu’en français.

Un concours spécial Bachelor est né !

Autre nouveauté pour 2020 : la création du concours Passerelle Bachelor. Issu du rapprochement des associations Passerelle et Atout +3 annoncé en juillet dernier, il concerne 6 écoles de la banque d’épreuves : BSB, EM Normandie, GEM, Groupe ESC Clermont, IMT Business School et La Rochelle BS. Il devient ainsi « le plus important concours Bachelor de France », indique son président. 665 places seront ouvertes avec des frais d’inscriptions modérés : 120 € pour une école puis 20 € par établissement supplémentaire.

Passerelle Grande Ecole, ça me coûte combien ?

Pour vous inscrire aux écrits, comptez 190 €. Pour les fans de l’anticipation, une date à retenir : un tarif préférentiel de 160 € sera appliqué à celles et ceux qui s’inscriront avant le 28 janvier 2020. Les oraux vous coûteront 30 € par école passée, soit 20 € de moins qu’en 2018, « ce qui constitue un bel effort financier de la part du concours et de ses écoles membres », insiste Jean-Guy Bernard. Vous êtes boursier ? Pour vous, les écrits c’est gratuit et il faudra compter 15 € par oral et par école.  

Testez et approuvez ?

C’est le retour des Training Days. « Des journées de préparation gratuites très appréciées, qui permettent de mieux connaitre le concours, de s’essayer aux épreuves de synthèse et d’anglais « comme si on y était », de discuter avec des professeurs et de se rendre sur les campus », indique Jean-Guy Bernard.  Point fort de ces journées d’entrainement : inutile d’être inscrit à Passerelle pour les suivre. Un bon moyen de tester son niveau avant de se lancer dans l’aventure.  Toutes les dates à retrouver sur le tout nouveau site de Passerelle.