Alors que l’Equipe HD venait juste d’être choisie pour rejoindre la TNT, le Journal des Grandes Ecoles a interviewé le directeur général de l’Equipe, François Morinière, ancien de l’ESCP Europe.

 

François Morinière

François Morinière

Lorsque vous êtes nommé en 2008 à la tête de l’Equipe, quelle est votre stratégie ?
Premièrement, repenser et stabiliser l’organisation du journal. Deuxièmement, lancer un plan d’efficacité économique et essayer de trouver des solutions pour faire au mieux et au moins cher. Troisièmement, commencer à imaginer des passerelles cross média entre papier et numérique. Quatrièmement, positionner la marque.

 

Quelles sont les spécificités de la culture d’entreprise de l’Equipe ?
C’est une entreprise qui est très différente de celles que j’ai connues avant. C’est avant tout une entreprise de journalistes (deux tiers de nos salariés), ce qui colore notre culture. Ensuite, la notoriété de la marque est très importante ce qui donne à l’entreprise un sentiment de fierté très forte, un esprit de service. Et puis, il y a la passion du sport : c’est quand même très compliqué de travailler ici si l’on n’aime pas le sport.

 

En quoi votre manière de manager diffère-t-elle de l’époque CBS Outdoor ?
C’est un management très différent. Je pense qu’à chaque changement d’entreprise il faut adapter son mode de management. A l’Equipe, il faut prendre le temps. Ensuite, c’est une entreprise dans laquelle il faut toujours chercher à convaincre car on est face à une population intellectuelle, avec qui il faut utiliser des ressorts peut-être plus rationnels et moins émotionnels. Enfin, il faut faire preuve d’une délégation forte : la rédaction a une liberté d’action.

 

Pour vous, la chaîne l’Equipe HD sera « la chaîne de tous les sports, de tous les terrains de sport et de tous ceux qui font le sport ». Comment tiendrez-vous cette promesse ?
Je pense que lorsque l’on a l’envie d’être la première chaîne de sport gratuite en France, on essaie d’aller au plus loin possible dans la couverture du sport.
– « La chaîne de tous les sports » : c’est ce que fait déjà l’Equipe
– « La chaîne de tous les terrains » : nous allons nous appuyer sur une rédaction très forte avec 380 journalistes et 167 correspondants
– « La chaîne de tous ceux qui font le sport » : il s’agira de donner la parole aux champions, mais aussi aux coachs, aux sportifs moins connus…

 

Qu’est-ce qui différenciera l’Equipe HD de sa grande sœur l’Equipe TV ?
L’Equipe TV est une chaîne d’information sportive et l’Equipe HD sera une chaîne de sport. Bien sûr, il y aura toujours une colonne vertébrale d’information mais nous ajouterons aussi beaucoup de magazines pour enrichir la compréhension du sport. Sans oublier la découverte, le divertissement, et puis la retransmission d’événements ce que nous ne faisons pas aujourd’hui. Et dernier point, ce sera une chaîne qui parlera de la place du sport dans la vie quotidienne. Le sport a une fonction sociétale forte que nous n’avons jamais vraiment couverte.

 

Comment le travail s’organise-t-il entre les différents médias de l’Equipe ?
Nous sommes toujours en phase de construction. Nous avons franchi une étape importante en rapprochant il y a quelques mois les rédactions web et print avec un seul directeur à leur tête. Se pose maintenant la question de la télé. Nous avançons sur une meilleure coordination des médias les uns par rapport aux autres.

 

Pourquoi l’Equipe est-elle partenaire du Challenge du « Monde des Grandes Ecoles et Universités » ?
C’était intéressant pour nous parce que le sport prend une place grandissante dans les grandes écoles et universités, ce qui est bénéfique pour elles parce qu’il les fait rayonner mais aussi parce qu’il améliore et complète la formation scolaire donnée aux étudiants, grâce aux valeurs de leadership, complémentarité, dépassement de soi.

 

Le comité de parrainage de l’Equipe HD.  De gauche à droite : Marie-José Pérec, Amirouche Laïdi, Denis Masseglia, Jackson Richardson, Jacques Bungert, Richard Dacoury, Régis Wargnier, Teddy Riner, Arnaud Assoumani, Christian Karembeu, Christian Prudhomme.

Le comité de parrainage de l’Equipe HD. De gauche à droite : Marie-José Pérec, Amirouche Laïdi, Denis Masseglia, Jackson Richardson, Jacques Bungert, Richard Dacoury, Régis Wargnier, Teddy Riner, Arnaud Assoumani, Christian Karembeu, Christian Prudhomme.

Pourquoi, au Journal des Grandes Ecoles, nous lisons l’Equipe
Christophe Lasserre, rédacteur en chef : « J’adore lire l’Equipe. Je suis un lecteur assidu à tel point que, comme mes journées sont très occupées, je lis l’Equipe avec du retard, dans l’ordre des parutions. C’est presque maniaque. Il n’y a pas de côté identitaire, juste un plaisir de lire, de m’arrêter sur des disciplines que j’aime. »
Morgan Gernigon, responsable relations entreprises : « Je lis l’Equipe car c’est LA référence en termes d’informations sportives. Ensuite, parce que j’ai la chance de pratiquer des sports qui y sont très représentés (foot et tennis). Enfin, l’occasion est trop rare faute de temps, mais j’aime lire intégralement le quotidien lors de longs déplacements car c’est toujours un plaisir de découvrir des disciplines assez peu médiatisées ! »

 

Claire Bouleau
Twitter @ClaireBouleau