La Bac, c’est fait ! L’affectation ParcourSup, c’est fait ! Maintenant vous pouvez entrer dans le grand bain. Démarches administratives, aides sociales, logement… voici les incontournables et les nouveautés à ne pas rater pour réussir votre rentrée 2018.

 

S’inscrire

Vous avez reçu votre affectation sur ParcourSup ? Consultez les modalités d’inscription de votre formation sur le lien « Message établissement » sur la plateforme. Attention à ne pas laisser passer les délais !
Si vous avez fait le choix d’une formation hors ParcourSup, vous devez impérativement justifier d’une attestation de désinscription (téléchargeable directement dans votre dossier, rubrique « Admission ») ou une attestation de non-inscription sur ParcourSup (téléchargeable ici).

Bonne nouvelle du côté des droits d’inscription : la facture est à la baisse. Pour la rentrée 2018, comptez 170 € pour une licence, 243 € pour un master et 380 € pour un doctorat.

S’assurer

La rentrée 2018 marque la fin du régime de sécurité sociale étudiante. En clair, si vous entrez en première année, vous restez affilié à votre régime actuel et la traditionnelle cotisation de 217 € est supprimée. Si vous n’avez aucune démarche à effectuer, profitez de l’été pour créer un compte sur ameli.fr (pour le régime général) ou sur l’espace de gestion du régime spécial dont vous dépendez. Indispensable pour recevoir vos remboursements et suivre votre dossier.

Tous contributeurs !

La somme de 90 € est désormais demandée chaque année à tous les étudiants (sauf étudiants boursiers ou réfugiés) au titre de la contribution de vie étudiante et de campus (CVEC). Objectif : favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif et conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé. Une attestation d’acquittement de cette contribution est obligatoire pour vous inscrire, obtenez la ici.

Financer ses études

Vous aurez moins de 28 ans au 1e septembre 2018 : vous êtes peut-être éligible à une bourse ! Pour faire votre demande, connectez-vous ici, complétez votre demande de dossier social étudiant et retournez la au Crous. Si vous remplissez les critères d’éligibilité, le Crous mettra votre bourse en paiement dès que votre inscription sera effective.

Trois nouveautés du côté des bourses

La mise en paiement anticipé de la 1e mensualité dès le 30 août 2018 (si le dossier complet est fourni avant fin juillet)
La mise en paiement des échéances à date sera fixée le 5 de chaque mois dès octobre
L’extension des bourses aux étudiants bénéficiaires de la protection subsidiaire

Des aides complémentaires sont aussi disponibles :

Aide au mérite : 900 € annuels pour les boursiers sur critères sociaux titulaires d’une mention Très bien au bac
Aide à la mobilité master : 1 000 € pour les boursiers sur critères sociaux entrant en master dans une nouvelle académie
Aide à la mobilité internationale : 400 € / mois pendant 2 à 9 mois pour les boursiers sur critères sociaux partant à l’étranger dans le cadre d’un échange de formation ou d’un stage
Aides spécifiques du Crous
Aides régionales et dans les Outre-Mer
Prêt bancaire garanti par l’Etat : 15 000 € maximum, sans condition de ressources et sans caution parentale

Si vous changez de lieu d’habitation et d’académie dans le cadre de votre accompagnement par les commissions d’accès à l’enseignement supérieur, vous pouvez également bénéficier d’une nouvelle aide financière allant de 200 à 1000 €.

Le saviez-vous ?

Les ressources moyennes des étudiants s’élèvent à 650 € / mois
46 % des étudiants exercent une activité rémunérée pendant leurs études
57 % des étudiants perçoivent des aides sociales (300 € en moyenne)
Pour manger au Resto U, il faut compter 3.25 € / repas

Se loger

Pour trouver un hébergement, allez faire un tour du côté de Lokaviz.fr, la centrale du logement étudiant non commercial. Vous y trouverez des offres de logement dans les résidences Crous mais aussi dans le parc privé.

Besoin d’un logement ponctuel ? Pensez à Bed and Crous, un service qui vous permet de séjourner dans des résidences universitaires du Crous pour un séjour de courte ou moyenne durée (d’une nuit à un mois) dans toutes les grandes villes universitaires.

Si vous optez pour le privé, vous pouvez souscrire à un bail mobilité, un bail de location meublée de courte durée soumis à des règles plus souples que la location meublée traditionnelle. Conclu pour une durée de 1 à 10 mois non renouvelable, il est résiliable à tout moment sous réserve d’un préavis d’un mois et sans dépôt de garantie (une caution pourra toutefois vous être demandée).

Si vous galérez pour trouver une caution, pensez à Visale ! Proposée par Action Logement, cette aide au cautionnement locatif est 100 % gratuite pour tous les étudiants majeurs, sans condition de ressources et pour tout type de logement. N’attendez pas pour faire votre demande !

Le saviez-vous ?

2/3 des étudiants vivent hors du domicile familial dont 12 % dans une résidence universitaire
175 000 places sont disponibles dans les Cité U dont 30 % pour les étudiants internationaux
60 000 nouveaux logements étudiants seront construits d’ici 2022