Communiqué de presse :

Dans le cadre de sa stratégie d’ouverture aux étudiants internationaux, l’ESILV vient de signer des partenariats avec 3 établissements très réputés en Chine – en accord avec l’Ambassade de France en Chine – afin de proposer à leurs meilleurs élèves de venir étudier en France avant la fin du lycée pour ensuite intégrer, au bout d’un an de préparation, le Programme Post Bac de l’Ecole Supérieure d’Ingénieurs Léonard de Vinci. Ces élèves de haut niveau seront ainsi formés à une double culture et une compétence technique leur permettant de s’insérer facilement sur le marché du travail.

 

A l’issue de leur 3éme année de lycée -équivalent de la terminale en France – les lycéens passent le GaoKao, un examen d’entrée à l’Université. Par dérogation* et avec le soutien de l’Ambassade de France, qui encourage cette démarche un peu inhabituelle, certains très bons élèves, peuvent passer des concours en fin de 2ème année pour étudier directement à l’étranger. Sans GaoKao, ils ferment définitivement la porte de l’Université en Chine pour intégrer des établissements comme Princeton, Harvard, l’Université de Singapour, ou maintenant l’ESILV.

A l’automne dernier, l’ESILV a signé un accord avec 3 lycées d’excellence dans le nord-est de la Chine :

  • Lycée No.6 à Harbin
  • Lycée associé à l’Université normale du nord-est à Changchun
  • Lycée No. 11 à Changchun

 

Les lycéens chinois sont particulièrement séduits par la qualité des enseignements, l’étendue du choix des majeures proposées, les opportunités d’insertion professionnelle, l’environnement privilégié (au cœur du quartier d’affaires de La Défense et tout proche de Paris), les installations technologiques et sportives, le tissu associatif du Pôle Léonard de Vinci (leur permettant une intégration plus rapide), ainsi que l’encadrement prévu en France afin qu’ils s’y sentent bien.

Sur un schéma de type 2 + 1 + 5, le programme consiste à passer :

  • 2 dernières années du lycée en Chine
  • 1 année de préparation (un semestre en Chine suivi d’un semestre en France avec cours de français intensif, de développement personnel et de sport) qui remplacera leur 3ème année du lycée.

 

Cours de français pendant l’été pour ceux qui n’auraient pas atteint le niveau B2 à l’issue de cette année préparatoire.

  • 5 années d’études en France dans une Grande Ecole d’Ingénieurs, l’ESILV, en français comme les autres élèves

C’est ainsi qu’une quinzaine de très bons lycéens chinois sélectionnés selon leur niveau académique et leur motivation pourront entrer à l’ESILV en Septembre 2020.

*en application de l’article 4-1 de l’arrangement administratif Franco-Chinois dans le domaine de l’éducation, est validé le principe d’une exemption de Gaokao pour le recrutement s’adressant aux élèves qui, à la rentrée 2019, auront validé l’ensemble des épreuves de HuiKao.