Quand je parle de métiers, je pense tout de suite à mes étudiants, leurs profils, leurs expériences de vies. Il existe déjà beaucoup de sites qui donnent des analyses chiffrées et détaillées sur cette question. En ce qui me concerne, j’ai préféré adopter une approche 1.1 pour cet aperçu des métiers du marketing et de la vente, en faisant appel à leurs témoignages.
Peter Spier & ses etudiants

Peter Spier & ses etudiants

Il s’agit d’un large panorama qui s’étend des métiers marketing (chef de produit, de marque, d’études…) à ceux du marketing opérationnel et de la vente (chef de vente, responsable compte clef, comme Florie et Grégory en B2B, mais aussi analyste des ventes ou trade marketing/travail avec les canaux de distribution comme Céline). Nous trouverons également les métiers de la communication (agence de publicité, communication interne, relations presse), l’événementiel (dont le street marketing) et l’internet (marketing viral, responsable réseaux sociaux mais aussi négociation d’offres pour des sites commerciaux, vente de media ou de adwords).

Trois conseils :

– Ne négligez pas les métiers du marketing opérationnel et de la vente, car ce contact avec les clients, les canaux de distribution et les réalités du terrain est formateur, voire essentiel,
– N’hésitez pas à explorer des secteurs que vous ne connaissez pas : il y a beaucoup d’univers nouveaux à découvrir,
– Cherchez un équilibre entre défi et fun. Work hard, play hard. La vie professionnelle est trop longue pour ne pas travailler avec passion.

Peter Spier

Professeur de Marketing à SKEMA Business School
Directeur du Master of Science (MSc) International Marketing and Business Development

Frost & Sullivan/ Florie Abel European Account Manager

J’ai rejoint mon entreprise en janvier 2011 en tant qu’European Account Executive au sein de la division ICT (Information & Communication Technologies). Basé aux Etats-Unis, je travaille au sein d’un cabinet de conseil. Mon rôle est d’accompagner mes clients dans leurs stratégies de croissance via nos études de marché et des projets de conseil à plus forte valeur ajoutée. L’un des principaux attraits de mon métier est le fait que je travaille aussi bien avec des start-up qu’avec des grands groupes internationaux, ce qui me permet de m’entretenir avec des profils complètement différents et d’avoir une vision relativement globale de l’industrie. Mon rôle principal est d’identifier, voire de créer un besoin client et d’être ensuite l’interface entre le client et l’analyste ou le consultant. Il est également très important d’entretenir de bonnes relations à moyen et long terme avec mes clients et surtout de développer une stratégie de pénétration de mes comptes clés afin d’atteindre et de dépasser les objectifs quantitatifs et qualitatifs qui me sont fixés. Récemment promue Account Manager, j’ai également rejoint la division Energy & Environement. Le fait de travailler sur deux verticales de marché me permet de diversifier mon activité et de satisfaire ma curiosité intellectuelle.
Frost & Sullivan/ Grégory Mirabella Responsable Grands Compte
En poste depuis 2008, juste après avoir obtenu mon diplôme, ma mission est de mettre en place une stratégie commerciale à long terme dédiée aux clients stratégiques de nos divisions Healthcare et Chemicals, Materials & Food.
Nous offrons deux types de service: – Accès à notre plateforme d’études de marché (+ de 5000 études) – Conseil en stratégie de croissance.
Le plus intéressant dans mon job c’est d’être en constante réflexion avec nos consultants sur la création de valeur pour nos clients. Nous travaillons dans un marché banalisé par l’arrivée d’agrégateurs de données et d’innombrables cabinets se disant experts en tout. Cela m’incite à être proactif dans mon travail et à participer au positionnement de ma société, à l’évolution de son offre et de sa valeur perçue auprès de nos clients. Au fil des années, je me suis aperçu que malgré cette concurrence forte, la différenciation est le seul facteur clé de succès. Cette approche peut tout à fait s’appliquer aux jeunes diplômés qui peinent à trouver un emploi ou à démarrer leur carrière. Evitez la banalisation par l’innovation, c’est le meilleur conseil que je puisse leur donner pour réussir.
Campari/Céline Lacroix Responsable Tarde Marketing
Je travaille pour le 6ème groupe mondial de vins et spiritueux basé à Milan. Nous gérons un portfolio de 45 marques premium et super-premium. J’ai commencé dans le groupe en apprentissage à Monaco dans la Business Unit internationale en tant que coordinatrice des activités en Travel retail puis j’ai eu l’opportunité de pouvoir continuer mon aventure au siège social à Milan en tant que responsable Trade Marketing, toujours dans le canal de distribution du Travel Retail & Duty Free. Mon poste se divise globalement en 5 grandes parties. Il s’agit, de manière générale, de mettre en lumière les marques dans le travel retail. Cela va du développement du concept en lui-même jusqu’à la mise en action de celui-ci (installation du concept dans un aéroport, mise en place des hôtesses, suivi de la promotion, développement et suivi de POS, etc..). Il s’agit aussi d’aller sur place et d’entrainer le staff des aéroports par exemple pour les éduquer sur la manière de faire les cocktails, les éduquer sur les différentes marques du groupe, etc. Le/la responsable trade marketing doit aussi créer les visuels et développer des packagings spécifiques au canal de distribution qu’est le travel retail et qui est un canal beaucoup plus « luxe » que les marchés domestiques. Le poste consiste aussi à toujours suivre les tendances, étudier la concurrence et analyser le canal de distribution dans son ensemble afin d’y trouver les éventuelles opportunités pour les différentes marques.