Dans la démarche de l’automatisation de la construction, un projet de 6 étudiants de l’Ecole Centrale de Lille, propose une solution de l’automatisation du processus de la ma çonnerie via la roboti que et l’impression 3D.

Logo du projet 3D URBAN PRINTER

Logo du projet 3D URBAN PRINTER

La tendance vers l’automatisation de la construction
Il y a une nouvelle tendance qui prône pour l’automatisation du secteur de Construction par l’intégration de nouvelles technologies et le substitut d’opérations de chantier du BTP par d’autres plus sécurisées et plus performantes en termes de coût, de temps et de qualité du produit.

 

La nouvelle technologie au service de la construction et l’origine du besoin
Plusieurs formes d’automatisation du processus de construction prennent le devant de la scène, notamment l’impression 3D et la robotique. En effet, l’impression 3D s’érige comme un outil révolutionnaire et un choix stratégique pour robotique s’annonce comme une alternative à plusieurs activités sur chantier comme le soudage et la maçonnerie. En glissement annuel, les salaires progressent de 1 % dans la construction au 2ème trimestre de 2014, d’après l’INSEE. En outre, le tarif horaire de maçon est de 40 à 50 € par m².

 

L’impression 3D s’érige comme un outil révolutionnaire et un choix stratégique
pour apporter des solutions innovantes à la conception architecturale

 

Le projet 3D URBAN PRINTER
Il vise à automatiser le processus de maçonnerie et à construire un mur à une cadence plus rapide que celle de la maçonnerie classique (m² / h), en utilisant une structure robotique composée de deux têtes, une pour déposer les briques et l’autre pour faire couler le liant.

 

Le projet 3D URBAN PRINTER a commencé en novembre 2013
en partenariat avec le laboratoire de Génie Civil de l’Ecole Centrale de Lille

 

La particularité du projet 3D URBAN PRINTER
Le projet est piloté par 6 élèves ingénieurs de l’Ecole Centrale de Lille. La particularité du projet vient du fait que le système conçu a la capacité de se déplacer dans le chantier et d’optimiser le processus de construction en coût et en heures. Notre projet est un outil que les briqueteries peuvent utiliser pour l’installation des briques dans les sites de construction et grâce auquel elles pourront passer à l’exécution sur chantier en procédant à la maçonnerie. Nos perspectives sont de pouvoir imprimer les briques et le liant à l’aide de l’une des technologies d’impression 3D d’aspect additif, à base de matières écologiques.

 

Nous organisons 3 journées sur l’impression 3D les 15, 16 et 17 février 2015 à l’Ecole Centrale de Lille

 

Organisation d’une journée sur l’impression 3D
Dans le cadre de nos activités projet nous avons prévu d’organiser trois journées sur l’impression 3D, les 15, 16 et 17 février 2015 à l’Ecole Centrale de Lille qui sera une occasion pour les étudiants de découvrir les différentes technologies de l’impression 3D et d’assister à des conférences sur ce sujet. Cet événement sera organisé en partenariat avec le laboratoire de Génie Civil du L.M.L (Laboratoire de Mécanique de Lille) et le Journal des Grandes Ecoles et Universités.

 

Contact :
Mouna Krami Senhaj – Tel: 07 63 16 66 56
http://3durbanprinter.wix.com/projet
https://www.facebook.com/3d.urban.printer