Communiqué de presse :

Alors que la structure du lycée est aujourd’hui appelée à évoluer, l’Union des Professeurs de classes préparatoires Scientifiques (UPS) propose que soit mis en place un parcours de formation moins généraliste que la série S actuelle, avec une orientation scientifique plus affirmée.

 

Comme la grande majorité des acteurs de l’enseignement scientifique, l’UPS constate en effet depuis plusieurs années que la filière S ne joue plus pleinement son rôle de préparation à l’enseignement supérieur scientifique.

 

Dans la perspective d’offrir aux élèves des parcours structurés et individualisés, il paraît essentiel que ces parcours :

  • affinent les goûts des lycéens pour favoriser leur orientation ;
  • développent leurs capacités scientifiques pour permettre leur réussite après le lycée ;
  • renforcent et valorisent les liens naturels entre les diverses disciplines scientifiques ;
  • obéissent à un impératif de cohérence et proposent des blocs disciplinaires consistants.

 

Forte de son action de longue date en faveur du renforcement de l’enseignement des sciences au lycée, l’UPS participera pleinement aux concertations autour de la réforme du baccalauréat.