C’est dans une mutation con-si-dé-ra-ble que le leader mondial de l’industrie du tabac s’est engagé. Invitant pour y parvenir les jeunes talents à le rejoindre et leur donnant les moyens d’agir. Rencontre inspirante avec Virginie Robillard (EM Normandie 09), Chargée de Recrutement force de vente et Guillaume Ouairy (Sup de Co La Rochelle 17), Chargé de mission commerciale Chez Philip Morris France…

 

En quoi le fait de rejoindre les équipes de Philip Morris France en ce moment représente-t-il un bon choix stratégique pour un jeune diplômé ?

Virginie : « L’objectif visé par le Groupe Philip Morris International est simple : parvenir à un monde sans fumée ! Imaginez la mutation considérable qu’implique pour nous cette transformation : nouvelle culture, nouvelle vision du leadership, nouvelles équipes, chacun ici est désormais devenu acteur du changement. Notamment les plus jeunes dont la curiosité, la créativité et l’agilité nous sont précieuses. »

Guillaume : « C’est précisément cette opportunité exceptionnelle d’accompagner une multinationale d’envergure dans une mutation aussi vaste qui m’a séduit. »

(c) thomas jantscher

« L’empowerment personnel » est aujourd’hui une demande prioritaire des jeunes diplômés. De quelle manière PM France s’emploie-t-il à faire grandir ses talents ?

Virginie : « La culture du challenge est chez nous équilibrée par celle du partage : on échange beaucoup. Donner son avis, demander, vouloir apprendre sont donc toujours très bien reçu, de même qu’oser. Ici, l’échec est accepté et la réussite récompensée. Nous donnons vraiment aux jeunes talents les moyens de nos ambitions. A eux, ensuite, de faire leurs preuves… »

Guillaume : « Entré comme stagiaire, j’ai proposé un projet quelques semaines à peine après mon arrivée. Résultat : autonomie, espace, contacts… on m’a fourni toutes les clés dont j’avais besoin pour travailler dans les meilleures conditions ! »

Vous-mêmes, personnellement, qu’avez-vous le plus apprécié depuis que vous travaillez pour cette entreprise ?

Virginie : « Les challenges permanents rythment un quotidien idéalement partagé entre autonomie et collaboration avec les autres équipes. Notre société internationale à dimension humaine ((120 personnes au siège) est idéale à bien des points de vue. »

Guillaume : « Le cadre de travail, si important : dynamisme, échanges, proximité des managers, bienveillance… le tutoiement, naturel et sincère, représentant pour moi un vrai plus. »

 

Quand vous travaillez à votre marque employeur, quels atouts de l’entreprise mettez-vous en avant ?

« La vigilance particulière que nous apportons à la gestion des talents, innovante dès le recrutement. 4 % de la masse salariale est investi dans la formation, ce qui est considérable. Et un quart des effectifs est chaque année concerné par le développement (promotion, etc.), sachant que chacun bénéficie d’un management de proximité (parrainage, formations, évaluations…), entre autres raisons nous permettant de figurer depuis 7 ans au palmarès Top Employeurs… »

 

5 mots pour qualifier l’ambiance de travail chez Philip Morris France :  Dynamisme, Entreprenariat, Collaboration, Convivialité, Bienveillance

 

Contact : recrutement_siege@pmi.com et recrutementvente@pmi.com

 

« Toute la dynamique de Phillip Morris France repose sur la gestion de ses talents »

 

Chiffres :

Groupe : + de 80 000 personnes dans + de 180 pays

France : 400 collaborateurs dont 90 au siège

En route vers le futur avec les véhicules connectés

Les constructeurs automobiles sortent du modèle de la voiture particulière et se positionnent sur des offres de service à la mobilité. Quel impact sur notre quotidien ? Réponse de nos experts.

Réenchanter le travail c’est possible : oui, mais comment ?

Devenu un véritable must have du management, le bien-être au travail a le vent en poupe dans l’entreprise ! Mais comment créer les conditions pour que vos collaborateurs le ressentent au maximum pendant leur journée de travail ? Isabelle Deprez, speaker,...

Les leaders cassent les codes – Faut-il être un DG différent pour casser les codes ?

Faut-il forcément dénoter du cliché du dirigeant quinqua / tradi pour casser les codes du leadership ? Eléments de réponse avec l’AFMD

Portrait robot du DG de demain : LE LEADER DE DEMAIN SERA… OU NE SERA PAS

De quels attributs le DG doit-il se parer face aux enjeux de demain ? Quelles valeurs devra-t-il défendre et quelles postures devra-t-il adopter ?

Les leaders cassent les codes !

Quel visage et codes de leadership pour le DG new generation ? Pourquoi et comment les casse-t-il pour accroître la performance de son entreprise ?

LES 10 COMMANDEMENTS DU DG NEW GENERATION

Comment casser les codes sans se casser la figure ? Olivier de Pembrock, président national du Centre des jeunes dirigeants partage ses bonnes pratiques

Entreprises : soignez vos réseaux sociaux !

Gérer les réseaux sociaux peut s’avérer être un vrai casse-tête pour les entreprises. Comment les réseaux sociaux sont-ils devenus si essentiels et comment éviter le bad buzz ? Réponses.

« Collaborer pour innover – le management stratégique des ressources externes »

Romaric Servajean-Hilst, chercheur-associé au Centre de recherche en gestion de l’École polytechnique[i], Hugues Poissonnier, professeur à Grenoble Ecole de Management et Gustavo Pierangelini, manager Achats Innovation dans l’industrie pharmaceutique signent ensemble un ouvrage intitulé « Collaborer pour innover – le management stratégique des ressources externes ».

CNRS : Le son qui fait sourire

Pour étudier ce phénomène, des chercheurs du CNRS et d’Aix-Marseille Université ont créé un logiciel qui « simule » l’effet du sourire sur la parole.

Bronzez intelligent avec les cahiers de vacances … pour grands !

Qui a dit que le cahier de vacances n’est réservé qu’aux enfants ? Les adultes ont aussi de quoi bosser pour être au top à la rentrée.