Dans un monde en constante évolution, les entreprises ont entièrement repensé leurs process. Fini le management top-down, bonjour le collaboratif et le lean management ! Les espaces se décloisonnent et le manager devient un véritable coach. Une révolution marquée par un mot clé : confiance !

 

crédits Monde des grandes écoles

L’entreprise évolue, le management aussi. Dans une étude menée par l’Ifop et LIPSE [Laboratoire d’innovation social et de la performance économique de l’école IGS-RH, NDLR] fin 2018, une majorité de cadres décelaient une réelle transformation dans leur entreprise en matière de communication et de comportement. Conséquence : une nouvelle relation s’installe avec le supérieur hiérarchique, totalement décomplexée et plus ouverte. Un pari gagnant pour les entreprises. L’enquête met en effet en lumière le fait que les collaborateurs se sentent mieux au travail. Un résultat qui découle d’un allègement des process. De plus en plus, les employés décident de l’organisation de leurs tâches et grandissent, accompagnés par leur employeur, en développant leurs compétences. Petits structures et grands groupes n’hésitent d’ailleurs plus à adopter un management plus souple, en se souciant du bien-être du salarié, à l’image de Saint-Gobain. Une entreprise de plus de 350 ans qui n’a pas hésité à se réorganiser entièrement, cassant les silos et basant son management sur 3 valeurs : empowerment, collaboration et confiance. Et cette révolution n’est pas qu’un vecteur de satisfaction pour les collaborateurs. « Ces valeurs défendues par Saint-Gobain répondent aux attentes des employés. Mais elles améliorent aussi la performance qui se situe à la croisée de l’empowerment, de la collaboration et de la confiance. Sans confiance, vous créez un environnement toxique pour vos collaborateurs », explique Frank Bournois, Dean d’ESCP Europe.

Raz-de-marée numérique dans les organisations !

Mais si nous connaissons des mutations managériales, c’est aussi parce que les modes de travail évoluent grâce à la transformation numérique. Les nouveaux outils de communication comme Skype ou les chats d’entreprise facilitent le télétravail ou même le flex office. Selon l’étude de l’Ifop et LISPE, le numérique est au cœur des changements dans l’entreprise. Les cadres apprécient ainsi la mise en place d’une organisation plus souple et d’une information de meilleure qualité.

Séduire les talents

Outre l’amélioration du bien-être au travail pour tous, cette transformation des entreprises françaises est aussi nécessaire pour attirer des jeunes diplômés. « Aujourd’hui, les carrières sont beaucoup moins linéaires. Les salariés restent moins longtemps dans la même société. Le fait de valoriser la confiance et la collaboration permet de fidéliser les talents », analyse le Dean d’ESCP Europe. Ce renouveau managérial est aussi clé dans un univers où la concurrence se fait de plus en plus rude, tant à l’international qu’au plan national, avec l’émergence de startups beaucoup plus agiles. Un cercle vertueux se crée alors. La souplesse managériale incite les talents à rester et permet de rester compétitif face aux nouveaux acteurs du marché !

L’innovation : moteur de la transformation

La clé de la métamorphose de l’entreprise : l’innovation. Ce mot, utilisé à tort et à travers revêt plusieurs réalités.

Denis Cavallucci, professeur en ingénierie de l’innovation à l’INSA Strasbourg nous explique ce qui se cache derrière ce terme aujourd’hui dévoyé.

 Sur un marché de plus en plus international, l’innovation est l’atout number one des entreprises pour se démarquer. Mais qu’est-ce que l’innovation ? « Ce mot s’est complètement vidé de sa substance. Mais il se caractérise par une notion clé : le résultat. » Denis Cavalluci voit ainsi l’innovation comme une chanson à succès. « Si vous composez un morceau dans votre chambre, vous ne savez pas encore s’il fera vibrer le public. C’est sa popularité qui déterminera qu’il s’agit d’un tube. C’est pareil pour l’innovation ! »

Delacre : succombez aux « guilty pleasure »

« Bienvenus dans une entreprise délicieusement régressive » assure Véronique Magro, Head of Controlling et reporting chez Delacre

Innovation et RSE, les arômes d’exception de Nespresso

L’innovation selon Nespresso ? Eclairage en mode robusta par Jean-Michel Cecconi directeur de l’open innovation et Clémence Nutini, responsable RSE chez le pro du café

[TUTO] Écolo même au bureau

. Et si, en plus de votre politique zéro déchet à la maison, vous vous mettiez au vert même au bureau ? Voici cinq gestes simples pour améliorer votre impact écologique au boulot.

Horus Pharma : une innovante affaire de famille

L’objectif d’Horus Pharma ? Recourir à la réalité augmentée pour faciliter le quotidien des patients et des médecins. Rencontre avec Claude Claret, DG et fondateur du laboratoire ophtalmologique

Faites le plein d’énergie chez ENGIE !

L’accès à une énergie durable, l’atténuation et l’adaptation au changement climatique, l’utilisation raisonnée des ressources… Voici les grands enjeux d’ENGIE pour devenir le leader mondial de la transition énergétique.

Petit Forestier : pour ceux qui n’ont pas froid aux yeux !

Petit Forestier est une entreprise familiale où il est possible de progresser et de réaliser de beaux parcours professionnels estime Fréderic Vannson, son Directeur technique.

La valeur la plus importante pour BPCE ? Ses actifs… humains

Envie d’en savoir plus sur le métier de banquier en 2020 Marc Bonnemains vous présente le groupe BPCE de l’intérieur.

Nexter tire dans le mille

Nexter agit sur tous les fronts ! Innovation, transformation digitale, conquête de nouveaux marchés à l’export… Le point avec Sylvain Rousseau, (Sup’Aéro 93 HEC 2004) COO du leader de la défense terrestre

Mon métier c’est… RP

Attaché de presse, vous connaissez ? Mais les métiers des relations publiques (RP pour les intimes) ne s’arrêtent pas là. Métiers et qualités insoupçonnées, Stéphane Billiet, président de We agency et administrateur du Syndicat du Conseil en Relations Publiques décortique le mythe.

Airbus : devenez les futurs Pionniers !

« Venez négocier des contrats chez Airbus et vous serez les rois du monde ! » assure Christophe Mourey, Secrétaire Général de la Direction Commerciale chez Airbus