Interpellé dès ses débuts professionnels par la multitude de solutions que des cultures différentes étaient en mesure d’apporter à une même problématique, Serge Silvani (Mines de Douai 87), Directeur de la Stratégie Industrielle au sein de l’Alliance Renault-Nissan), évoque pour nous l’apport essentiel de la diversité dans toute réussite d’envergure…

 

Serge Silvani (Mines de Douai 87), Directeur  de la Stratégie Industrielle  de l’Alliance Renault-Nissan

Serge Silvani (Mines de Douai 87), Directeur de la Stratégie Industrielle de l’Alliance Renault-Nissan

 

Rares sont dans l’automobile et même dans l’industrie les rapprochements entre deux grandes entreprises dont chacune des parties puisse se réjouir sans réserve. Tel est pourtant le cas de l’Alliance Renault-Nissan, « L’un des partenariats les plus réussis de l’histoire de l’automobile, explique Serge Silvani, Directeur de la Stratégie Industrielle de l’Alliance Renault-Nissan. Il faut dire que les deux marques étaient très complémentaires d’un point de vue géographique comme industriel. Au-delà de la synergie technique, c’est le respect mutuel de la culture et de l’identité de l’autre qui a forgé le succès de cette Alliance unique, alors que dans les fusions-acquisitions, l’une des parties prenantes finit souvent par prendre le dessus. Cette expérience réussie de rapprochement win-win nous a, de plus, donné la capacité de réaliser d’autres partenariats fructueux, comme celui avec Daimler, et de devenir le leader mondial du Véhicule Électrique. »

 

« Porteuse de solutions différentes, la diversité est une grande source de réussites, et donc,
de performance »

Richesse de nos différences
Ce n’est pas un hasard si Serge Silvani se sent parfaitement à l’aise dans ce positionnement pourtant délicat situé à l’interface de la culture des deux géants ; le concept de l’altérité l’a toujours passionné. « J’ai eu la chance d’être confronté très tôt à des cultures d’entreprises et humaines différentes. J’ai débuté ma carrière à la Française de Mécanique, filiale Renault-Peugeot à l’époque, sur le moteur V6 co-développé par Peugeot, Renault et Volvo avec, entre autres, Chrysler US comme client. Je me suis rapidement posé la question qui chatouille tout ingénieur découvrant une solution technique inconnue de lui : « Pourquoi ?… » « Pourquoi ont-ils choisi de faire les choses d’une manière différente ? » « Nous pouvons facilement nous persuader que nos méthodes ou solutions sont les meilleures mais souvent, la réalité est que nous ne connaissons pas toutes les autres ». Loin de me gêner, ces différences m’ont toujours intéressé, elles sont la preuve que les diversités de point de vue ouvrent de nouvelles perspectives, de nouvelles opportunités. Du coup, la dimension interculturelle est devenue un véritable moteur pour moi et je n’ai plus cessé de me réjouir et rechercher de pouvoir travailler en lien avec d’autres cultures. »

 

« Réussir, c’est s’épanouir dans son métier, être motivé par ce que l’on fait et favoriser l’émergence de nouveaux talents dans la génération suivante »

 

Adhésion, participation…
Une diversité qui, pour Serge Silvani, ne se restreint pas à l’approche géographique ou culturelle mais concerne également le large panel des métiers que le groupe est en mesure de proposer aux jeunes diplômés. « Au regard de la taille de l’Alliance : produits, marchés, métiers… il existe une grande richesse de parcours permettant à chacun de s’épanouir ». Quant à la réussite collective et la part qu’y occupe un management avisé, Serge Silvani s’en fait une idée tout aussi contemporaine : « Manager consiste certes à être porteur d’une vision, mais l’essentiel est de savoir transmettre à ses collaborateurs une image claire de la cible à atteindre et de surtout s’assurer qu’elle fasse sens pour eux. Savoir expliquer le « pourquoi » des choses crée l’adhésion nécessaire pour aborder la phase capitale du « comment » : « Comment atteindre notre objectif ? ». Chacun se trouvant alors en mesure d’utiliser son potentiel dans la recherche participative des solutions à mettre en œuvre ».

 

« Repères… »
« C’est dans le cadre du travail, alors que j’étais déjà en entreprise, que j’ai croisé plusieurs figures fortes qui m’ont inspiré ou même challengé et auxquelles j’ai alors souhaité m’identifier. Je me souviens avoir cherché à comprendre leur manière de fonctionner, leurs motivations et, par la suite, m’être appliqué à reproduire leurs méthodes de réflexion pour voir si je pouvais fonctionner comme eux. Ce furent en quelque sorte mes modèles… »

 

A PROPOS DE l’ALLIANCE RENAULT-NISSAN :
L’Alliance Renault-Nissan est un partenariat stratégique entre Paris, siège de Renault et Yokohama, siège de Nissan au Japon. Plus d’une voiture sur dix dans le monde est vendue par l’Alliance. Partenaires stratégiques depuis 1999, les entreprises ont commercialisé 8,5 millions de voitures dans près de 200 pays en 2014. L’Alliance Renault-Nissan a enregistré un record de 3,8 milliards d’euros de synergies en 2014.

 

Contact
http://group.renault.com/travailler-chez-renault/nous rejoindre/offres