Communiqué de presse :

Deux professeurs devenus cobayes, à la recherche des limites du self-improvement – le nouveau livre d’André Spicer et Carl Cederström. Dans ces pages, les auteurs du très largement salué « Le syndrome du bien-être » (paru en français aux Editions l’Echappée, 2016), se sont plongés dans le monde de l’auto-optimisation. Il s’agit d’un mouvement florissant qui tend à transcender nos limites humaines, que ce soient les faiblesses de nos corps ou nos incapacités mentales.

 

Les professeurs Cederström et Spicer, bien que disposés à devenir cobayes d’extraordinaires (et parfois véritablement dangereuses) variétés de techniques et technologies, avaient jusqu’alors entrepris peu de démarches de développement personnel. Ils n’avaient que rarement vu l’intérieur d’une salle de sport, a fortiori utilisé des applications délivrant des chocs électriques afin d’améliorer sa concentration. Mais en une année passée à faire des recherches pour ce livre, ils ont porté des serre-têtes pour optimiser la méditation, essayé de booster leur mémoire par le biais de techniques d’apprentissage associatif (et ne pas avoir réussi d’être admis par MENSA), écrit ce qu’ils espèrent (toujours) être le futur roman policier scandinave bestseller, participé à des ateliers de sexe tantrique, assisté à des retraites new-age et des man-camps, subi des interventions de chirurgie plastique ou encore expérimenté avec des vibromasseurs et des médicaments pour la productivité.

 

Assez étonnamment, les deux jeunes professeurs ont survécu à cette année de recherche rigoureuse. Ils s’y sont en outre plongés à corps perdu afin d’écrire un livre hilarant et révélateur. Ecrit sous la forme de deux journaux intimes parallèles, « Desperately Seeking Self-Improvement » fournit une analyse piquante du narcissisme et de la compétitivité individuelle qui envahit de plus en plus une culture dans laquelle les réponses sociales sont en recul et le développement personnel devient la seule option qui nous reste.

 

Plus d’informations et un extrait du livre Desperately Seeking Self-Improvement: A Year Inside the Optimisation Movement , publié par OR Books en novembre 2017, ici.

 

Les auteurs :

  • André Spicer est Professeur à la Cass Business School de City, University London et co-auteur et co-éditeur de 5 livres. Ses articles sont publiés par The Guardian, Financial Times, Times, Independent et CNN.
  • Carl Cederström est Professeur Associé à la Stockholm Business School, Stockholm University et co-auteur et co-éditeur de 5 livres. Ses articles sont publiés par The New York Times, The Guardian, The Atlantic et Harvard Business Review.