Communiqué de presse:

Création d’entreprise, conquête du pouvoir, leadership, gestion des marchés, marketing, management des hommes, transformation digitale : les séries TV mettent en avant toute la complexité des rapports humains et fourmillent de thèmes d’analyse de la vie en entreprise. Les auteurs de l’ouvrage « De MacGyver à Mad Men, quand les séries TV enseignent le management » invitent les dirigeants, les managers et tout un chacun à découvrir cet exercice de décryptage riche d’enseignements.

 

« L’engouement pour les séries TV ces dernières années leur confère une résonnance planétaire inédite. Elles font désormais partie de l’imaginaire collectif. Nous voulions à travers cet ouvrage explorer les fondamentaux mais aussi les démarches nouvelles du management en proposant une relecture décalée des grandes questions managériales revues à l’aune de séries TV cultes », expliquent Benoît Aubert, directeur de l’ICD, International Business School, école du Groupe IGS et enseignant-chercheur en marketing, et Benoît Meyronin, professeur à Grenoble École de Management et associé fondateur de l’Académie du Service, qui ont dirigé l’ouvrage.

 

Cet ouvrage, qui regroupe des spécialistes, universitaires et praticiens, apporte un éclairage novateur en 13 séries sur les problématiques du management.

 

Manager ses équipes

  • Manager avec agilité comme Dr House
  • L’arrivée d’un jeune manager dans une entreprise séculaire : The Young Pope ou l’art de déstabiliser une organisation..
  • Manager comme Tony Soprano ? Surtout pas…

 

 

Le leadership

  • Petites leçons de leadership avec Birgit Nyborg de la série Borgen
  • Les styles de leadership selon The Walking Dead
  • Ce que nous apprend la série Ray Donovan sur l’art fragile de manager

 

La relation au marché

  • (Ré)inventer le marketing avec Don Draper de la série Mad Men
  • Six Feet Under et la culture de service : du travail émotionnel dans les métiers de service
  • Le management de l’information stratégique et ses limites à travers Narcos
  • Créer sa start-up digitale en 6 leçons avec Breaking Bad

 

Manager l’innovation

  • Manager comme MacGyver : grandeur et limites de l’ingéniosité managériale
  • Parks and Recreation : oser, échouer et recommencer autrement, le secret du management
  • Innover comme Sherlock : une compréhension fine du réel pour faire face à la complexité

 
Chaque chapitre se construit par une présentation du scénario et à la fin une synthèse très utile des « leçons » de management à retenir pour les dirigeants et managers.

« Les séries retenues ici intègrent toute la complexité des facteurs humains », relèvent dans la préface du livre Mehdi Sabbar et Benjamin Dupont-Jubien, cofondateurs et dirigeants de Big Band Story, et producteurs de séries TV (No Limit, Taxi : Brooklyn, XIII : La Série, etc.). « Elles mettent en scène de véritables problématiques organisationnelles et/ou de management et elles les incarnent avec des personnages complexes confrontées à des choix extrêmes. Elles permettent ainsi de dépasser la théorie grâce à des personnages qui nous ressemblent et des émotions qui viennent tout chambouler. Comme dans n’importe quelle organisation réelle… ».

 

Un décalage par la fiction

Les séries TV offrent un matériau pédagogique inédit. Elles permettent un apprentissage concret et ludique des enjeux, de la complexité organisationnelle de l’entreprise au travers des situations et des personnages, de dédramatiser face à un public de managers pour dénouer les fils de situations vécues, de choix cornéliens et de dilemmes moraux impossibles, auxquels ils ont pu avoir à faire face.

Le parti pris de l’ouvrage, rappellent les auteurs, est aussi un peu celui « d’en sourire ».

« La ‘mise en drame’ du monde de l’entreprise, le trop grand sérieux avec lequel cet univers est souvent évoqué, nous ramène vers cette autre dimension essentielle de l’homme : la part du jeu, la saine ironie ou encore l’humour salvateur. Bien sûr, des arbitrages conduisent à des drames humains (pertes d’emploi, réorganisations mal vécues, suicides sur le lieu de travail) mais le monde de l’entreprise et celui du travail ne peuvent se résumer à ces tristes dimensions. Les organisations sont aussi des scènes de théâtre dont nous sommes les metteurs en scène ou les comédiens (selon nos places) plus ou moins conscients, plus ou moins actifs, plus ou moins consentants », écrivent Benoît Aubert et Benoît Meyronin en conclusion.

Le livre s’adresse autant aux managers des entreprises qu’aux acteurs du monde politique, de l’univers hospitalier ou encore de la sphère associative qu’aux praticiens et consultants, aux étudiants des universités et grandes écoles de management et à leurs enseignants.