Cet article a 2 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

En 2006, l’École polytechnique lancE le programme GEPPM, suite à la signature en 2005 de la charte pour l’égalité des chances dans l’accès aux formations d’excellence. L’objectif est d’agir pour que des lycéens de ZEP s’orientent sans autocensure vers des études ambitieuses. La création du PDR (Pôle Diversité et Réussite) en 2014 est un virage avec un traitement plus large de la question de la diversité. 4 thématiques y sont maintenant traitées : l’égalité des chances dans l’éducation, l’égalité Femmes/Hommes, le handicap et l’insertion. Il s’agit de répondre à trois objectifs : augmenter la diversité au sein de l’École; agir dans le cadre de la responsabilité sociale et dE territoire ; former et sensibiliser les élèves polytechniciens pour en faire des managers responsables et engagés.

© Jérémy Barande/École Polytechnique

© Jérémy Barande/École Polytechnique

Agir pour augmenter la diversité à l’X
La question de la diversité à l’X s’organise en deux thématiques : le genre et la diversité sociale.L’École polytechnique a ainsi lancé, en partenariat avec l’ENS, le projet « X-ENS au féminin » avec comme objectif d’augmenter le nombre de jeunes filles au concours de ces deux écoles. Par ailleurs, l’opération X-Prépas, qui dure depuis maintenant 2 ans, a vocation à lutter contre l’autocensure et la mal-information des préparationnaires de province. Les élèves sont parties prenantes de ces actions en allant à la rencontre des jeunes lycéens ou préparationnaires pour lutter contre les idées reçues.

 

Agir dans le cadre de la responsabilité sociale et de territoire de l’école (l’Essonne) :
L’École polytechnique est à la tête de 3 cordées de la réussite : GEPPM (Essonne) X-Tremplin (Seine-Saint-Denis) et Mat’s les vacances qui concerne des lycéens de toute la France. L’année 2015 sera marquée par la construction d’une cordée de la réussite mutualisée à l’échelle de Paris-Saclay. Cette action commune permettra une baisse des coûts, l’augmentation du volume de lycéens bénéficiaires et d’actions réalisées. Par ailleurs, chaque année, la Fondation de l’École polytechnique accorde via les bourses X Post Bac, une aide financière à des élèves issus de la diversité ayant décidé de poursuivre un cursus scientifique dans l’enseignement supérieur.
Enfin, le Pôle Diversité et Réussite de l’X met en place des actions de sensibilisation à l’égalité femmes-hommes. Ces actions, qui touchent environ 1000 lycéennes par an prennent des formes diverses et variées : pièces de théâtre, théâtre forum, ateliers, rencontres avec des professionnels, visites d’entreprise, accueil de groupes, interventions dans des lycées.

 

Former les élèves polytechniciens pour en faire des managers de la diversité
L’École forme les futurs managers pour des entreprises mondialisées. Diversité, mais aussi égalité entre hommes et femmes, intégration des personnes handicapées, l’entreprise est convoquée à participer aux nouveaux défis d’intégration par des lois précises. Ainsi, une journée annuelle de sensibilisation à la question du handicap est organisée à l’X. Elle vise à faire évoluer le regard face au handicap en démystifiant les déficiences grâce à des ateliers et des activités sportives.

 

Par Alice Carpentier,
responsable du Pôle Diversité et Réussite de l’École polytechnique
alice.carpentier@polytechnique.edu

Cet article a 2 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.