Les applications du numérique en tant que leviers de communication, marketing, mais aussi d’organisation et d’optimisation sont autant de domaines dans lesquels les diplômés en management ont des places à prendre.

 

Etudiants de TEM

Etudiants de TEM

 

 

Marketing digital, relations clients, animation des canaux de distribution, sont les secteurs du numérique les plus dynamiques pour les diplômés en management. Toutes les industries et secteurs se préoccupant de développer leurs capacités dans ces domaines. « La technologie numérique est utilisée pour améliorer la qualité des services, des processus, la performance ; fonction typique des managers, analyse Jean- François Violette, directeur des relations entreprises de Télécom Ecole de Management (TEM). Nos diplômés travaillent sur la valeur d’usage et cette capacité est devenue un critère de recrutement. »

 

Le digital régénère le marketing
« On ne sait plus trop où est la frontière entre certains métiers des TIC et du marketing, constate Elisabeth Tissier Desbordes, professeur de marketing à ESCP Europe. Les nouveaux outils perturbent la démarche et les processus du business analytics. Les entreprises ont besoin de gens mariant capacités techniques pour optimiser le data analytics et compétences managériales, clés d’analyse des usages et besoins. » A l’instar de ESCP Europe avec son Certificat en Marketing digital pour les professionnels, les programmes dédiés à ces problématiques se développent.

 

« Le diplômé en management apporte des outils et usages technologiques à l’entreprise. Mariés
à sa connaissance des enjeux stratégiques
et à son regard transversal, il en fait des leviers de développement et d’optimisation. »
Jacques Digout

Le community management toujours en pointe
Le community manager est bien intégré et son apport identifié, les formations spécialisées sont reconnues. « Il booste le e-Commerce, les flux sur les sites, valorise l’image de l’entreprise ou du produit, entretient le lien avec le consommateur, et contribue ainsi de façon durable et quantifiable au business, résume Jacques Digout, responsable de la chaire Digital marketing et du MSc Community manager de Toulouse Business School. Il comprend la stratégie de l’entreprise pour la retranscrire sur le Web et les réseaux, faire parler de sa marque dans les médias. »

 

Le numérique étend son champ d’application
Au-delà des métiers déjà impactés par la technologie, d’autres ont vocation à se redessiner. « Les entreprises balisent bien les atouts du numérique dans les dimensions commerciales, communication, marketing, relations client, constate Benoît Meyronin, responsable de la chaire Digital natives de GEM. Elles souhaitent désormais en profiter aussi dans les RH, la qualité, les achats … De plus, les organisations qui se réorganisent autour du numérique recrutent des chefs de projets ou des chargés de mission pour faire la promotion de manière transversale d’une nouvelle culture. »

 

b to b, gisement d’emplois dans le numérique
Jacques Digout entrevoit par ailleurs des opportunités émergentes du côté du numérique dans la relation b to b. « Ce volet commence à gagner en attractivité auprès des entreprises qui voient mieux le profit et les économies à tirer de réaliser leurs achats via des plateformes dédiées, via le e- Procurement. » Depuis 2005, toutes les réponses aux appels d’offres publics doivent être réalisées via internet. Cela a permis aux institutions de réaliser une économie de 6 milliards d’€ en frais de traitement. « Des nouveaux métiers dans l’approvisionnement, la gestion des plannings, le service après-vente, vont se développer. »

 

Les métiers du e-Business et du e-Marketing à la lisière des compétences techniques et marketing :
❐ Communication et stratégie digitale
❐ Conseil en e-Business ou en e-Marketing
❐ Community manager
❐ Traffic manager
❐ Chef de produit Web
❐ Web marketeur
❐ Référenceur
❐ Responsable affiliation
❐ Chef de marque

 

A. D-F