Communiqué de presse :

La Web School Factory, école de management du numérique, organise la deuxième édition de son « antiforum » le 4 mai 2018. Un forum de recrutement particulier et innovant qui permet aux étudiants de présenter leur fiche de poste idéale aux entreprises partenaires. Cette école, qui bouge les lignes et innove en terme de pédagogie, crée la rencontre entre le monde étudiant et les entreprises et inverse les codes habituels des traditionnels forum entreprises. Au programme : sessions de pitchs où les entreprises essayent de convaincre les étudiants, reverse recrutement… Un événement qui permet la signature de près de la moitié des contrats de professionnalisation de l’école.

 

Une volonté : créer un maximum d’interactions entre entreprises et étudiants pour établir la rencontre et l’innovation

 

La Web School Factory propose une pédagogie d’un genre nouveau qui favorise le mode projet entre les étudiants et les entreprises partenaires. Dans cette continuité, l’école organise pour la deuxième année consécutive son « antiforum ». L’objectif est de permettre aux professionnels et aux étudiants de se rencontrer dans un cadre informel, de réseauter pour d’éventuelles offres de stage et d’alternance, et pour comprendre les attentes des étudiants vis-à-vis du monde professionnel.

La seconde édition de l’antiforum aura lieu le vendredi 4 mai 2018.  Au programme :

  • des sessions de pitchs par les entreprises : les collaborateurs disposent de 5 min pour défendre leur entreprise et convaincre les étudiants. Les 3 entreprises les plus convaincantes recevront un prix de la part des étudiants.
  • des sessions de reverse recrutement : les étudiants présentent leur fiche de poste idéale auprès des entreprises présentes, les missions qu’ils souhaitent réaliser et leurs atouts pour y parvenir.
  • des ateliers ludiques animés par les étudiants.
  • des interventions pour mettre en avant les talents de l’école tels que les entrepreneurs de l’école.

 

Du côté des entreprises, les équipes RH et les équipes opérationnelles sont impliquées sur cet événement. Les collaborateurs viennent à la rencontre des étudiants, découvrent leurs profils et leurs appétences, témoignent de leur expérience et présentent les atouts et métiers de l’entreprise. Pour les étudiants, c’est une opportunité d’échanger sur différents sujets, de montrer ce qu’ils ont envie de faire, d’expliquer sur quels types de missions ils se positionnent pour un stage ou une alternance.

 

« Nous voulions proposer un nouveau format de recrutement mais aussi donner la parole aux étudiants et aux entreprises pour échanger sur des sujets communs. L’idée c’était d’avoir un maximum d’interactions qui changeraient du traditionnel forum entreprises tel que nous le connaissons. A l’antiforum, pas besoin de CV, les étudiants viennent avec leur fiche de poste idéale : c’est-à-dire ce qu’ils ont vraiment envie de faire dans l’entreprise ! » explique Marie-Laure Henry, directrice des relations entreprises de La Web School Factory.

 

 

Une première édition qui a permis aux étudiants d’inventer leur propre format d’alternance

 

« La première édition de l’antiforum, organisé en mai 2017, a été un succès et près de la moitié de nos contrats de professionnalisation sont issus de cet événement » indique Marie-Laure Henry.

 

Lors de la première édition, un trio d’étudiants était intervenu pour présenter aux entreprises leur projet baptisé Ephemeo. Au lieu de répondre à une annonce et de réaliser les missions décrites dans la fiche de poste, ils ont décidé d’inventer leur alternance et de proposer eux-mêmes les missions qu’ils aimeraient réaliser sous la forme d’une agence interne.

 

Une alternance hors norme et des alternants aussi proactifs qu’indépendants qui ont séduit la Société Générale qui les a embauchés tous les trois.

 

« Tout cela est venu du fait que ce que nous recherchions, on ne nous le proposait pas » témoigne Hippolyte Lenfant, l’un des trois étudiants.

 

« J’ai trouvé très intéressant d’expérimenter cette forme d’alternance et c’était possible avec La Web School Factory, donc on n’a pas hésité » ajoute

 

lore Jachimowicz, directrice associée à la direction de l’innovation du groupe Société Générale et tutrice des étudiants.

 

 

Pour en savoir plus sur le travail de ces trois étudiants et leur initiative : www.innovationfcty.fr/ephemeo