Adrien Eymard considère comme un honneur d’être dépositaire d’une marque qui peut créer de la valeur. Ce diplômé d’emlyon business school en 2004, directeur marketing et communication de Continental France a tous les leviers en main pour générer la préférence de marque auprès du consommateur. Explications.- Par Agnès Malsert-Olivier

 

 

Vous avez un large champ d’action…

J’ai en main les principaux leviers, les impondérables du marketing, le prix et le produit, les différenciateurs ; tout ce que l’on met autour du produit pour générer la préférence (communication, trade marketing, marketing relationnel, neuromarketing, événementiel et expérience de marque, business intelligence). Avec ma casquette de responsable de la communication, je coordonne la communication interne et externe. Je travaille en relation avec le directeur marketing Europe et son équipe et la France est intégrée dans quasiment tous les groupes de réflexion. Cela me permet de proposer des projets. A titre d’exemple, la France a été un des marchés pilotes sur les études consommateur fin 2014.

 

Qu’est-ce qui vous motive dans le marketing ?

Ce qui m’a toujours guidé, ce sont les marques. J’ai toujours travaillé pour de jolies marques centenaires, avec un historique, un affect. C’est pour moi un vrai honneur d’être dépositaire d’une marque que j’ai envie de pérenniser.

 

Qu’est-ce qui vous plaît le plus chez Continental ?

L’envie de relever des défis, de consolider le socle de relations avec les distributeurs et les constructeurs, de rendre la marque plus forte auprès des consommateurs. L’environnement international constitue également une source d’enrichissement professionnel et personnel. Je suis enfin très motivé par le contact humain avec le management, les valeurs véhiculées.

sportcontact-6-tire-image

Qu’est-ce qui est de nature à séduire les plus jeunes ?

Il y a dans le groupe des personnes très pragmatiques, bienveillantes, très ouvertes, tolérantes, respectueuses tout en étant ambitieuses. Continental offre un environnement serein, apaisé mais pas endormi, c’est une des conditions du succès. Pour la génération Y, bien représentée dans mon équipe d’une vingtaine de personnes, cela constitue un vrai facteur de différenciation. Il y a chez Continental une fierté d’appartenance forte dans le milieu pneumatique et dans le groupe en général, qui transcende la fonction.

 

Comment générez-vous la préférence de marque auprès du consommateur ?

Mon objectif est de faire en sorte que la marque soit visible, présente sur tout le parcours consommateur, dans les médias, sur le point de vente, afin qu’il recommande la marque. Nous réalisons des études qui permettent de mesurer les 5 items du tunnel d’achat, je connais la marque, je considère l’acheter, je l’achète, je la rachète, je la recommande. Mon ambition est que la marque soit n°2 sur toutes les étapes.

 

Comment suscitez-vous et stimulez-vous la créativité ?

J’essaye de planter le cadre que je croise avec les objectifs de marque. Il n’est pas possible d’avoir toutes les compétences en interne, nos agences partenaires qui travaillent avec d’autres industries nous alimentent, nous aident, nous challengent, forcent notre créativité. Quant à mes équipes, elles sont souvent sur le terrain, en visite chez des partenaires, participent à des salons ou conférences.

 

Votre attitude face aux défis ?

Nous sommes confrontés à nombreux enjeux, juridiques, légaux, industriels, financiers, mais j’aime ce qui est complexe. Je reste à l’affût. Face à un marché très concurrentiel avec des marques de bonne facture, il faut anticiper, réagir, s’adapter. J’essaie surtout de comprendre comment les systèmes fonctionnent. Chaque fois que je visite une usine de capteurs, je suis bluffé par ce que fait le groupe. Avoir des marques qui peuvent créer de la valeur est positif, motivant.

Capture d’écran 2016-10-11 à 14.15.46

Ce qui peut séduire les jeunes diplômés

• Le positionnement de Continental qui a l’ambition d’être l’entreprise à la pointe de la technologie dans son secteur. Trois champs constituent les bases de notre stratégie, la mobilité plus sûre, plus durable, plus connectée, intelligente, avec le digital.
• Les projets passionnants que propose l’entreprise sur des thématiques mondiales, structurantes – comme la sécurité, la conduite autonome, où l’environnement tient une place importante, auxquelles on a la chance de participer.
• Le pneumatique, cœur de métier et porte d’entrée chez Continental, qui vous place face au consommateur.
• La force de Continental, un groupe au business model équilibré, qui permet l’échange et le dialogue.
• La culture assez pragmatique, le sens du réalisme allemand, la recherche du consensus.
• Le côté international, multiculturel.
• La réflexion sur le long terme.
• L’ambiance constructive, conviviale, avec une bonne émulation, le faible taux de turn over.

4 valeurs fortes
– liberté d’entreprendre
– esprit d’équipe
– confiance
– la passion de gagner

 

Continental fait matcher football et automobile

Continental et le football partagent les mêmes valeurs. Depuis 94, le groupe qui se passionne pour ce sport d’équipe, n’a cessé d’accroître son engagement dans le football à l’échelle internationale. La plateforme de communication www.contisoccerworld.com créée en 2005 regroupe toutes les informations qui lient Continental à ce sport. Partenaire de l’Euro 2016, l’équipementier a acheté 12 000 places, lancé une campagne de communication « made in France » avec la participation des collaborateurs – 8 000 basés sur les 14 sites de France et organisé de nombreux challenges avec les clients, des opérations consommateurs sur les aires d’autoroute. « La plateforme foot nous a aidés à enclencher une nouvelle phase. »

 

Prendre la route dans des métiers très variés

« Nos clients sont tous différents, d’où la grande richesse et la grande variété des métiers que nous proposons, notamment aux ingénieurs. » Continental privilégie les profils dotés d’une curiosité intellectuelle, qui partagent les valeurs du groupe, la volonté de s’impliquer, la liberté d’entreprendre, qui savent travailler en équipe, agiles, créatifs, motivés, adaptables. « Pour le marketing, un domaine qui bouge beaucoup, je recherche des candidats bien dans leurs baskets. »

Le programme « International training »,
Continental offre aux jeunes à potentiel l’opportunité de faire des expériences variées, dont 6 mois au siège à Hanovre, et de s’approprier l’esprit Conti. La mobilité internationale, fortement encouragée, essentielle pour développer sa carrière constitue une « manière de faire transpirer la culture du groupe dans les autres pays. »

 

Un conseil aux jeunes diplômés

Etendre au maximum ses responsabilités, élargir le cadre, challenger le statu quo, être proactifs, apporter un regard neuf tout en intégrant bien les codes et la culture d’entreprise et en gardant un peu d’humilité. Cette attitude peut être rapidement perçue comme positive.

 

Une réflexion en cours sur le télétravail
Une carte intéressante pour les jeunes qui rentrent, et une demande que tous les membres de l’équipe m’ont remontée.

 

Chiffres clés
Parmi les 1ers équipementiers mondiaux
CA : 39,2 Mds € en 2015
215 000 employés dans le monde dont 8 000 en France
14 sites en France
En France, 1 véhicule sur 3 est équipé d’origine en pneus Continental

 

Contact :  adrien.eymard@conti.de