En mars 2018, Alyzée Joy Montana Eloi (ISG 15) a décroché LE job le plus cool du monde. Sa mission ? Tester des croisières autour du monde et les faire vivre au grand public à travers des reportages photos et une websérie. Vous avez dit job de rêve ? Portrait d’une Ocean Trotter.

 

Alyzée Joy Montana est la nouvelle recrue de Sailsquare, le « Blablacar des voyages en voilier ». Une plateforme qui met en relation des skippers et des voyageurs souhaitant vivre une aventure en mer. « Je suis une story teller. Ni hôte ni skipper, je vis l’expérience aux côtés des clients de la croisière et raconte notre aventure sur le net. L’objectif : prouver que les croisières ne sont pas réservées aux riches et aux personnes expérimentées. »

 « Ce job est fait pour toi ! »

Mais pour décrocher ce job de rêve, Alyzée Joy Montana a dû batailler ferme. « J’ai vu l’annonce via mon réseau Facebook. Tous mes amis étaient persuadés que c’était un job fait pour moi et… ils n’avaient pas tort ! D’abord parce que c’était la première fois que ce type de poste hors du commun était proposé en CDI. J’avais envie de poser ma valise dans une entreprise et de grandir avec elle : c’était parfait pour moi. Ensuite parce que c’était dans une startup à l’écoute de ma créativité et pas dans un mastodonte du tourisme. »

 Opération séduction

Une fois la décision de postuler prise, il ne restait plus à la navigatrice que d’envoyer sa candidature. Elle a d’abord opté pour le triptyque classique CV, lettre de motivation et lien vers son blog. Mais après réflexion, elle a finalement décidé de miser sur l’originalité. « Je vivais en Guadeloupe et j’ai profité des plages magnifiques qui m’entouraient. Mon idée : écrire « Sailsquare Hire Me » grâce à des copains et des touristes allongés dans le sable et prendre une photo aérienne avec un drone. » Une photo accompagnée d’un making-of diffusée à fond sur tous les réseaux sociaux. Une stratégie qui a fait mouche. « Le boss de la boite m’a envoyé un message sur LinkedIn « You’re crazy, I love it ». C’était parti ! »

 En mode machine de guerre

Si ce coup de maitre l’a propulsé directement parmi les finalistes, le parcours du combattant ne faisait que commencer pour Alyzée Joy Montana. Un job de rêve, ça se mérite !  « Ma candidature est sortie dans la presse et certains journaux parlaient même de moi comme d’une « perle rare ». Confiante, je n’avais pourtant toujours pas reçu de réponse. J’ai alors de m’aligner sur la signature de Sailsquare : jeter l’ancre. J’ai brodée une ancre sur un tableau avec le message « I dropped my anchor to Sailsquare » et l’ai envoyé par colis. C’est un miracle qu’il soit arrivé à bon port car il est parti juste après les deux tempêtes qui ont balayé les Antilles fin 2017. »

Quelques jours plus tard, elle recevait un mail des top managers de la boite tenant son tableau entre mains. Elle était désormais favorite parmi 4 finalistes. Mais il lui manquait encore un petit quelque chose : le côté journalistique, indispensable à toute bonne story teller. « On m’a alors lancé le défi d’écrire deux articles. Ils ont plu et, quelques jours après j’ai reçu le coup de fil que j’attendais depuis de longues semaines. J’avais enfin le job ! »

 Very good first trip

Arrivée le 1ermars à Milan pour prendre ses marques, la voilà partie à peine deux jours plus tard direction Cuba. « Un premier voyage exceptionnel. En une semaine, j’ai créé des liens incroyables avec l’équipage. Nous formions presque une famille. Quand on s’est quittés, on avait tous les larmes aux yeux. » Prochaines destinations : les fjords de Norvège et les Seychelles pour un safari plongée. En attendant Alyzée Joy Montana va peaufiner la websérie en préparation.  De quoi satisfaire cette navigatrice au cœur d’exploratrice. « Mon kiff ultime : partir dans des aventures toujours plus folles ! », conclut-elle.

 

Ma personnalité en 3 mots : Ambitieuse, Tenace, Créative

 

Retrouvez une autre fille qui décoiffe !

Portrait : y a-t-il une pilote dans l’avion ?