A la tête de PSB Industries, groupe leader dans l’emballage et la chimie de spécialités, Olivier Salaun, (Pagora-Grenoble INP 94, INSEAD 2002 et MBA HEC 2006), accorde la plus grande importance au développement responsable de l’entreprise et à l’épanouissement de ses collaborateurs. Rencontre avec un dirigeant éclairé.  – Par Fanny Bijaoui

 

 

Depuis plus d’un siècle, le groupe PSB et ses marques (Baikowski, CGL Pack, Texen et Plastibell) sont un partenaire de référence dans les domaines de l’emballage et de la chimie de spécialités. Fort de ses quatre pôles (Luxe & Beauté, Agroalimentaire & Distribution, Chimie de Spécialités, Santé & Industrie), le groupe cultive son excellence industrielle et poursuit son développement à l’international.

 

Un plan stratégique tourné vers l’humain

PDG du groupe depuis cinq ans, Olivier Salaun a lancé en 2013 le plan « Ambition 2020 » et a engagé le groupe dans une stratégie de croissance profitable avec pour crédo l’international, le marketing et l’innovation. L’un des axes forts de ce plan est dédié au capital humain de l’entreprise. « Nous avons créé la fonction RH à différents niveaux, renforcé tous les plans de formations court terme et lancé des programmes d’accompagnement long terme, notamment Cristal qui concerne plus de 200 personnes. Il s’agit d’apprendre aux gens à mieux coopérer ensemble et à partager leur savoir. Nous avons aussi privilégié l’alternance et nous avons tenu notre promesse ambitieuse d’avoir plus de 5% d’alternants en France. Enfin, grâce à la mise en place du système d’information RH, Talent- Soft, nous suivons au plus près nos équipes avec comme objectif de faire progresser chacun des collaborateurs. »

Capture d’écran 2017-02-22 à 15.33.58

 

Un leader en constant apprentissage

Très critique sur sa fonction, Olivier Salaun reste convaincu qu’un dirigeant doit continuer de se former tout au long de sa carrière. « Cela permet d’adapter son style de management au contexte général et à ses interlocuteurs. Il faut certes des capacités innées pour exercer son leadership, mais l’on peut constamment apprendre des choses et les travailler. Je suis moi-même meilleur leader aujourd’hui que je ne l’étais en 2003. Une des qualités premières du dirigeant est de se remettre en cause et d’être en veille permanente. Les nouvelles générations sont aussi là pour nous apprendre des choses et nous apporter une vision plus fraîche du monde. » Enfin, pour Olivier Salaun, le PDG doit, tout à la fois, fixer un cap à ses collaborateurs et être humain, donc abordable et empathique. « Je crois beaucoup à cette qualité d’ouverture. Loin d’être dans sa tour d’ivoire, il doit savoir écouter et accompagner ses équipes partout. »

« Être leader, c’est avoir une réflexion stratégique, mais la clé du succès est dans son implémentation »

 

Le club des entreprises au sommet

Président du Club des Entreprises de l’Université Savoie Mont Blanc, Olivier Salaun est fier de présider cette association qui met en lien les entreprises des Pays des Savoie, les étudiants et professeurs des écoles partenaires. « C’est un modèle de partenariat unique en France. Le Club gère les relations entre entreprises et l’Université Savoie Mont Blanc qui accueille 15 000 étudiants par an, compte entre autres deux écoles d’ingénieurs, deux IAE et deux IUT. L’association est en phase avec les besoins des industriels et l’enseignement supérieur. »

 

Chiffres clés :
2500 collaborateurs, 24 sites industriels, 8 bureaux commerciaux

 

Contacts :
osalaun@psbindus.com / Communication : mbozetto@psbindus.com