Créée en 2001, Renault-Nissan Purchasing Organization (RNPO) est une structure commune aux deux constructeurs Renault et Nissan, qui est responsable de la stratégie de leurs achats. Rencontre avec Nicolas Maure (Centrale Paris 83, INSEAD 85), Vice-Président de RNPO, en charge du périmètre Powertain (Groupe Moto Propulseur).

 

 

Nicolas Maure

Nicolas Maure

En 2010, l’Alliance Renault-Nissan a commercialisé dans le monde 7,3 millions de véhicules. Ayant choisi de confier à cette structure commune RNPO la responsabilité de l’ensemble du périmètre Achats – 67 milliards d’euro dans 25 pays -, les deux constructeurs sont approvisionnés grâce à elle en pièces indispensables pour la fabrication ainsi qu’en services, prestations et biens d’équipements. Dans cette organisation, RNPO Powertrain a en charge moteurs, boîtes de vitesse et chaînes cinématiques : « Notre métier d’acheteur en B2B, explique Nicolas Maure, tire sa richesse de sa transversalité car nous ,avons comme interlocuteurs des clients internes dans toutes les directions du groupe : ingénierie mécanique, fabrication, logistique, contrôle de gestion, juridique, etc. Notre mission est de réaliser pour chaque projet le meilleur sourcing auprès de fournisseurs externes en fonction de choix multicritères : qualité, prix, délais, innovation technique, localisation géographique – car nous achetons au plus près des points de montage -, solidité financière. Il revient également aux acheteurs d’assurer la « vie série » sur l’ensemble des véhicules et de s’impliquer, en aval, auprès de nos fournisseurs, pour optimiser la conception et la performance industrielle des pièces. »

 

La fonction Achats, stratégique, est idéale pour allier les deux dimensions : technique et commerciale.

Les Achats, une fonction stratégique pour évoluer
Les 200 collaborateurs de RNPO Powertrain, également répartis entre Rueil-Malmaison et Tokyo, que pilote Nicolas Maure sont, notamment, à l’oeuvre dans quatre grands pôles : Contrôle moteur (injection essence et diesel), Pièces mécaniques du moteur, Périphériques du moteur (turbo, systèmes de filtres, pompes à huile…) et Pièces boîtes de vitesses et chaînes cinématiques : « Les éléments que nous fournissons combinent mécanique, matériaux et électronique, et nos exigences en matière de précision – de l’ordre du micron – rendent notre expertise particulièrement technique. » Les responsables achats et les acheteurs, qui en composent les équipes, sont aux deux tiers des ingénieurs qui disposent d’aptitudes à développer des compétences business et commerce – les doubles formations sont évidemment très prisées -, et pour les tiers restant, des diplômés d’écoles de commerce passionnés par la technique. « La fonction Achats, stratégique, est idéale pour allier les deux dimensions : technique et commerciale. Elle offre la possibilité d’évoluer soit en montant en responsabilités dans la fonction, soit en se construisant une carrière multimétiers, en France ou à l’international, au sein de l’Alliance Renault-Nissan. Aujourd’hui, nous avons d’ailleurs une centaine de postes à pourvoir au sein de cette fonction. Et les femmes sont les bienvenues, l’effectif féminin représente déjà 30 % de mon équipe Achats chez Renault »

 

Alterner fonctions managériales et business…
Complétant sa formation de Centralien par un MBA à l’INSEAD, Nicolas Maure a découvert le monde de l’automobile dans le cadre de ses missions industrielles au sein du Boston Consulting Group. Après avoir débuté, au sein de l’équipementier Valeo en 1987, à la direction Plan & Stratégie, puis intégré la direction Achats de Faurecia en 1993, il rejoint Renault, en 2000, en tant que directeur des Achats Pièces et Accessoires : « Tout au long de mon parcours, précise-t-il, je me suis attaché à alterner fonctions managériales et business afin de pouvoir capitaliser sur les deux compétences. Rejoindre un constructeur majeur comme Renault, engagé dans une dynamique de très forte croissance internationale, m’a permis de me rapprocher du client et du marché. L’automobile est un produit de grande consommation extraordinaire, qui associe technologie et innovation, et où un ingénieur a la chance de pouvoir aborder une très grande diversité de problématiques ! »

 

L’automobile : les défis d’aujourd’hui et de demain !
Les grands enjeux pour Renault sont d’innover en permanence afin d’allier performance énergétique des véhicules et réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre, et aussi d’anticiper les évolutions techniques et réglementaires des différents marchés qu’il irrigue : « Le secteur, souligne Nicolas Maure, est en constante évolution technologique. Avec l’arrivée des véhicules électriques – la « Leaf » pour Nissan, déjà commercialisée, et les trois nouveaux modèles électriques de Renault sur le marché d’ici fin 2011 à savoir Kangoo Z.E.*, Fluence Z.E. et Twizy – c’est même une vraie révolution technologique qui est en marche ! »

 

CG

 

Contact : www.renault.com