La profession d’Expert-Comptable est une profession réglementée au même titre que les avocats, les médecins, notaires, etc… « Expert-comptable » est un titre professionnel protégé délivré après inscription au tableau de l’Ordre des Experts-Comptables.  Ils se sont dotés volontairement d’un ensemble de règles professionnelles à respecter et l’Ordre des Experts-Comptables veille au respect des normes professionnelles par ses membres au travers du « contrôle qualité ». L’Expert-Comptable a l’obligation de respecter un code de déontologie.

 

Quels sont les spécificités et les avantages des cursus DCG, DSCG, DEC ?

Le Diplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG), le Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion (DSCG) et le Diplôme d’Expertise Comptable (DEC) sont des diplômes d’Etat, avec un programme officiel et sont régis par décrets publiés au Journal d’Annonces Légales.

Le DCG : 13 unités d’enseignement dont un stage de 8 semaines minimum avec un rapport de stage

Le DSCG : 7 unités d’enseignement dont un stage de 12 semaines minimum avec un mémoire

Le DEC : 3 épreuves : « révision des comptes, réglementation et déontologie, mémoire »

Ces diplômes sont calés sur la réforme LMD (Licence, Maîtrise, Doctorat) : DCG (Bac+3), DSCG (Bac+5), DSCG (Bac+8) et permettent :

  • l’acquisition de nombreuses compétences techniques dans des disciplines très diverses : en comptabilité, en audit, en finance, en contrôle de gestion, en fiscalité, en droit social, etc.
  • la maîtrise des systèmes d’informations comptables, financières et de gestion
  • le développement de connaissances pour traiter des sujets actuels tels que l’accompagnement dans la transformation numérique des entreprises, la maîtrise de l’information, les changements et évolutions des organisations, les enjeux des réformes fiscales, juridiques et sociales, la création ou la transmission des entreprises, la responsabilité sociale des entreprises, etc.
  • le développement de capacités des professionnels à faire des diagnostics, des analyses, résoudre de nombreuses problématiques managériales et ainsi aider les directions à prendre des décisions
  • l’acquisition des qualités généralement reconnues des cabinets et entreprises : de rigueur, d’adaptation à nombreuses situations (sectorielles et/ou pluridisciplinaires), d’une grande capacité de travail, de confiance

Ce sont des diplômes très connus et appréciés des cabinets d’expertise comptable et d’audit, des entreprises et des administrations. Ce cursus permet d’acquérir des compétences pluridisciplinaires via une mise en pratique importante par des stages.

 

Ce que nous proposons

A l’ISC PARIS, la filière Expertise Audit et Contrôle s’effectue en trois ans (à titre exceptionnel en deux années pour les admissions sur titre en 2ème année qui justifient de compétences dans le domaine comptable et financier).
Le programme est conforme au référentiel du DCG et au DSCG conduisant au Diplôme d’Expertise Comptable (DEC).

Les diplômés de l’ISC, ayant effectué la filière EAC, bénéficient en plus de 5 dispenses d’épreuves sur 7 du DSCG, soit le maximum possible, soit en définitive un total de 18 dispenses sur 20 épreuves du DCG/DSCG (Bulletin officiel n°38 du 20 octobre 2011 du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche).

Les diplômés de la filière EAC n’auront donc plus à passer que 2 épreuves sur les 20 épreuves aboutissant au DSCG.

Dans la filière Expertise Audit et Contrôle de l’ISC PARIS, sur l’ensemble du cursus, les étudiants doivent :
– avoir passé un minimum de 4 à 6 mois à l’étranger, dans le cadre d’un stage ou d’un cursus théorique dans une Université partenaire (validation du passeport international)
– avoir effectué un minimum de 12 mois de missions en entreprises (6 mois minimum pour les admissions sur titre en 2ème année).
Les étudiants ont la possibilité de faire une année de césure en cabinet ou en entreprise.
Dès l’obtention de leur diplôme de l’ISC, les étudiants de la filière EAC, peuvent demander à l’Ordre des Experts-Comptables leur inscription en tant que « stagiaire expert comptable » pour effectuer leur stage d’expertise comptable pendant 3 ans et poursuivre vers le DEC, pour ceux qui le souhaitent.

 

 

 

Quelles sont les différences dans l’exercice de la profession en entreprise ou en cabinet ?

Les diplômés d’expertise comptable ont la possibilité d’exercer en cabinet. Dans ce cas, l’Expert-comptable est inscrit au tableau de l’Ordre des Experts-Comptables (OEC). 21 000 Experts-comptables sont libéraux en France.

L’Ordre des Experts-Comptables est une institution nationale qui a pour rôle d’assurer la représentation, la promotion, la défense et le développement de la profession d’expert-comptable, tant en France qu’à l’étranger. Il veille, par ailleurs, au respect de la déontologie professionnelle. L’Ordre définit des normes et publie des recommandations, que les experts-comptables doivent appliquer dans l’exercice de leurs fonctions. Il participe à l’élaboration et à la diffusion de la doctrine comptable nationale et internationale. Au-delà de ce rôle fédérateur, l’Ordre des Experts-Comptables se veut également force de proposition vis-à-vis des pouvoirs publics. Sa proximité avec le monde de l’entreprise lui permet d’intervenir sur les questions visant à assurer une meilleure efficacité aux entreprises et de faire des propositions en la matière.

Les Experts-comptables participent à la vie du Conseil Régional de l’OEC dans lequel ils sont inscrits. Ils profitent des formations de l’Ordre, participent aux Congrès annuels, peuvent faire partie de clubs de réflexion (Club développement durable, club fiscal, club secteur public, …). L’Expert-comptable joue au quotidien un rôle majeur de conseiller auprès des chefs d’entreprise. Ils tiennent la comptabilité des entreprises et font du conseil, selon les cabinets :
– pour plusieurs organisations (association, organismes publics, entreprises, etc),
– de structures de taille très diverses (de la PME aux grands groupes),
– dans tous secteurs (entreprise industrielle, commerciale, de services, administrations, etc).
Cette diversité des organisations et la pluridisciplinarité des missions font la richesse de ce métier.

Le DEC permet également d’être Commissaire aux comptes. La Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC) rassemble et fédère les 13 500 commissaires aux comptes (personnes physiques) inscrits en France. Le professionnel peut rester généraliste mais également développer des compétences pointues pour se « spécialiser » dans un secteur d’activité ou un domaine (la fiscalité, le social…).

Les avantages de la profession en cabinet :
– être son propre patron en dirigeant son cabinet et en le faisant évoluer
– avoir des responsabilités et des échanges avec de nombreux acteurs
– conseiller plusieurs entreprises de taille différente et dans des secteurs différents
– diversité des missions
– très formateur
– avoir une bonne rémunération avec de très bonne perspective d’évolution
– rester généraliste mais également possibilité de développer des compétences pointues pour se « spécialiser »

 

Les diplômés d’expertise comptables peuvent être des dirigeants de sociétés, associés ou administrateurs, ou salariés. Dans ce derniers cas, ces professionnels sont embauchés par des entreprises, des administrations, des établissements d’enseignement, etc. Selon Monsieur Eric Freudenreich, Président de l’Institut des Experts-Comptables en Entreprises, le « nombre de diplômés d’expertise comptable exerçant en entreprise est équivalent au nombre d’Experts-comptables libéraux en cabinet. Autrement dit, 50 % des professionnels comptables rejoignent l’entreprise après l’obtention de leur DEC. L’attrition est progressive, et s’étale sur plusieurs années ».

Les avantages de la profession en entreprise :
– volonté de s’impliquer dans une entreprise en particulier,
– participer aux prises de décisions en conseillant le dirigeant pour faire évoluer l’entreprise,
– résoudre des problématiques internes d’entreprise, par exemples de système d’information, de contrôle interne, de performance
– possibilité d’évoluer sur différents métiers. Par exemple, vous commencez en tant que contrôleur de gestion, puis évoluer en tant que responsable du reporting, pour devenir ensuite directeur administratif et financier.
– exercer des responsabilités de plus en plus importantes.

 

 

Quels sont les métiers en entreprise ouverts aux diplômés d’expertise comptable ?

Les métiers sont variés :

– Dirigeant,

– Administrateur, associé,

– Salarié,

– Directeur administratif et financier, Responsable administratif et financier,

– Responsable comptable,

– Consolideur,

– Responsable du reporting comptable et financier,

– Contrôleur de gestion,

– Contrôle interne,

– Auditeur interne.

 

 

En conclusion, les diplômés d’expertise comptable ont donc toute leur place dans les directions financières des entreprises.

 

Pour en savoir plus sur leur place dans l’entreprise :

Quelle place pour les diplômés en expertise-comptable en entreprise ?