L’équipementier automobile a su prendre le virage de la transition énergétique et entend devenir le leader mondial de la mobilité durable et sûre… Mehdi Ferhan (ENSTA ParisTech, 2004), Directeur de la stratégie de la division Auto Inergy, invite les jeunes talents à rejoindre le Groupe Plastic Omnium pour participer à la plus grande mutation du secteur automobile depuis un demi-siècle.

 

Un équipementier en transformation

Au service des constructeurs automobiles mondiaux, Plastic Omnium développe son expertise et ses innovations via deux divisions : Auto Exterior, premier fournisseur mondial de pièces et modules de carrosserie en plastique et Auto Inergy, numéro un mondial des systèmes à carburant et des systèmes de réduction des émissions.
« Auto Inergy a bâti son succès dans le domaine des réservoirs à carburant essence et diesel, indique son représentant, Mehdi Ferhan. Aujourd’hui, nous faisons face à deux mutations: la pression des collectivités pour imposer de nouvelles normes de mobilité (restriction de circulation dans les villes) et les voitures zéro émission. Ce contexte nous a poussé à engager une mutation stratégique de nos lignes de produits afin d’accompagner les constructeurs automobiles, quels que soient les types de carburants et les modes de propulsion de la voiture de demain. »

 

Une position de leader dans un environnement automobile très compétitif

Parmi les innovations développées par Plastic Omnium, citons deux procédés majeurs :

  • La technologie SCR, qui permet de réduire jusqu’à 95 % des oxydes d’azote émis par les moteurs diesel.
  • La technologie INWIN, qui permet de réduire considérablement les émissions évaporatives des véhicules hybrides.

 

En quête d’ingénieurs pluridisciplinaires

Toutes ces innovations nécessitent le recrutement d’ingénieurs experts en mécanique, et dans les « techniques avancées » (robotique, systèmes intelligents…).
« Pour les jeunes qui vont entrer sur le marché du travail en 2018, il est fondamental d’avoir une ouverture intellectuelle pour être capable de gérer à la fois les domaines classiques de l’automobile, mais aussi des domaines plus spécialisés en électronique embarquée. »

 

Des opportunités mondiales

Pour attirer les meilleurs talents, Plastic Omnium propose fréquemment aux jeunes diplômés des postes à l’international. « Pour nos jeunes c’est très enrichissant et responsabilisant, car il y a à la fois un choc culturel qui nécessite une adaptation, mais aussi une confrontation avec le terrain, les clients locaux et la technologie. » Le groupe propose aussi plusieurs offres de stages de fin d’études et de VIE notamment en Asie, où le potentiel de développement automobile est important.

« PO WAY » …of life ! Plastic Omnium, c’est une histoire qui dure depuis plus de 70 ans, avec un actionnariat familial qui a mis le turbo sur la performance technologique. L’ADN de l’entreprise s’exprime aussi via le « PO WAY ». « Nous challengeons de façon bienveillante les collaborateurs afin qu’ils soient dans une logique permanente d’amélioration et d’insatisfaction. Un état d’esprit qui valorise les réussites individuelles et collectives. Dès leur entrée, les employés sont parties prenantes de cette culture d’entreprise qui les pousse à se dépasser. »

l’ENSTA : des ingénieurs experts et agiles : « Passionné par les innovations dans le domaine de la mobilité, j’avais choisi comme spécialisation, à l’ENSTA, les systèmes de transport. La force de l’école tient selon moi à son caractère généraliste et pluridisciplinaire. Déjà à mon époque, le principal débouché de la promotion était l’automobile, mais l’école mettait aussi l’accent sur les sciences informatiques, tout en gardant un socle d’ingénierie générale. L’école met sur le marché du travail des ingénieurs qui ont un fort degré de spécialisation scientifique, qui sont agiles et par conséquent appréciés par les entreprises. »

Chiffres clés : 32 000 employés / 74 clients constructeurs automobiles dans le monde / 124 usines / 23 centres de R&D

Division Auto Inergy : 7000 collaborateurs / 35 usines / Présence dans 19 pays

Pour prendre contact directement avec Mehdi Ferrhan, c'est ici !

2 + 7 =

Viser la lune, ça ne nous fait pas peur !

Focus sur l’industrie aérospatiale, un secteur en pleine révolution, porté par le New Space et les nouveaux challenges de la space economy

Management, tech et collaboratif : le cocktail gagnant du DG du futur

Comment le manager trouve-t-il l’équilibre Homme-machine ? Quels sont ses atouts pour affronter ses nouveaux défis ? Christophe Clavé (INSEEC), répond.

Les métamorphoses de la langue du management

Deux approches, deux regards sur la langue et ses évolutions, telle qu’elle est notamment pratiquée dans le monde de l’entreprise.

[Rentrée] Trois podcasts inspirants à écouter absolument

Nouvelle École, Le Gratin et GrowthMakers : découvez trois des meilleurs podcasts qui vont vous inspirer et vous motiver pour réussir vos projets !

Légitimité mode d’emploi

Manager une équipe, c’est d’abord être légitime aux yeux de ses collaborateurs. Mode d’emploi avec Nicolas Arnaud d’Audencia et Raphaëlle Laubie, DH du Cercle du leadership.

Faire performer son entreprise c’est d’abord faire performer ses équipes

Entreprise participative, management bottom-up, empowerment des salariés : quand le « manager meneurs d’Hommes » fait place au « manager team building ».

[Rentrée 2019] Etudiants, les applis qui vont vous changer la vie

Découvrez 6 applications pour booster votre productivité à la rentrée, en cours, au travail, solo ou en équipe.

Les 5 must du DG du nouveau monde

Top manager à l’écoute des besoins des Millennials ou jeune manager en pleine construction de son leadership : les do et les don’t pour devenir le DG idéal de 2020.

Un manager efficace et humain : les soft skills appliquées au DG

Compétences dures et soft skills : le match ! Face à cette nouvelle obsession des recruteurs, comment devenir un pro du savoir-être quand on est DG ?

Les nouveaux mots du management : véritable engagement ou fake news ?

Courage, bienveillance, écoute, éthique, empathie, exemplarité, vision, conviction, quête de sens, vision 360… : le sens de ces nouveaux mots du management ?