Il fallait une main de fer dans un gant de velours pour réaliser la structuration de la nouvelle division de PSB, regroupant plusieurs spécialistes de l’injection plastique. Experte dans l’industrie du polymère, Emmanuelle Bouvier (Institut Galilée 92, Grenoble Ecole de Management 93) a relevé ce pari avec brio en imposant sa patte managériale : l’authenticité et la proximité. – Par Alexandra Montfort

 

L’INTÉGRATION À PSB…

Mettre au diapason Plastibell, Mar Lee et SR2P, des sociétés très différentes, afin qu’elles ne fassent qu’un : c’est le challenge d’Emmanuelle Bouvier, Présidente depuis 1 an du nouveau pôle Santé & Industrie du groupe leader dans le Packaging et la Chimie de spécialités. « Pour créer une stratégie commune et une vision à long terme, j’ai réuni mes équipes autour de la table afin que nous nous projetions sur l’avenir. Nous nous sommes accordés sur le projet d’évoluer vers une relation partenariale avec nos clients, en leur apportant une vraie valeur ajoutée par le conseil et le codéveloppement. »

« On fait de son poste ce qu’on a envie d’en faire. »

 

…PAR UN MANAGEMENT DE PROXIMITÉ

Volontaire, orientée résultat, risquophile… Emmanuelle Bouvier possède toutes les qualités d’un PDG. Mais d’après elle, le principal reste de savoir rallier ses équipes. « Lorsque je prends une décision, j’ai besoin que mes 700 collaborateurs me suivent. » Elle passe donc beaucoup de temps sur le terrain pour échanger au quotidien avec ses employés sur les nouvelles orientations de l’entreprise. Se rendre accessible, communiquer, expliquer la stratégie et surtout rester authentique : voilà sa recette. « Pour souder les équipes, nous avons participé aux Corporate Games d’Annecy. Pagayer dans le même bateau, c’est toujours un bon moyen de créer des liens ! »

Capture d’écran 2016-09-20 à 15.18.20

UNE BELLE AMBITION DE CROISSANCE…

L’objectif de la dirigeante : passer de 100M d’€ de chiffre d’affaires à 150M en 2020. Dans cette perspective, le ciblage des marchés a été recentré sur le savoir faire historique de la société. Du côté de la santé, qu’elle souhaite développer plus rapidement (pour passer de 35 % à 50 % du CA), l’activité se concentrera autour des dispositifs médicaux, notamment pour la distribution de produits médicamenteux. « Nous collaborons avec tous les grands donneurs d’ordres du secteur mais aussi des start-up qui ont une idée géniale. » Côté industrie, il s’agit de travailler sur la transformation de la relation de sous-traitance à un partenariat avec les clients existants.

 

… ET UN RECRUTEMENT ASSOCIÉ

Une telle croissance nécessite des forces vives. Chef de projet, responsable de production, responsable de maintenance… Plastibell offre de nombreuses possibilités aux jeunes ingénieurs à l’esprit entrepreneurial. « Nous recherchons des gens enthousiastes à l’idée de participer à la transformation de l’entreprise. » Et en ce qui concerne les opportunités d’évolution, les jeunes n’ont pas à s’inquiéter. Emmanuelle Bouvier insuffle une vraie politique d’accompagnement et de formation. « Un bon manageur n’a accompli sa mission que lorsque ses équipes n’ont plus besoin de lui ! »

 

3 RAISONS DE REJOINDRE PLASTIBELL :
Sa forte ambition de croissance et la possibilité d’y participer
Son équipe jeune et dynamique (moyenne d’âge du CoDir : 44 ans)
Sa dimension internationale (implantation en France, Pologne, USA, Mexique et 55 % du CA réalisé à l’étranger)

 

CONSEIL AUX JEUNES :
N’ayez pas peur de faire des efforts. Il faut se donner les moyens de sa réussite et ne pas se reposer sur ses lauriers. Rien n’est jamais acquis !

 

Contact : e.bouvier@plastibell.com