L’Institut d’Optique Graduate School s’impose aujourd’hui comme LA référence en matière de photonique en France, comme à l’international. Cette école qui forme les ingénieurs qui travailleront sur le laser, l’énergie, ou encore les télécoms vise un objectif : l’excellence, une ambition partagée par le réseau ParisTech dont elle est membre fondateur. Aérospatial, défense, lasers, systèmes et composants optiques, éclairage, médical, télécommunications… Zoom sur une école atypique au cœur de ParisTech.

 

Véritable institution en matière de photonique, l’Institut d’Optique Graduate School prône les valeurs de formation d’excellence à la française. Cette ambition est également défendue par le réseau ParisTech, véritable lieu de tous les possibles pour l’école. « Le nombre de ses enseignants et la gamme complète des disciplines scientifiques couvertes confèrent à ParisTech une stature comparable à celle des grandes universités scientifiques et techniques au niveau mondial, pour lesquelles il peut constituer un partenaire de poids », explique l’Institut d’Optique.

Et pour l’établissement, les objectifs sont multiples : attirer et former les meilleurs talents et participer au développement d’une recherche de rang mondial. L’école partage également les valeurs de diversité de ParisTech. En effet, l’Institut d’Optique accueille en moyenne près de 20 % d’étudiantes chaque année. Un enjeu de féminisation des cursus ingénieurs pris très au sérieux par l’établissement et le réseau qui possède une commission interne, dédiée à la question de la mixité.

L’Institut Optique, une école bien en vue !

Outre le réseau ParisTech, l’école est au cœur des entreprises et institutions de recherche. Thales, Airbus Group, Nokia, Alcatel-Lucent, Apple, Safran, CEA, CNRS…. Elles sont nombreuses à recruter les étudiants de l’Institut d’Optique ! La force de l’établissement ? Son expertise reconnue dans l’optique. Installé à Palaiseau, à Saint-Étienne et à Bordeaux, l’Institut d’Optique est le « premier centre occidental de formation en optique au niveau ingénieur, master recherche et doctorat, par le nombre de diplômés, de créations d’entreprises et par l’étendue de son offre de formation », observe le réseau ParisTech. Cette expertise de rang mondial, l’école l’assoit un peu plus avec la création du Laboratoire Charles Fabry, une UMR entre l’Institut d’Optique et le CNRS très réputé à l’international. Biophotonique, lasers, optique quantique et gaz quantique… Cette unité mixte de recherche est à la pointe de son art !

Zoom sur la pédagogie

Mais l’Institut d’Optique ne positionne pas son expertise qu’au service de la recherche. L’école déploie également des innovations sur le plan pédagogique en misant sur le faire. Ainsi, l’apprentissage représente une part importante des effectifs : 20 % des ingénieurs diplômés chaque année sont issus de cette filière. Au sein de ParisTech, l’Institut d’Optique se positionne également sur l’entrepreneuriat. Avec la Filière Innovation Entrepreneur (FIE), les étudiants sont baignés dans cette dimension dès la première année, puisqu’ils créent leur entreprise au début de leur cursus. Une initiative presque inédite dans le paysage éducatif français. Entre 2008 et 2015, la FIE, c’est neuf créations d’entreprises au CA cumulé de deux millions d’euros, 60 emplois créés et 31 prix décernés !

Un œil sur l’Université Paris-Saclay La force de l’Institut d’Optique ? Son ancrage territorial qui se traduit par son implication au sein de l’Université Paris-Saclay, une ComUE dont elle est également membre fondateur. Avec l’initiative « Diagonale Paris-Saclay », l’école entend accompagner cette université sur trois volets : la médiation, les arts et les sciences ainsi que l’histoire et les patrimoines de Saclay.

Ainsi, avec le projet MISS [pour Maison d’Initiation et de Sensibilisation aux Sciences, NDLR], l’Institut d’Optique, l’Université Paris-Saclay » et la région Ile-de-France projettent de créer des ateliers scientifiques auprès des élèves de primaire et des collégiens afin de promouvoir les cursus ingénieurs.

Et ce n’est pas tout ! En effet, dans le cadre de cette « Diagonale Paris-Saclay » l’Institut d’Optique travaille étroitement avec des artistes pour créer des œuvres et des spectacles inédits pour mettre en avant les recherches de l’école et des autres établissements de la ComUE.

L’Institut d’Optique à la loupe

350 étudiants, 20 % d’étudiantes

5 accords de doubles diplômes (University of Arizona, College of Optical Sciences / University of Rochester, Institute of Optics / Technical University of Denmark / Norwegian University of Science and Technology / Royal Institute of Technology de Suède )

252 enseignants

Armani Beauty : Mettez-vous au parfum !

XS, Déclaration, Terre d’Hermès, Sì d’Armani : depuis que Véronique Gautier (SKEMA Business School 83), Global President Armani Beauty – chez L’Oréal, a mis son nez dans le parfum il y a 30 ans, les succès s’enchaînent. Une expertise olfactive...

Management, tech et collaboratif : le cocktail gagnant du DG du futur

Comment le manager trouve-t-il l’équilibre Homme-machine ? Quels sont ses atouts pour affronter ses nouveaux défis ? Christophe Clavé (INSEEC), répond.

Groupe Launay : l’ascension audacieuse d’une entreprise familiale

Jérôme Launay (TBS 96), directeur général, revient sur l’histoire de ce family business, son expérience de dirigeant et ses années d’études à TBS.

Faites une cure d’innovation avec Allergan

À l’origine du développement de la toxine botulinique de type A, l’entreprise biopharmaceutique Allergan s’est imposée comme le leader mondial de l’esthétique médicale. Pascal Brice DG, dévoile ses tips de manager.

Guerlain s’adresse sans fard aux jeunes talents

Si vous avez envie de rejoindre une entreprise engagée et de bâtir une carrière pérenne, Nathalie Elbaz, directrice générale de Guerlain France, a un message pour vous.

Les métamorphoses de la langue du management

Deux approches, deux regards sur la langue et ses évolutions, telle qu’elle est notamment pratiquée dans le monde de l’entreprise.

Porte ouverte aux jeunes talents chez Hauts-de-Seine Habitat !

Damien Vanoverschelde, directeur général de Hauts-de-Seine Habitat vous donne les clés pour repenser le logement social de demain.

CMN : ce capitaine de navire est un boss en or

Pierre Balmer, PDG des CMN, défend un management bienveillant qui tire vers le haut chaque collaborateur.

[Rentrée] Trois podcasts inspirants à écouter absolument

Nouvelle École, Le Gratin et GrowthMakers : découvez trois des meilleurs podcasts qui vont vous inspirer et vous motiver pour réussir vos projets !

Légitimité mode d’emploi

Manager une équipe, c’est d’abord être légitime aux yeux de ses collaborateurs. Mode d’emploi avec Nicolas Arnaud d’Audencia et Raphaëlle Laubie, DH du Cercle du leadership.