Diplômée de Sciences Po Paris, Sandra Bismuth a dédié son parcours aux RH. Elle pilote aujourd’hui la direction des ressources humaines de Raja, leader européen de la distribution d’emballages, en véritable business partner. Un de ses enjeux est de faire de la marque employeur Raja, un levier d’attractivité, de mobilisation et de fidélisation.

 

Sandra Bismuth (Sciences Po Paris 87) directrice des ressources humaines de Raja

Sandra Bismuth (Sciences Po Paris 87) directrice des ressources humaines de Raja

Comment concevez-vous votre rôle de DRH ?
Hormis mon rôle de business partner, j’ai 3 autres rôles, le premier, qui est de porter et de représenter les valeurs de l’entreprise, en interne comme en externe, le second de veiller à la préservation du lien social et enfin le troisième de moteur dans l’engagement des collaborateurs. Le projet Raja Best (Bien-Etre, Santé et sécurité au Travail), que j’ai conduit avec la Direction Générale et le Comité Exécutif, résume parfaitement ces 3 rôles.

 

Pouvez-vous vous expliquer sur votre politique RH ?
Notre politique RH s’inscrit dans la droite ligne des atouts que nous mettons en musique à travers un programme de formation ambitieux, auquel nous consacrons chaque année 3 à 4 % de la masse salariale. Cette politique favorise et reconnaît les compétences des collaborateurs et vise à les faire grandir, notamment à travers la promotion interne, dont sont issus 70 % de nos managers – qui garantit la stabilité managériale et l’application dans la durée de la stratégie. En matière de dialogue social, nous sommes dans l’échange, dans la construction et nous avons signé des accords innovants tels que tout récemment le contrat de génération.

 

Quels types de profils privilégiez-vous ?
Nous recrutons une centaine de personnes par an en Europe, dont un bon tiers de jeunes diplômés, Bac +2 à Bac +5. Nous recherchons des profils marketing, commerciaux téléphone et terrain, web – un enjeu fort de développement -, et des profils informatiques. Nous avons une vingtaine d’alternants sur les 500 collaborateurs de notre siège européen. Nous recrutons via les salons, par annonces, via notre site internet ou encore par cooptation.

 

Qu’attendez-vous des talents que vous recrutez ?
Qu’ils aient le sens du service, du client, valeur à laquelle nous sommes particulièrement attentifs, le souci de l’excellence, élément fort de notre culture, de l’exigence et du résultat. Nous cherchons des profils curieux, dynamiques, enthousiastes, mobiles, réactifs, adaptables, qui ont le sens de l’engagement, du sérieux, du respect de l’autre, de la solidarité et de l’équité. Ce qui fait la force de cette entreprise c’est cette subtile alchimie de deux exigences qui peuvent paraître antinomiques au premier abord : la recherche de l’excellence et de la performance d’un côté et la solidarité, le respect et le sens de l’autre. Chacun a sa place, il y a de la place pour tout le monde.

 

Comment construisez-vous la marque employeur Raja ?
Nous sommes en train d’orchestrer cette marque employeur, véritable synthèse de notre image vis-à-vis de de nos clients et de nos valeurs et pratiques internes. Nous nous appuyons sur les éléments qui nous différencient, l’implication de notre présidente et sa vision, notre business model multicanal décliné partout en Europe et qui fonctionne, notre sens du client et du service et enfin notre ouverture sur la société.

 

Une success story au féminin
Entreprise créée dans les années 50 par deux femmes, Rachel et Janine, Raja est devenu en quelques années le n°1 de la distribution d’emballages aux entreprises. Raja offre aux jeunes diplômés l’opportunité de participer à l’aventure d’un groupe familial de dimension européenne, qui déploie une stratégie sur le long terme, et leur offre l’opportunité de prendre rapidement des responsabilités. Ce groupe à taille humaine laisse toute la place à l’autonomie, à l’esprit d’initiative, à la créativité et à la prise de risque, des valeurs qui s’inscrivent dans la culture entrepreneuriale de sa présidente, Danièle Kapel-Marcovici. Véritable pionnière dans le domaine de la RSE, Danièle Kapel-Marcovici a créé une Fondation – en 2006 – dont la vocation est de soutenir, en France et dans le monde, des projets en faveur des femmes. Plus de 240 projets ont été cofinancés dans plus de 40 pays et plus de 40 000 femmes en ont bénéficié. Les collaborateurs de Raja peuvent s’engager dans les activités de la Fondation à travers le programme Raja People. L’Association Raja Sport met à la disposition des collaborateurs une salle de sport ainsi que de nombreux services (cours de danse, de chant, de gymnastique ou encore soins de massage/esthétique….) Ouverte sur les autres, sur la société en général, engagée dans la défense de l’environnement, la marque ne s’arrête pas à son statut de commerçant. Pour renforcer la curiosité de ses collaborateurs, sa présidente, passionnée d’art contemporain a créé une fondation pour le mécénat d’oeuvres d’art et expose au siège une collection qui met en scène les matériaux d’emballage Raja.

 

Chiffres clés
1 400 collaborateurs
Chiffre d’affaires 2013 : 421 M€, dont 30 % hors de France
15 pays en Europe
10 000 produits disponibles
500 000 clients en Europe

 

A.M.O.

 

Contact :
www.raja.fr
sbismuth@raja.fr