Communiqué de presse:

CFA Institute, l’association internationale des professionnels de l’investissement, a annoncé que sur les 31 631 candidats qui se sont présentés au niveau III du CFA en juin, 54 % ont réussi ce troisième et ultime examen. Tous les candidats reçoivent leurs résultats aujourd’hui. Les candidats admis deviendront détenteurs de la certification CFA début octobre, sous réserve de vérification de leur expérience professionnelle et des autres exigences relatives à l’adhésion. Ils rejoindront ainsi les quelque 142 000 détenteurs de la certification CFA du monde entier, qui appliquent les normes les plus rigoureuses dans le secteur de l’investissement, dans le cadre d’une démarche conçue dans l’intérêt de la société.

 

Le nombre de candidats qui ont présenté le niveau III de ce cycle d’examen a augmenté d’environ 10 % dans le monde entier par rapport à l’année précédente. Ce chiffre est dans la continuité de l’augmentation de 28 % des candidats au niveau III durant ces cinq dernières années et qui traduit l’intérêt croissant pour la certification CFA, qui s’impose en tant que référence internationale et moyen d’introduire le professionnalisme dans le secteur de l’investissement. Les trois marchés connaissant la croissance la plus rapide sont extérieurs aux États-Unis, la poussée la plus forte étant observée en Chine continentale, où 33 934 candidats ont passé l’examen, dépassant le nombre de candidats aux États-Unis pour la deuxième année consécutive. La croissance est également importante en Inde et au Brésil, où le nombre de candidats a augmenté respectivement de plus de 20 % et de plus de 16 % par rapport à 2016. Sur les 56 939 candidats qui se sont présentés au niveau II de l’examen en juin, le taux de réussite est de 47 %. Sur les 63 283 candidats qui ont passé le niveau I, le taux de réussite est de 43 %. Ces candidats sont appelés à poursuivre leur parcours pour devenir détenteurs du CFA.

 

Des normes plus exigeantes : le secret pour gagner la confiance des investisseurs

CFA Institute fête son 70ème anniversaire cette année. Paul Smith, CFA, PDG du CFA Institute, a invité les professionnels de l’investissement à placer plus haut la barre des normes professionnelles. « En tant que leaders de ce secteur, nous devons faire preuve d’audace pour inciter les professionnels de l’investissement à redéfinir la valeur et regagner la confiance des investisseurs », explique-t-il. « J’appelle les candidats à la certification et les détenteurs du CFA à devenir les champions d’un nouveau professionnalisme, en révisant les modèles de gestion afin d’en retirer plus de valeur. Leur rôle est de montrer l’exemple avec honnêteté et transparence pour restaurer la confiance des investisseurs. Toutes mes félicitations aux candidats qui ont réussi et qui, nous l’espérons, nous rejoindront bientôt pour nous aider à mener à bien et  avec sérieux cette mission. »

 

« Alors que le secteur de l’investissement entre dans une nouvelle ère, CFA Institute renforce également ses partenariats avec des sociétés du monde entier qui emploient des détenteurs du CFA et des candidats à la certification. En interagissant avec les sociétés de gestion, CFA Institute espère trouver des soutiens à ses objectifs : la promotion du professionnalisme, l’élévation des normes dans tout le secteur et la restauration de la confiance des investisseurs », ajoute Myriam Ferran, CFA, Présidente de CFA Society France.  « J’adresse mes félicitations à cette nouvelle génération de professionnels, qui ont d’ores et déjà prouvé leur engagement à améliorer nos standards et à renforcer l’éthique dans la finance », conclut-elle.

 

« Nous nous engageons à relever les normes dans le secteur de l’investissement et à cet effet félicitons tous les candidats pour leur réussite remarquable. Dans un monde en constante évolution, le recrutement des meilleurs professionnels est d’une importance primordiale. Chaque candidat jouera un rôle déterminant dans le futur de l’industrie et ce, grâce au développement de leur propre carrière mais aussi via l’impact collectif qu’ils auront sur la société dans son ensemble, ce même impact mis en valeur par l’intermédiaire de la communauté mondiale à laquelle ils appartiennent. Cela en s’assurant de toujours favoriser les intérêts des investisseurs», précise Michael O’Brien, CFA, FIA, Chief Executive, Asset Management EMEA & Global co-Head, Asset Management Solutions Business chez J.P. Morgan Asset Management EMEA.

 

1 000 heures d’étude

La certification CFA est l’une des certifications de gestion d’investissement les plus respectées et les plus prestigieuses au monde. Pour l’obtenir, les candidats doivent réussir les trois niveaux de l’examen, considéré comme le plus rigoureux de toute la profession. Ils doivent en outre pouvoir justifier de quatre ans d’expérience professionnelle dans le secteur de l’investissement, signer un engagement à respecter le code déontologique et les normes de conduite professionnelle du CFA, et adhérer au CFA Institute. Seul un candidat sur cinq qui commence l’examen le termine, chiffre qui atteste de la détermination et de la maîtrise des compétences professionnelles de ceux qui réussissent au niveau III.

Les candidats étudient environ 1 000 heures en moyenne, ce qui correspond à l’assimilation de 8 500 pages du programme. Le programme CFA traite de la déontologie et des normes professionnelles, de l’analyse et du reporting financiers, de la finance d’entreprise, de l’économie, des techniques quantitatives appliquées à la gestion, de la gestion des actions, de la gestion obligataire, de la gestion alternative, des produits dérivés, et de la gestion de portefeuille et de patrimoine. Son ampleur et sa richesse en font un socle solide pour l’analyse financière approfondie, permettent d’acquérir des compétences pratiques en gestion de portefeuille, et dotent les professionnels de l’investissement d’un avantage réel pour leur carrière.

 

L’augmentation des candidatures entraîne la création de nouveaux centres d’examen

Pour répondre à l’intérêt croissant suscité par le programme CFA et l’augmentation du nombre des candidats partout dans le monde, CFA Institute prévoir de créer de nouveaux centres d’examen dans sept nouvelles villes l’an prochain. À partir du cycle d’examen commençant en décembre 2017, le CFA Institute créera des centres d’examen à Anchorage (Alaska, Etats-Unis), à Halifax (Nouvelle-Ecosse, Canada), à Hangzhou (Chine) et à Rio de Janeiro (Brésil). En juin 2018, de nouveaux centres d’examen ouvriront à Barcelone (Espagne), à Dalian (Chine) et à Hyderabad (Inde).

 

Les examens de niveau I, II et III de juin ont été administrés dans 262 centres d’examen répartis dans 182 villes de 91 pays. Les 10 principaux pays et territoires ayant présenté le plus grand nombre de candidats sont les suivants :

  • Chine continentale (33 934)
  • États-Unis (32 353)
  • Inde (14 776)
  • Canada (11 688)
  • Royaume-Uni (9 924)
  • Hong Kong (5 364)
  • Australie (3 633)
  • Singapour (3 295)
  • Afrique du sud (2 255)
  • France (1 858)