Le baromètre Paris Workplace 2016 du leader de l’immobilier tertiaire parisien SFL, a été dévoilé au sein de son dernier centres d’affaires de prestige : le #Cloud à Opéra. Les premiers occupants de ces locaux au top des standards internationaux étaient présents. Ainsi, Frédéric Mazzella PDG-fondateur de BlaBlaCar et Nicolas Chanut DG d’Exane, ont partagé leurs critères de dirigeants sur des bureaux propices à une bonne et efficace ambiance de travail. Leurs témoignages montrent une évolution du modèle managérial incarné par leur souhait de privilégier les open spaces.

Blablacar plébiscite l’open space

 

Pour Frédéric Mazzella, la configuration des bureaux a un impact sur la créativité et la productivité des équipes. « Chez BlablaCar nous innovons en permanence. La seule constante, c’est le changement ! Le changement dynamise les équipes. Mais pour cela, l’information doit circuler très rapidement, des équipes pluridisciplinaires doivent être en contact direct pour échanger et collaborer.  L’important est que les gens se parlent, que des synergies se créent. Dans cette perspective, c’est la configuration en open space qui le plus vecteur de convivialité et d’efficacité. »

 

L’efficacité au sein d’un open space dépend de la culture managériale

 

Accepter l’open space dépend aussi pour beaucoup de la culture de l’entreprise pour le co-fondateur de BlaBlaCar . « Si elle est orientée projet et action, focalisée sur le but de la mission, si les personnes ne sont pas en compétition, cela fonctionne. »

 

« Le choix d’une localisation centrale pour nos nouveaux locaux n’est pas anodin, poursuit le dirigeant dont le propre salon a été le premier bureau de la startup devenue scaleup. Nous tenons à minimiser le temps de trajet de nos collaborateurs. Nous sommes très attentifs à ce qu’ils se sentent à l’aise. Cela tient d’abord à notre culture, à nos méthodes de travail, au fait d’organiser des événements hors travail, mais aussi à la localisation, à l’agencement et à la qualité des locaux. »

Exane, de grands plateaux ouverts pour la proximité et l’ouverture

« En tant que broker d’actions, Exane a opté pour l’open space dans un objectif d’ouverture, de clarté et de proximité. Nous considérons également qu’ils favorisent l’efficacité de nos équipes. Ces espaces sont flexibles, aménageables et permettent une circulation fluide. »

Ces critères objectifs sont des leviers importants de la qualité de vie au travail et des liens sociaux noués avec ses collègues a tenu à souligner le DG du broker, Nicolas Chanut. Avant d’intégrer le #Cloud, Exane était installée dans de très beaux et haut de gamme bureaux au sein d’un immeuble Haussmannien ; des lieux moins fonctionnels et modernes que le dernier né de la gamme SFL.

Un salarié heureux est un collaborateur efficient

 

Le choix des locaux est très important pour le dirigeant qui les considère comme un investissement. « Ils sont un outil d’attractivité des talents et de bien-être pour nos salariés. Je n’ai aucun doute sur le fait qu’un salarié heureux est plus efficient. Ces préoccupations sont essentielles dans notre métier où le talent humain est décisif. »

 

« Il ne faut pas non plus oublier que les bureaux et leur standard, sont un élément constitutif de l’image de marque de l’entreprise » conclut Nicolas Chanut.

 

Les résultats du baromètre Paris Workplace 2016, c’est par ici : http://www.mondedesgrandesecoles.fr/match-paris-londres-meilleurs-bureaux/

 

Par Ariane Despierres-Féry