Nous voici à seulement quelques semaines de l’événement, puisque c’est du 23 au 27 avril prochains qu’aura lieu la XIVe édition du Raid Centrale Paris, baptisée « Val de Durance ». Les concurrents parcourront sur 5 jours près de 230 km, entre Guillestre et Sisteron et auront la chance de découvrir la magnifique région des Alpes du Sud.

 

Le lac de Serre-Ponçon que les concurrents découvriront le J1

Le lac de Serre-Ponçon que les concurrents découvriront le J1

 

Une 7e édition du Prologue réussie
Le 26 février dernier, le Prologue du Raid Centrale Paris réunissait 200 concurrents, étudiants et entreprises, en forêt de Chantilly. Une journée de type Raid, marquée par plus de 800 m de dénivelé positif et 55 km de course, alternant trail, VTT et course d’orientation sur le Mont Pagnotte, qu’on pourrait qualifier d’Everest de l’Oise, ainsi qu’une arrivée extraordinaire, au pied du Château de Chantilly. Une journée d’entraînement pour les concurrents, mais aussi pour les staffeurs, qui se sont essayés à des postes de signaleurs, de « respo check-point »…

 

En route vers les Alpes du Sud
Le Prologue passé, c’est désormais le Raid en lui-même qui occupe l’esprit de toute l’équipe organisatrice, pour que cette année encore, l’événement soit un succès. Dans moins de 2 mois, les concurrents de l’édition 2012 du Raid Centrale Paris, « Val de Durance », s’élanceront à nouveau, sous l’arche, pour parcourir la région des Alpes du Sud. La collaboration avec la région et le respect des lieux traversés sont au cœur des engagements de l’association.

 

Du Lac de Serre-Ponçon…
Le premier jour sera marqué par des paysages grandioses : avec un départ de Guillestre, les concurrents y verront les impressionnantes montagnes du Queyras et les glaciers du massif des Ecrins, culminant à plus de 4 000 m. Ils y verront également la place forte du Mont-Dauphin, construite par Vauban en 1693, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils arriveront après 60 km de course à Chorges et une épreuve de rafting sur la Durance, et auront aperçu sur leur route le bleu profond du lac de Serre-Ponçon.…

 

… en passant par la falaise de Céüse…
Lac qu’ils retrouveront le deuxième jour, avant de filer vers Gap, capitale des Hautes-Alpes. Cette journée sera aussi la « journée VIP », où la rencontre étudiants- entreprises sera mise à l’honneur. La troisième journée sera notamment marquée par la mythique et impressionnante falaise de Céüse, dont certaines voies d’escalade font partie des plus dures du monde. Les concurrents emprunteront alors l’itinéraire des « villages perchés » jusqu’à Curbans, connue pour son engagement environnemental (construction d’une centrale photovoltaïque en 2011). C’est d’ailleurs la « journée environnement » du Raid Centrale Paris 2012. L’avant-dernière journée sera certainement la plus éprouvante pour les concurrents. De Curbans, ils se dirigeront vers la montagne Saint-Genis, et le plan d’eau de Riou, où les attendra une « acti fun » inédite !

 

… jusqu’à la Citadelle de Sisteron
Arrivés la veille à Saint-Genis, c’est par un départ nocturne que commencera là-bas, la dernière journée de cette XIVe édition. A la lumière de leurs frontales, les concurrents monteront vers la haute crête de la montagne de Chabre, passeront par les Gorges de Méouge, avant de filer vers le sud, et Sisteron. C’est au pied de la Citadelle de Sisteron, qui surplombe la ville à 500 m d’altitude, et marquée de l’empreinte de Vauban, que s’achèvera finalement cette nouvelle édition du Raid Centrale Paris 2012.
Après 5 années passées à arpenter les Pyrénées, le Massif Central, ou encore la Corse, le Raid Centrale Paris revient sur les terres où il a vu le jour, il y a 14 ans : les Alpes. L’édition « Val de Durance », riche de toutes les curiosités régionales, promet de laisser de beaux souvenirs dans l’esprit de tous les participants.

 

Anne-Sophie Krieger (feat. Denis Seimbille)
Responsable Communication du Raid Centrale Paris

 

Contact :
anne-sophie.krieger@student.ecp.fr
alexandre.tobie@student.ecp.fr
www.raidecp.net