Les grands métiers des ingénieurs

 

Grâce à un portefeuille de marques prestigieuses, Pernod Ricard a conquis ces deux dernières décennies un rayonnement international, s’imposant comme le co-leader mondial des Vins et Spiritueux. Pierre Pringuet, son Directeur Général, X 69, Ecole des Mines 72, nous livre les clés de la réussite du Groupe.

Pierre Pringuet (X 69, Ecole des Mines 72), directeur général de Pernod Ricard

Pierre Pringuet (X 69, Ecole des Mines 72), directeur général de Pernod Ricard

Quelle est aujourd’hui la cartographie du Groupe ?
En l’espace d’une décennie Pernod Ricard, d’acteur européen, est devenu un Groupe mondial. Cette nouvelle dimension s’est construite par trois acquisitions majeures : Seagram (Chivas Regal, The Glenlivet, Martell…) en 2001 ; Allied Domecq (Ballantine’s, Malibu, champagnes Mumm et Perrier-Jouët…) en 2005, et enfin Vin & Sprit et sa marque-phare Absolut en 2008. Ces acquisitions, d’un montant cumulé de 20 milliards d’euros, nous ont permis de multiplier par 4 notre chiffre d’affaires et par 6 notre résultat opérationnel entre 2000 et aujourd’hui. Pernod Ricard a maintenant une présence directe dans 75 pays aux premiers rangs desquels les Etats-Unis et la Chine ; la France, 3e marché du groupe, pèse pour 10 % du chiffre d’affaires.

 

Où placez-vous l’innovation dans votre stratégie ?
Clairement l’innovation est au coeur de notre modèle de développement. Pour déployer une stratégie de conquête mondiale, Pernod Ricard n’a cessé d’innover et d’accélérer le rythme de lancement de nouveaux produits, packagings innovants, et créations publicitaires maintenant de plus en plus digitales… Quelques exemples concrets, la marque Malibu propose des produits totalement nouveaux comme les Malibu cocktails, Malibu Black et Malibu Red (rhum téquila). The Absolut Company vient de lancer Absolut Elyx, nouvelle vodka super premium (avec une distillation spécifique garantissant une qualité exceptionnelle) positionnée au double du prix actuel. Mais pour aller plus loin encore vers des innovations de rupture nous avons mis en place une structure dédiée, le BIG (Breakthrough Innovation Group), véritable tête chercheuse du Groupe.

 

Avec quels atouts, Pernod Ricard peut-il attirer de jeunes diplômés ?
D’abord avec sa culture, forte et distinctive, caractérisée par une importante décentralisation opérationnelle et rendue possible par troisvaleurs essentielles que sont l’esprit entrepreneur, la confiance mutuelle et le sens de l’éthique. Nos collaborateurs bénéficient d’une large autonomie favorisant l’esprit d’initiative et le groupe attend d’eux en retour un fort engagement ; Pernod Ricard, c’est aussi un style qui s’exprime par la convivialité, ce qui se traduit tant dans nos pratiques managériales que dans les relations interpersonnelles. Nous avons le souci de faire grandir les hommes et les femmes au sein de l’organisation, en favorisant la mobilité interne entre pays et entre-fonctions. Enfinvendant un produit qui n’est pas neutre, l’alcool, nous avons une conscience affirmée de notreresponsabilité sociétale et nous nous engageons à promouvoir une consommation modérée et responsable.

 

Quelles opportunités peuvent trouver des ingénieurs des Mines dans vos équipes ?
Nos carrières, d’une grande variété géographique ou fonctionnelle, offrent la perspective d’exercer assez rapidement des fonctions de management au sein d’une de nos sociétés de marques ou de distribution. Nous sommes dans un métier “extraverti”, où le contact humain est essentiel, et donc requiert des profils de personnalité très ouverts, nourris par la compétence, l’engagement et la convivialité.

 

A.B.

 

Contact
http://www.pernod-ricard.com/fr/pages/197/pernod/Carrieres/Contacts.html