QS World University RankingsEn 2011, QS, Quacquarelli Symonds publie pour la 1ère fois, un classement mondial des institutions d’enseignement supérieur par discipline ainsi qu’un classement par région, en complément du classement international annuel des 600 premières universités, qu’il produit depuis 2004.

A l’écoute des étudiants du nouveau millénaire

Les étudiants, de plus en plus mobiles, cherchent à postuler auprès des universités les plus reconnues pour la discipline dans laquelle ils souhaitent étudier. C’est pourquoi, cette 1ère évaluation globale des points d’excellence des institutions répond parfaitement aux nouveaux besoins des étudiants du monde entier. En effet, la plupart des étudiants savent ce qu’ils veulent étudier (droit, médecine, sciences, art, etc.), mais se montrent plus incertains quant au choix de l’institution.

L’ENS de Paris et l’Ecole Polytechnique au top !

Lors d’un colloque exceptionnel à l’Ecole Normale Supérieure (ENS) de Paris le 18 mai dernier, QS a dévoilé en avant-première ses premiers résultats pour le domaine des sciences naturelles, classement dorénavant disponible sur leur site internet:  http://www.topuniversities.com/university-rankings/world-university-rankings/2011/subject-rankings

L’ENS de Paris a été classée 16ème en Physique et Astronomie, université française la mieux classée parmi les 11 universités présentes. Pour les autres matières, voici les universités françaises les plus performantes qui se classent dans les 50ères universités du monde  :

  • Sciences environnementales : l’Université Joseph Fourier de Grenoble se classe 42e
  • Physique et Astronomie : l’Ecole Polytechnique ParisTech décroche la 29e place
  • Métallurgie et Matériel : l’ENS de Paris obtient la 46e place
  • Mathématiques : l’X se classe 22e alors que l’ENS de Paris est en 29e position
  • Sciences de la Terre et Marines : l’Université Pierre et Marie Curie est 49e

Le classement international des universités pour le domaine de l’ingénierie et des technologies vient aussi d’être publié (http://www.topuniversities.com/university-rankings/world-university-rankings/2011/subject-rankings/engineering/mechanical-engineering), l’Ecole Polytechnique est la seule université française présente dans le top 50. Elle se classe 24e en ingénierie électrique et électronique, et 29e en mécanique et aéronautique.

Une méthodologie inédite et pertinenteQS World University Rankings

La méthodologie de ce classement a été mis sur pied par le QS Intelligence Unit en consultation avec un comité consultatif international constitué d’académiques de premier plan. Le classement repose sur trois indicateurs de qualité (la réputation académique, la réputation auprès des employeurs et le nombre de citations par article de recherche), qui sont pondérés en fonction de l’importance et de la pertinence de ces trois mesures dans l’appréciation de la performance de chaque discipline. A titre d’exemple, le positionnement des universités de médecine se juge davantage sur la base de la qualité de leur recherche (pondérée à hauteur de 40% dans le score final) que pour les universités de droit (indicateur des citations pondéré à hauteur de 10%).

QS World University Rankings, très apprécié des académiques, des professionnels, des étudiants, et des gouvernements s’est imposé en quelques années comme une référence auprès des divers acteurs de l’enseignement supérieur, et cherche continuellement à développer des systèmes de classement et de notation innovants et adaptés à l’évolution du monde de l’Education.

 

AB