PETIT et DEGAINE, filiales de VINCI Construction France, réalisent des projets d’exception majoritairement en Ile-de-France. Elles assurent la proximité et la réactivité d’entreprises à taille humaine tout en mettant à profit les savoir-faire et les expertises du groupe. Rencontre avec Manuel Esteves, Directeur Délégué de VINCI Construction France, à la tête des entités PETIT, spécialisée en Grands Projets et DEGAINE, spécialisée en Monuments Historiques. – Par Fanny Bijaoui

 

LA PASSION DU BÂTIMENT

Féru de construction, Manuel Esteves a fait toute sa carrière chez VINCI au sein de l’entité PETIT, d’abord comme conducteur de travaux, puis chef de service, Directeur d’exploitation et Directeur grands projets, avant de prendre les rênes de l’entreprise il y a trois ans. “ La réalisation de projets à haute technicité telles que la Tour CMA CGM, la Fondation Louis Vuitton, la Samaritaine et la Maison de l’Ordre des Avocats nous pousse à innover constamment (maquette numérique, lean management etc.). Ma passion de la technique et de la technologie, alimentée par ces grands projets d’exception, m’a incité à développer des expertises en interne et notamment une direction de l’ingénierie très forte. C’est l’expérience que nous avons développée au fil du temps dans la réalisation d’ouvrages complexes qui nous a permis de renforcer notre légitimité en Ile-de-France.

Capture d’écran 2016-09-20 à 15.18.39

L’EXEMPLARITÉ AU CENTRE DE LA FONCTION

Leader profondément humain, Manuel Esteves privilégie un management de proximité, avec une transmission courte. “ J’ai toujours travaillé en mode projet, en plaçant le talent individuel au service du collectif. Un dirigeant ne doit pas être un personnage redouté qui met la pression tous les jours à ses collaborateurs, mais un mentor capable de donner un cap avec sérénité et de permettre à chacun d’exprimer ses talents. C’est aussi par l’exemplarité que l’on est un vrai leader. “ En matière d’accompagnement des salariés, Le Président-directeur général inscrit naturellement dans ses prérogatives le suivi de ses équipes. “ Pour qu’une entreprise soit efficace, il faut avant toute chose que les gens aiment leur métier.

© Fondation Louis Vuiltton - Yves Govin Sorel

© Fondation Louis Vuiltton – Yves Govin Sorel

EN QUÊTE DE TALENTS POLYVALENTS

Pour le chef d’entreprise, le premier critère de recrutement, au-delà du diplôme, c’est la compatibilité des personnes ainsi que l’optimisme et la curiosité. “ Je recherche des gens polyvalents qui s’adaptent très rapidement. Chez nous, il n’y a pas de profils types. Ce qui fait notre richesse, c’est la variété des profils et des points de vue. Nous savons aussi donner une chance aux jeunes, volontaires, y compris à ceux qui n’ont pas fait de grandes écoles. Chaque collaborateur participe à la réalisation d’un projet emblématique et met sa pierre à l’édifice. La complexité de nos projets attire énormément de talents puisqu’elle mêle une pluridisciplinarité que l’on ne trouve pas forcément ailleurs. “ Il faut souligner que l’entreprise donne très rapidement l’opportunité aux jeunes d’avoir des responsabilités et de faire leurs preuves que ce soit sur des fonctions opérationnelles ou transverses (différents métiers de l’ingénierie, développement durable, prévention, marketing et communication, gestion, comptabilité, juridique, RH) avec une possibilité de diversifier leur parcours. C’est l’esprit du programme “ Coaching team “ de VINCI Construction France qui propose aux jeunes embauchés un parcours de 30 mois où ils ont l’opportunité de travailler dans deux entités du groupe différentes tout en suivant un système de formation renforcé et en bénéficiant d’un coaching personnalisé. Ce projet leur permet de développer leur expérience et leur compréhension de l’entreprise en accéléré. En résumé, participer à la réalisation de projets d’exception, c’est vivre une aventure humaine et professionnelle d’exception.

 

CHIFFRES CLÉS
650 personnes
300 M euros de chiffre d’affaires par an

 

Contact :
Marketing & Communication : alice.lattes@vinci-construction.fr