C’est dans une mutation con-si-dé-ra-ble que le leader mondial de l’industrie du tabac s’est engagé. Invitant pour y parvenir les jeunes talents à le rejoindre et leur donnant les moyens d’agir. Rencontre inspirante avec Virginie Robillard (EM Normandie 09), Chargée de Recrutement force de vente et Guillaume Ouairy (Sup de Co La Rochelle 17), Chargé de mission commerciale Chez Philip Morris France…

 

En quoi le fait de rejoindre les équipes de Philip Morris France en ce moment représente-t-il un bon choix stratégique pour un jeune diplômé ?

Virginie : « L’objectif visé par le Groupe Philip Morris International est simple : parvenir à un monde sans fumée ! Imaginez la mutation considérable qu’implique pour nous cette transformation : nouvelle culture, nouvelle vision du leadership, nouvelles équipes, chacun ici est désormais devenu acteur du changement. Notamment les plus jeunes dont la curiosité, la créativité et l’agilité nous sont précieuses. »

Guillaume : « C’est précisément cette opportunité exceptionnelle d’accompagner une multinationale d’envergure dans une mutation aussi vaste qui m’a séduit. »

(c) thomas jantscher

« L’empowerment personnel » est aujourd’hui une demande prioritaire des jeunes diplômés. De quelle manière PM France s’emploie-t-il à faire grandir ses talents ?

Virginie : « La culture du challenge est chez nous équilibrée par celle du partage : on échange beaucoup. Donner son avis, demander, vouloir apprendre sont donc toujours très bien reçu, de même qu’oser. Ici, l’échec est accepté et la réussite récompensée. Nous donnons vraiment aux jeunes talents les moyens de nos ambitions. A eux, ensuite, de faire leurs preuves… »

Guillaume : « Entré comme stagiaire, j’ai proposé un projet quelques semaines à peine après mon arrivée. Résultat : autonomie, espace, contacts… on m’a fourni toutes les clés dont j’avais besoin pour travailler dans les meilleures conditions ! »

Vous-mêmes, personnellement, qu’avez-vous le plus apprécié depuis que vous travaillez pour cette entreprise ?

Virginie : « Les challenges permanents rythment un quotidien idéalement partagé entre autonomie et collaboration avec les autres équipes. Notre société internationale à dimension humaine ((120 personnes au siège) est idéale à bien des points de vue. »

Guillaume : « Le cadre de travail, si important : dynamisme, échanges, proximité des managers, bienveillance… le tutoiement, naturel et sincère, représentant pour moi un vrai plus. »

 

Quand vous travaillez à votre marque employeur, quels atouts de l’entreprise mettez-vous en avant ?

« La vigilance particulière que nous apportons à la gestion des talents, innovante dès le recrutement. 4 % de la masse salariale est investi dans la formation, ce qui est considérable. Et un quart des effectifs est chaque année concerné par le développement (promotion, etc.), sachant que chacun bénéficie d’un management de proximité (parrainage, formations, évaluations…), entre autres raisons nous permettant de figurer depuis 7 ans au palmarès Top Employeurs… »

 

5 mots pour qualifier l’ambiance de travail chez Philip Morris France :  Dynamisme, Entreprenariat, Collaboration, Convivialité, Bienveillance

 

Contact : recrutement_siege@pmi.com et recrutementvente@pmi.com

 

« Toute la dynamique de Phillip Morris France repose sur la gestion de ses talents »

 

Chiffres :

Groupe : + de 80 000 personnes dans + de 180 pays

France : 400 collaborateurs dont 90 au siège

#MyTeam – Zoom sur l’entourage du PDG

Les plus proches collaborateurs du CEO constituent les premiers leviers de la diffusion et de l’acceptation de sa vision et de sa stratégie managériale. Mais au-delà de cette garde rapprochée, le CEO peut aussi compter sur les oreilles de ses...

Les tips du leadership

Les best practices pour dompter la complexité du monde et la traduire en performance durable pour l’entreprise ? Les conseils d’Olivier de Pembrock, Président du CJD

Les secrets des entrepreneurs qui réussissent

Le point commun entre Guillaume Gibault, Oprah Winfrey, Steve Jobs et Hans Riegel ? Ce sont tous des entrepreneurs qui ont réussi. Envie de connaître leurs secrets ? Séverine Le Loarne-Lemaire, Professeur à Grenoble École de Management, les...

Devenez une luck machine !

Attracteur et passeur de chance, transformateur d’inattendu, le grand chanceux est un aimant à opportunités. Décryptage avec Philippe Gabilliet

Peut-on détecter un potentiel à réussir ?

Observatrice privilégiée des attentes des entreprises, Isabelle Bastide, présidente de Page Group France, partage son analyse

Domalys, pour une entreprise vertueuse

Les fondateurs de Domalys, entreprise qui facilite le quotidien des personnes dépendantes, promeuvent une entreprise vertueuse, explications

Les 5 secrets du manager juste et donc performant

Faut-il manager juste pour faire réussir ses collaborateurs et son entreprise ? Sans aucun doute pour Thierry Nadisic, professeur à emlyon

SKEMA décrypte les nouvelles valeurs du secteur du luxe

Parce que le secteur du Luxe doit répondre à la quête des clients pour de nouvelles expériences, les marques doivent à la fois se réinventer et réinventer la relation-client dans son ensemble. Elles doivent aussi recruter les talents qui seront capables de conduire ces changements. SKEMA Business School, acteur de référence de la formation dans le Luxe avec plusieurs programmes masters dont le Global Luxury & Management, a organisé une table-ronde le 7 février 2019 au Meurice pour faire le point des défis du secteur et apporter de nouvelles réponses en faisant témoigner plusieurs acteurs

Les compétences pour réussir au 21è siècle

Face à l’invasion de l’IA, il faudra compter sur les compétences 100 % humaines. Le point avec Jérémy Lamri, cofondateur du Lab RH

Faut-il innover pour réussir ?

La continuité est morte vive la disruption. Pourquoi ? Comment ? Les réponses de Dominique Vian, professeur à SKEMA