Devenu un véritable must have du management, le bien-être au travail a le vent en poupe dans l’entreprise ! Mais comment créer les conditions pour que vos collaborateurs le ressentent au maximum pendant leur journée de travail ? Isabelle Deprez, speaker, coach et auteure de Réenchanter le travail, c’est possible ! vous aide à relever le défi.

 

#1 Maîtriser les fondamentaux

Demander à un collaborateur de réussir implique de lui donner le temps et les moyens techniques nécessaires pour exercer ses missions. Des missions claires et stimulantes dans lesquelles il trouve de l’utilité et du challenge. Un état d’esprit qui peut paraître basique mais qu’il est pourtant indispensable de rappeler dans un environnement de travail de plus en plus soumis à la pression du temps, à la réduction des moyens et à la multiplication des process. Vos collaborateurs doivent clairement percevoir leur rôle dans la stratégie globale de l’entreprise.

#2 Adoptez votre posture de manager

Demandez-vous constamment si vous êtes en capacité d’apporter de la reconnaissance à vos collaborateurs. De la reconnaissance psychologique bien sûr, mais aussi une reconnaissance matérielle (conditions de travail, rémunération…). Inscrivez-vous dans la dynamique du « grow » et aidez-les à développer pas-à-pas leur autonomie.

Isabelle Deprez

#3 Faites preuve de courage

Apprenez à dire non quand on vous pose des objectifs inatteignables par rapport aux ressources dont vous disposez. En tant que manager, vous devez avoir le courage de renégocier des conditions de travail qui ne vous semblent pas propices à la réussite de vos collaborateurs. Sinon, c’est le burn out assuré pour vos équipes… et pour vous !

#4 Jouez la carte de l’éthique

Soyez proche de la réalité de vos collaborateurs et mettez-vous à leur place. Parallèlement, donnez-leur un rôle dans cette démarche de réenchantement du travail. Si vous leur offrez la possibilité de développer leurs compétences ou leurs apprentissages, ils doivent aussi oser prendre des risques. Une dynamique positive allant de pair avec une acceptation claire, par le management, du droit à l’erreur.

#5 Apprenez à travailler à votre inutilité

Pour réussir et faire réussir vos équipes, travaillez à votre inutilité ! Développez vos collaborateurs afin que ce qui peut se faire à leur niveau se fasse sans vous. Vous n’êtes pas qu’un solutionneur de problèmes, vous êtes aussi le coach qui aide ses collaborateurs à réfléchir aux solutions, qui les autorise à se planter et qui réfléchit, avec eux, dans une dynamique d’amélioration continue. C’est ainsi que vous pourrez vous recentrer sur des projets inhérents à vos responsabilités propres : stratégie, négociation de ressources…

Et comment réenchanter mon travail si je suis un collaborateur ?

Réenchanter le travail n’est pas uniquement l’affaire de votre manager : vous devez être acteur de cette démarche ! Pour cela, n’hésitez pas à vous accorder 15 minutes pour vous détacher des éléments négatifs de votre environnement de travail et ainsi dégonfler le ballon de vos émotions. Vous pouvez aussi décider de déléguer une réunion de travail, faire du sport ou encore adopter le télétravail un jour par semaine. Car ce n’est pas parce qu’on travaille de chez soi qu’on est moins engagé ou efficace. Au contraire : c’est une marque de confiance de l’entreprise et, pour vous, la garantie d’une qualité de vie décuplée.