Communiqué de presse :

L’Université Mohammed VI Polytechnique (UM6P) et l’École des Ponts ParisTech unissent leurs efforts et leurs réseaux pour co-développer des programmes d’enseignement et de recherche au sein de l’UM6P, à travers des modèles innovants et des parcours ciblés répondant aux besoins de l’économie marocaine et plus largement du continent africain. Ce partenariat stratégique se base sur la volonté commune des deux institutions de faire de la formation, de la recherche et de l’innovation des axes d’intérêts communs majeurs. Les programmes de formations et de recherche développés actuellement visent à préparer les cadres et futurs leaders africains aux défis des transitions énergétiques et digitales, notamment pour relever les challenges de l’industrie du futur et pour accompagner les politiques publiques.

 

Des synergies fortes

La conférence inaugurale de lancement s’est déroulée récemment en présence notamment de Son Excellence Monsieur Chakib Benmoussa, Ambassadeur du Maroc en France, de Sophie Mougard, directrice de l’École des Ponts ParisTech et de Mostafa Terrab, président de l’UM6P.

Cette collaboration est construite sur la complémentarité des deux institutions, reposant sur l’excellence reconnue de l’École des Ponts ParisTech et la position stratégique en Afrique de l’Université Mohammed VI Polytechnique qui bénéficie d’infrastructures et d’équipements de pointe, de Living Labs (terrains de recherche à échelle réelle) et d’une connaissance étendue des défis que doivent relever les acteurs publics et les entreprises des pays du Sud.

Conférence inaugurale du partenariat. De gauche à droite : Sophie Mougard, directrice de l’École des Ponts ParisTech, Son Excellence Monsieur Chakib Benmoussa,Ambassadeur du Maroc en France et Mostafa Terrab, président de l’UM6P

 

Un partenariat qui s’articule autour de 2 axes majeurs

  • La création d’un centre de recherche conjoint comportant des activités de recherches thématiques, des programmes de formation par la recherche et à la recherche, ainsi que de la diffusion des connaissances pour préfigurer une future Ecole Universitaire de Recherche conjointe (Graduate School) tournée vers les défis du continent africain. Ce centre de recherche traitera notamment des thématiques suivantes : «Simulation et Optimisation», «Transition énergétique», «Industrie du futur», «Action Publique et Partenariat Public-Privé», «Ville et Urbanisme», «Logistique et Supply Chain» ;
  • Le développement de formations de haut niveau à visées professionnelles, diplômantes ou déclinées en programmes courts de formation continue, d’actions d’accompagnement et de missions d’expertise en particulier en matière de politiques publiques. L’objectif est d’accompagner les cadres marocains et plus généralement africains dans le contexte de la double transition énergétique et digitale.

Des premières actions initiées

Concernant le centre de recherche, deux thèses ont débuté à la rentrée académique 2017/18 pour la thématique «Simulation et Optimisation». Elles sont réalisées au CERMICS (Centre d’Enseignement et de Recherche en Mathématiques et Calcul Scientifique), laboratoire de l’École des Ponts ParisTech.  Un premier atelier de recherche s’est déroulé à Benguerir, dans les locaux de l’UM6P, en novembre 2017 ainsi qu’une «école d’hiver» également à Benguerir, la semaine du 12 au 16 février 2018, avec les enseignants-chercheurs des deux institutions.

Concernant les formations professionnelles à haut niveau : un programme, baptisé «Mastère Spécialisé® d’action publique avancée Maroc» (MAPA-M) ouvrira en avril 2018 à Benguerir. Ce programme diplômant, co-délivré par les deux établissements, a pour vocation de former à l’action publique des ingénieurs et des cadres de la fonction publique ou des grandes entreprises marocaines et plus généralement de l’Afrique.

 

http://www.enpc.fr/