Philippe Pozzo di Borgo, dont la vie a inspiré le film Intouchables, était à Toulouse Business School le 14 octobre 2014. 20 ans de management à la tête de la maison de champagne Pommery. Un accident de parapente en 1993 et depuis, la tétraplégie. Beaucoup de silence… couplé à l’apprentissage de la fragilité et de la différence. Avec une incroyable énergie, une chaleur décomplexante et beaucoup d’humour, il n’a de cesse de convaincre le monde de l’entreprise de la richesse de la diversité. Sur le thème de la conversion de l’entreprise à la fragilité et à la différence, sa conférence s’inscrit dans la volonté de TBS de mettre la RSE au centre de toutes les dimensions de l’école.

 

Philippe Pozzo di Borgo à TBS le 14 octobre © Franck Sonnet – Studio Nelson

Philippe Pozzo di Borgo à TBS le 14 octobre © Franck Sonnet – Studio Nelson

TBS, une école pionnière en matière de RSE


En matière de responsabilité sociétale des entreprises, TBS a souvent été pionnière : l’école n’a pas attendu que le concept devienne “tendance” pour s’y mettre. Résultat : aujourd’hui, la RSE se retrouve dans toutes les composantes de la vie de l’école. À commencer par la formation, où elle se décline en cours, projets pédagogiques et actions diverses dans de nombreux cursus. notamment sur le programme Grande École, qui propose tout au long des trois années du cursus un parcours RSE-DD complet et obligatoire.

En 1ère année, outre un module de 15 h sur la RSE et des conférences sur les enjeux sociaux et environnementaux mondiaux, les étudiants organisent les Assises nationales Étudiantes du Développement Durable (AneDD).

Quelques initiatives à TBS :

• “les 35 h de service civil” : un contrat qui engage chaque étudiant dans une démarche concrète de solidarité en faveur de la société civile – et dont les étudiants sortent souvent transformés.

• TBS est signataire ‘‘Global compact’’, pacte mondial des nations unies visant à responsabiliser les entreprises

• TBS s’est dotée en 2013 d’un Comité de responsabilité sociétale…

Enfin, TBS encourage régulièrement la prise de conscience des étudiants en matière de RSE. Former des managers responsables, pour donner du sens à l’entreprise de demain, tel est son credo. C’est dans ce contexte que Philippe Pozzo di Borgo était à TBS le 14 octobre.

 

La différence et la fragilité , instruments d’une nouvelle politique

Par Philippe Pozzo di Borgo – Auteur du «Second Souffle» (Bayard), dont la vie à inspiré le film Intouchables


« Le recul de la France sur le plan des indicateurs de l’économie positive, des Français qui se réfugient dans des attitudes de repli et d’anxiété, 94 % des Français sont stressés par leur travail (1) : autant de constats inquiétants. Changer de regard sur la différence réconcilie les individus avec leur part de fragilité et contribue à apaiser les relations. Les citoyens trouvent dans des valeurs plus altruistes une source de confiance. Un fragile, ou un différent, s’insère dans un groupe qui le prend en charge pour assumer sa dépendance ; le groupe se laisse alors gagner par les vertus de cette fragilité : désarmement, esprit d’équipe. »

« On est loin de la communication par écran, qui isole et déresponsabilise. Il faut faire silence devant l’autre, être disponible, à l’écoute, déchiffrer au-delà de la parole, parfois déficiente. Assumer le handicap, physique ou social, c’est se désinvestir de soi-même, un renversement des passions et du coeur tout à coup mis à la disposition de l’autre. Il faut se donner les moyens de comprendre, connaître, traduire, exaucer l’attente de l’autre, et découvrir l’infinie richesse de l’altérité, de la beauté qu’elle apporte au monde et de la responsabilité qu’elle exige. »

« On sent bien que ce décentrage amène à écouter et à prendre en considération cette existence autre et que ce faisant, les réponses intelligentes aux dysfonctionnements des rapports sociaux, de l’écologie, de la culture et de l’avenir de notre société peuvent se révéler. Dans cette considération généralisée, la société s‘enrichit des opportunités, probablement celles que personne n’avait prévues et qui s’avèreront pertinentes pour résoudre nos difficultés. Il en va de notre responsabilité… »


(1) Etude CADREO Août 2014   http://www.cadreo.com/actualites/dt-stress-cadres

 

BIO EXPRESS
– 14 février 1951 : naissance à Tunis de Philippe Pozzo di Borgo, descendant de deux grandes familles françaises
– 1973/1993 : Philippe Pozzo di Borgo fait toute sa carrière au sein des Champagnes Pommery (groupe LVMH), dont il devient directeur délégué
– 23 juin 1993 : victime d’un accident de parapente, il devient tétraplégique
– 1996 : Abdel Sellou devient son assistant de vie. Leur histoire a inspiré le film “Les Intouchables”.
Philippe Pozzo di Borgo est aujourd’hui président d’honneur de l’association Simon de Cyrène, qui lutte pour soulager la souffrance des personnes lourdement handicapées et améliorer leurs conditions de vie. Il est l’auteur de “Second souffle” (Bayard Editions – 2001 ; ouvrage réédité en 2011, augmenté du “Diable gardien”).