C’est dans une mutation con-si-dé-ra-ble que le leader mondial de l’industrie du tabac s’est engagé. Invitant pour y parvenir les jeunes talents à le rejoindre et leur donnant les moyens d’agir. Rencontre inspirante avec Virginie Robillard (EM Normandie 09), Chargée de Recrutement force de vente et Guillaume Ouairy (Sup de Co La Rochelle 17), Chargé de mission commerciale Chez Philip Morris France…

 

En quoi le fait de rejoindre les équipes de Philip Morris France en ce moment représente-t-il un bon choix stratégique pour un jeune diplômé ?

Virginie : « L’objectif visé par le Groupe Philip Morris International est simple : parvenir à un monde sans fumée ! Imaginez la mutation considérable qu’implique pour nous cette transformation : nouvelle culture, nouvelle vision du leadership, nouvelles équipes, chacun ici est désormais devenu acteur du changement. Notamment les plus jeunes dont la curiosité, la créativité et l’agilité nous sont précieuses. »

Guillaume : « C’est précisément cette opportunité exceptionnelle d’accompagner une multinationale d’envergure dans une mutation aussi vaste qui m’a séduit. »

(c) thomas jantscher

« L’empowerment personnel » est aujourd’hui une demande prioritaire des jeunes diplômés. De quelle manière PM France s’emploie-t-il à faire grandir ses talents ?

Virginie : « La culture du challenge est chez nous équilibrée par celle du partage : on échange beaucoup. Donner son avis, demander, vouloir apprendre sont donc toujours très bien reçu, de même qu’oser. Ici, l’échec est accepté et la réussite récompensée. Nous donnons vraiment aux jeunes talents les moyens de nos ambitions. A eux, ensuite, de faire leurs preuves… »

Guillaume : « Entré comme stagiaire, j’ai proposé un projet quelques semaines à peine après mon arrivée. Résultat : autonomie, espace, contacts… on m’a fourni toutes les clés dont j’avais besoin pour travailler dans les meilleures conditions ! »

Vous-mêmes, personnellement, qu’avez-vous le plus apprécié depuis que vous travaillez pour cette entreprise ?

Virginie : « Les challenges permanents rythment un quotidien idéalement partagé entre autonomie et collaboration avec les autres équipes. Notre société internationale à dimension humaine ((120 personnes au siège) est idéale à bien des points de vue. »

Guillaume : « Le cadre de travail, si important : dynamisme, échanges, proximité des managers, bienveillance… le tutoiement, naturel et sincère, représentant pour moi un vrai plus. »

 

Quand vous travaillez à votre marque employeur, quels atouts de l’entreprise mettez-vous en avant ?

« La vigilance particulière que nous apportons à la gestion des talents, innovante dès le recrutement. 4 % de la masse salariale est investi dans la formation, ce qui est considérable. Et un quart des effectifs est chaque année concerné par le développement (promotion, etc.), sachant que chacun bénéficie d’un management de proximité (parrainage, formations, évaluations…), entre autres raisons nous permettant de figurer depuis 7 ans au palmarès Top Employeurs… »

 

5 mots pour qualifier l’ambiance de travail chez Philip Morris France :  Dynamisme, Entreprenariat, Collaboration, Convivialité, Bienveillance

 

Contact : recrutement_siege@pmi.com et recrutementvente@pmi.com

 

« Toute la dynamique de Phillip Morris France repose sur la gestion de ses talents »

 

Chiffres :

Groupe : + de 80 000 personnes dans + de 180 pays

France : 400 collaborateurs dont 90 au siège

Maîtrisez les 8 essentiels du communicant

Découvrez les conseils d’Assaël Adary, président d’Occurrence et coauteur du Communicator, pour réveiller le communicant qui est en vous !

L’enseignement privé lucratif, premier responsable de la crise de la dette étudiante américaine

La croissance rapide de la dette étudiante américaine inquiète de nombreux observateurs qui craignent l’éclatement d’une crise financière systémique analogue à celle des subprimes.

À quelles carrières rêvent les jeunes étudiantes avant d’être influencées par leur formation et leurs stages ?

L’EDHEC NewGen Talent centre a étudié les aspirations des jeunes étudiantes en les comparant à celles de leurs collègues masculins… Quels secteurs, fonctions, entreprises, pays les attirent ? Quels sont leurs objectifs de carrière ? Quel sens donnent-elles au travail ? Qu’attendent-elles de l’entreprise ? Telles sont les principales thématiques de cette étude.

Le Directeur marketing 2019, un marketer disrupté ?

Fin du marketing de masse, ère des réseaux sociaux, big data et intelligence artificielle, nouvelles compétences et nouveaux métiers… Le département marketing s’est complètement transformé ces dernières années. Nos experts reviennent sur les nouveaux défis...

[TRIBUNE LIBRE] L’industrie et ses métiers changent, faisons-le savoir !

L’industrie recrute massivement, pourtant les entreprises rencontrent d’importantes difficultés de recrutement dans une vingtaine de métiers, maintenant exacerbées par le redémarrage de l’industrie dont la presse se fait écho. Ces tensions sont dues à une image obsolète de l’usine et à une méconnaissance des métiers.

IoT : la révolution de la data est en marche !

Les compétences que les ingénieurs doivent développer pour répondre aux attentes d’un marché des IoT qui s’élèvera à 1 100 milliards $ à l’horizon 2025

Les chercheurs de l’ISAE-SUPAERO travaillent à mieux comprendre le fonctionnement cérébral

Saviez-vous que l’ISAE-SUPAERO, leader mondial en ingénierie aérospatiale et aéronautique, disposait d’une équipe de recherche de pointe dédiée à la neuro-ergonomie ?

Les inégalités salariales auraient-elles diminué pour les jeunes en début de vie active ?

Arnaud DUPRAY et Christophe BARRET se sont appuyés sur les enquêtes Génération 1992 et 2010 du Céreq pour comparer les salaires des jeunes cinq ans après leur sortie du système éducatif.

New Luxury : le luxe se relooke pour le 21e siècle

Comment le luxe se réinvente-t-il pour faire face à des générations de moins en moins fidèles ? Nos expertes de l’EIML, de l’UPEM de l’EDHEC nous répondent.

En Chine, un seul mot d’ordre, business !

Fin mars 2019, les 37 participants de l’Executive MBA d’Audencia réalisaient leur second business trip dans l’une des régions les plus dynamiques du monde : le Sud de la Chine. Attachez vos ceintures et découvrez comment la Chine a depuis longtemps décollé et n’a pas fini d’atteindre sa vitesse de croisière.