Si de plus en plus d’entreprises ont conscience de l’importance de la RSE, Nestlé va plus loin et s’engage pour la Création de Valeur Partagée. Cette démarche initiée par le Groupe au niveau mondial est bien sûr déclinée en France où elle irrigue toutes les facettes de l’entreprise. Coup de projecteur sur les initiatives mises en oeuvre en faveur du développement durable, des RH et de l’emploi des jeunes.

 

Jean-Manuel Bluet, Directeur du développement durable de Nestlé en France © Nestle France SAS

Jean-Manuel Bluet, Directeur du développement durable de Nestlé en France © Nestle France SAS

“ Le développement durable n’est plus un sujet annexe, il est absolument central et crucial ”
Jean-Manuel Bluet, Directeur du développement durable de Nestlé en France
Qu’est-ce que la Création de Valeur Partagée ?
Pour Nestlé, la performance économique passe aussi par la prise en compte du capital social et environnemental. Si les profits et bénéfices lui sont évidemment indispensables, tous ne se valent pas et c’est pourquoi le Groupe se focalise sur ceux qui génèrent de la valeur pour ses actionnaires et pour la société en général. En plus d’examiner nos activités pour évaluer comment réduire nos impacts, nous avons l’objectif de développer des produits, des services ou des process qui intègrent cette dimension sociétale dès leur conception.
Comment s’illustre-t-elle en matière environnementale ?
L’impact environnemental et social de nos produits dépend en moyenne de 50 à 70 % de l’impact lié à nos matières premières. Nestlé a donc mis en place, avec ses fournisseurs et ses partenaires du monde agricole, des plans comme « le Plan Cacao » ou « le Plan Nescafé » déployés dans le monde. En France, nous nous sommes inspirés de ces initiatives pour mettre en oeuvre la Démarche Préférence qui nous permet de définir, avec les producteurs, les coopératives, les bonnes pratiques d’une agriculture peu à peu repensée pour mieux prendre en compte les enjeux liés à la préservation des ressources naturelles (qualité de l’eau, érosion des sols, biodiversité). Nous travaillons aussi sur la diminution et le recyclage des emballages avec un focus sur l’économie circulaire, qui permet de créer de nouveaux objets non plus à partir de matières premières vierges mais à partir de déchets.
Que faire pour former des managers de demain plus responsables ?
Leur faire prendre conscience que le développement durable est LE sujet de demain. Dans un climat de méfiance nourri par les récents scandales alimentaires, nous devons communiquer de façon simple, ludique, positive et transparente sur l’origine et la qualité de nos produits. Pour retisser ce lien de confiance avec nos consommateurs, nous avons besoin d’équipes marketing, de chefs de produits, de futurs patrons de business et de commerciaux qui intègrent totalement ces enjeux dans la conduite de l’entreprise.

 

“ Notre ambition ? L’égalité et le bien-être au travail de tous nos collaborateurs ”
Françoise Tauc, Directrice RSE et Gender Balance Champion RH de Nestlé en France
Comment Nestlé favorise-t-il la mixité en France ?
Si au niveau cadre le Groupe recrute à parité, la sensibilisation de tous ses collaborateurs reste nécessaire. En 2011, une campagne de formation a été mise en place pour les membres du Comité de Direction Générale et de la DRH, puis déclinée auprès des Comités de Direction du Groupe et des managers (dont 500 ont déjà été sensibilisés). De nombreuses autres initiatives ont été mises en oeuvre : site intranet, réseau interne mixte, mesures en faveur de la parentalité et de la flexibilité, accompagnement des conjoints de collaborateurs impatriés à la recherche d’un emploi… En 3 ans nous sommes ainsi passés de 26 à 32.8 % de femmes managers et de 17 à 30 % de femmes au Comité de Direction Générale.
Nestlé agit aussi pour l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées ?
Porté par l’énergie et l’élan suscités par sa convention avec l’Agefiph en 2011, Nestlé en France a signé son 1er accord de Groupe (le 1er du secteur agroalimentaire) en janvier 2013 en mettant l’accent sur le maintien dans l’emploi. En 2 ans à peine, celui-ci nous a déjà permis d’accompagner plus de 150 personnes. Pour faire bouger les esprits, nous  place une campagne de sensibilisation et de formation auprès de l’ensemble de nos collaborateurs, managers, RH et partenaires sociaux, un engagement récompensé par un European Diversity Award en octobre.
Que faire pour former des managers de demain plus responsables ?
En les encourageant à mener une réflexion globale sur les enjeux sociétaux, environnementaux et économiques liés au développement durable. En travaillant sur une meilleure connaissance d’eux-mêmes, de leurs stéréotypes et de leurs biais inconscients. Cela leur permettra de mieux appréhender leur rôle de manager dans un environnement en évolution constante, où adaptabilité et ouverture d’esprit seront clés.

 

“ Nestlé permet aux jeunes de multiplier leurs chances de trouver un emploi ”
Cécile Delestre, Directrice du Centre d’Expertise Attraction des Talents pour Nestlé en France
Pourquoi Nestlé s’engage-t-il pour l’emploi des jeunes ?
En tant qu’entreprise privée, Nestlé ne peut rester spectatrice de cette crise qui risque de déconnecter toute une génération du marché du travail. Avec son programme Nestlé Needs Youth, le Groupe s’est engagé sur 3 ans (2014/2016) à leur ouvrir 10 000 emplois en Europe (dont 1 200 en France) et 10 000 oppor tunités de stages et apprentissages (dont 1 800 en France) et à les aider à mieux se préparer pour trouver un emploi. 200 fournisseurs européens ont rejoint Nestlé dans l’Alliance pour la Jeunesse démultipliant ainsi les opportunités pour les Jeunes et les actions pour les aider à accéder à l’emploi.
Son bilan est déjà très positif !
Au niveau européen, Nestlé a déjà concrétisé 10 000 opportunités (jobs, stages, alternances) dont 680 CDI / CDD et 860 stages et apprentissages en France. Désormais certains d’atteindre nos objectifs, nous espérons aller au-delà. Nous avons également mis en place des actions en faveur de la préparation à l’emploi. Au niveau local, nous invitons les collégiens et lycéens à découvrir nos métiers et à rencontrer nos collaborateurs dans nos usines et à notre siège à Noisiel. En partenariat avec l’association Energie Jeunes, nous intervenons aussi bénévolement auprès des élèves de la 6ème à la 3ème dans toute la France, pour les aider à apprendre la persévérance scolaire, à croire en leurs capacités et à prendre les bonnes habitudes de travail qui leur permettront peut-être de choisir le métier de leurs rêves. Depuis le 1er octobre, nous avons mis en place le 1er mercredi de chaque mois les Ateliers du Mercredi au cours desquels des collaborateurs volontaires aident des jeunes en difficultés à rédiger leur CV, à préparer un entretien et à structurer leur projet professionnel. C’est une démarche très constructive pour ces jeunes en recherche d’emploi mais aussi pour les salariés de Nestlé qui ont le sentiment d’être vraiment utiles auprès d’un public très demandeur.
Que faire pour former des managers de demain plus responsables ?
Au-delà de la culture de la performance, leur inculquer une culture de la performance par la bienveillance vis à vis de leurs équipes. Il faut former des futurs managers responsables de leurs équipes et pas seulement des résultats de leurs équipes, de façon à ce qu’ils oeuvrent au développement de leurs collaborateurs.

 

CW

 

Contact : www.nestle.fr/carrieres