Sur les 1 744 candidats cette année en France, 135 ont obtenu la prestigieuse certification de Chartered Financial Analyst (CFA) en France.  Adhérant au code d’éthique et aux normes de conduite professionnelle du CFA Institute, les nouveaux certifiés rejoignent ainsi le CFA Institute dans sa mission d’excellence auprès des professionnels de l’investissement en s’engageant à soutenir l’intégrité de la profession et à placer l’intérêt de leurs clients avant les leurs.

 

« Nous félicitons les lauréats pour leur travail, leurs compétences et leur culture professionnelle de la gestion de fonds. » déclare Myriam Ferran, Présidente de CFA Society France. Elle souligne que « de plus en plus de candidats se présentent aux examens en France : 73 de plus cette année qu’en 2014. Cela révèle un engagement croissant de la profession en faveur de l’éthique, bénéficiant à la fois aux investisseurs et à la société dans son ensemble ».

 

Au total, plus de 57 476 candidats ont obtenu au moins un des trois niveaux, soit 46% des 125 443 présents.

 

Myriam Ferran, Présidente de CFA Society France, Pascal Blanqué, Global CIO chez Amundi Asset Management, et Barbara Petitt, PhD, CFA, Directrice des publications et Éditrice du Financial Analysts Journal, CFA Institute.

Et moins d’une personne sur cinq ayant entamé le cycle d’examens le poursuit jusqu’au bout, preuve de la détermination et de la maîtrise des compétences professionnelles des lauréats du niveau III.

Ces examens se sont déroulés dans 90 pays. Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de postulants (30 715), suivis de la Chine (21 057), l’Inde (10 651), le Canada (10 651) et le Royaume-Uni (8 746). Autres importants bassins de candidatures : Hong Kong avec 5 189 candidats et Singapour (3 193).

Avec 1 744 postulants cette année, la France arrive au 1er rang des pays d’Europe Continentale, devant l’Allemagne (1 588) et la Suisse (1 333).

 

 

En moyenne, les candidats déclarent passer plus de 300 heures d’étude par niveau préparé et mettent en général quatre ans pour réussir les trois examens requis. Pour décrocher la certification CFA, les postulants doivent en effet réussir trois examens successifs de six heures chacun, considérés comme les plus ardus du secteur de l’investissement. L’examen de niveau I, qui a lieu deux fois par an, est un questionnaire à choix multiples.

 

135 nouveaux certifiés Chartered Financial Analyst le 09 décembre dernier

Les examens de niveaux II et III ont lieu une fois par an et se composent respectivement d’une série de questions à partir d’études de cas pour le niveau III, de questions à choix multiples et questions de synthèse pour le niveau III.

 

Le Programme d’étude CFA comprend l’éthique et le code de conduite professionnelle, les normes comptables et l’analyse financière, la finance d’entreprise, l’analyse financière fondamentale et quantitative (actions, obligations, placements alternatifs, dérivés), la gestion de portefeuille et la gestion de patrimoine.

Les principales motivations des candidats sont l’avancement professionnel, un niveau plus élevé de connaissances et de meilleures perspectives d’embauche. Depuis la création du programme en 1963, le CFA Institute a déjà fait passer plus d’un million d’examens.

 

Le CFA Institute compte plus de 125 000 Chartered Financial Analysts dans le monde, qui ont rejoint des sociétés prestigieuses du secteur parmi lesquelles JP Morgan Chase, PwC, HSBC et FactSet. Pour les employeurs, la certification CFA est le gage d’une compréhension approfondie des instruments et mécanismes financiers, d’un engagement éthique vis à vis des clients et d’une capacité à mettre en oeuvre des solutions personnalisées.

 

Pour Paul Smith, Président-Directeur général du CFA Institute « Les nouveaux certifiés nous rejoignent dans nos efforts pour consolider la profession et en démontrer l’intérêt. Ils porteront notre culture du comportement éthique visant à la fois la protection de l’investisseur et l’intégrité du marché. »

 

 

CFA Institute est l’association internationale des professionnels de l’investissement. Elle établit les standards de qualification et d’excellence pour l’ensemble de la profession. L’association prône un engagement éthique sur les marchés financiers. Ses activités de recherche en font une source respectée par la communauté financière internationale. Son objectif principal : créer un environnement où la priorité est donnée aux intérêts des investisseurs, qui permet aux marchés financiers de fonctionner harmonieusement et à l’économie de croître. www.cfainstitute.org