De la finance, qui fut la voie royale de progression au sein du groupe Pernod Ricard, Bruno Rain est passé à des fonctions de direction générale. Cet HEC 83, qui a accompagné le développement international du groupe et mis en oeuvre la nouvelle organisation, est depuis 2006 directeur général adjoint, en charge des ressources humaines et de la Corporate Social Responsibility. Un rôle d’animation, d’influence, de persuasion.

Bruno Rain, Directeur général adjoint, en charge des ressources humaines et de la Corporate Social Responsability du groupe Pernod Ricard

Numéro 2 mondial des vins et spiritueux
Avec 118 millions de caisses vendues, Pernod Ricard est présent dans 70 pays, à travers une centaine de filiales, 18 000 collaborateurs – dont 85 % hors de France –, et réalise 90 % de son chiffre d’affaires et de ses profits hors de France. Le groupe a su conjuguer acquisition et développement de marques locales et développement de marques internationales. « Créateurs de convivialité », il doit son succès à sa très forte culture basée sur trois valeurs, l’entrepreneuriat, le sens éthique et la confiance mutuelle, auxquelles s’ajoute une valeur comportementale, la convivialité, qui permet de faire fonctionner un modèle décentralisé. L’adhésion des salariés à ces valeurs d’engagement a permis de bâtir dans la durée et d’intégrer les business acquis. Pour réaliser son ambition et devenir leader sur son marché d’ici 5 à 10 ans, Pernod Ricard a ouvert un grand chantier dont l’objectif est de repenser la façon de travailler du groupe, d’accentuer sa capacité innovatrice, de développer les capacités de leadership des différentes filiales et managers à travers une politique d’accompagnement.

Un fonctionnement collégial
Directeur général adjoint, Bruno Rain fait partie de l’équipe de direction générale, qui fonctionne de manière collégiale et passe en revue toutes les sphères d’activité et projets du groupe, « nous prenons des positions ensemble, de manière collective, nous animons le comité exécutif tous les mois ainsi qu’un certain nombre de réunions avec nos filiales sur des thèmes particuliers, le plan stratégique, le budget, le suivi des grands projets structurants. » En charge des ressources humaines du groupe, il travaille notamment à la définition de l’ensemble des grandes politiques RH en termes de gestion des talents, de choix des cadres dirigeants, de rémunérations, de gestion de la mobilité et de formation au sens large. Un rôle d’animation, d’influence, de persuasion qui nécessite une très bonne connaissance du groupe et quelques talents de diplomate. Il est également responsable de l’ensemble des problématiques liées à la responsabilité sociale de l’entreprise.

A la conquête du leadership
Pour bâtir le futur et poursuivre sa croissance tirée par les pays émergents, Pernod Ricard recrute avant tout sur le terrain, dans les filiales pour le marketing, et la vente et la finance et privilégie, hormis les VIE, les profils ayant une première expérience, ouverts à l’international, aux langues et aux pays lointains. « Nous essayons depuis quelques années de croiser les expériences et les parcours, de diversifier nos sources de recrutement de talents et de développer la diversité et la mobilité internationale. » Le Groupe s‘engage à développer les collaborateurs, à les faire grandir en leur offrant des challenges à l’international, des formations, une rémunération motivante avec une part variable relativement importante et des outils d’intéressement long terme. Les profils d’entrepreneurs accèdent rapidement à des responsabilités importantes. Pour faire carrière, il faut impérativement avoir passé quelques années à l’international, connu différents pays et différentes cultures et avoir exercé des métiers divers. « Le projet d’université sur lequel nous travaillons a vocation à élargir la sphère traditionnelle du centre de formation, nous souhaitons y encapsuler toutes les actions de formation avec une ambition, intégrer les nouveaux collaborateurs, faire connaître le groupe et ses métiers, former les talents au métier de patron, de manager, puis de leader. » Les hauts potentiels ont accès à des formations relativement élitistes en partenariat souvent avec HEC et avec l’Insead. L’Université aura vocation également à gérer la diffusion des best practice dans le groupe.

A.M.

Contact : bruno.rain@pernod-ricard.com