Avec ses 41 centres commerciaux, Altarea Commerce se positionne comme un acteur majeur du marché. Une politique de leadership qui ouvre de multiples perspectives d’avenir et de nombreuses portes aux jeunes diplômé-e-s. Rodrigo Clare (X 03), directeur général délégué en charge du patrimoine et des finances de Altarea Commerce, présente sa stratégie.

 

(c) ALTAREA COGEDIM

Qu’est-ce qui vous attire dans ce secteur d’activités ?

C’est un métier dans lequel on est confronté à un grand nombre de contraintes extérieures. Il est essentiel d’anticiper les changements que vont vivre les sites dans une réalité urbaine future car un projet lancé en 2017 ouvrira ses portes dans 15 ans. Nous devons prendre des risques très importants qui nécessitent une certaine polyvalence et de grandes capacités d’analyse. C’est un challenge permanent. Et Polytechnique y prépare tout à fait.

Que recouvre votre mission de directeur général délégué ?

J’ai sous ma responsabilité notre parc immobilier en France, en Italie et en Espagne. Cela implique la gestion commerciale, l’animation, et la gestion de portefeuille avec cession et acquisitions d’actifs. C’est un travail continu avec les équipes locales car on ne fait pas du commerce de la même manière selon les pays. L’aspect managérial est primordial.

Polyvalent et polyglotte : L’immobilier, ça fait voyager ! Rodrigo Clare a ainsi passé 4 ans à Milan au sein de la branche italienne. « Altarea m’a permis de parler l’espagnol et d’apprendre l’italien. Être polyvalent, c’est aussi être polyglotte car l’anglais est la langue du business. On demande à nos jeunes de parler 3 langues : commerce, bureau, logement. Mais cela s’adresse aussi aux cultures ! Dans notre environnement, nous réfléchissons tous de la même manière mais dans des langues différentes. Ce regard différent que l’on acquiert favorise les changements qui portent à l’innovation. »

 

C’est un monde en mouvement perpétuel ?

La consommation aujourd’hui est en profonde mutation notamment digitale. Nous proposons désormais de vivre des moments de vie. Nous avons ainsi ouvert à Lyon un parc d’attractions, Mini World, qui est devenu le 2e site le plus visité de la région. Nous sommes amenés à nous questionner sans cesse. Le commerce est longtemps resté passif mais aujourd’hui, il faut être moteur dans l’activité commerciale et pousser les opérateurs à diversifier leurs activités pour être en ligne avec les nouvelles tendances. Nous participons activement à l’aménagement des villes.

 

Le métier se transforme donc lui aussi ?

Nous sommes confrontés à des questions extrêmement larges et en mutation. À l’X, on apprend à travailler en équipe et à mener une équipe. C’est essentiel car, aujourd’hui, on peut être leader sur un projet et support sur un autre. Alors n’ayez pas peur, soyez confiants et ouvrez-vous au monde. Ce qui compte c’est de vouloir faire. Et un profil de Polytechnicien permet de faire beaucoup de choses !

 Grandir au sein du groupe : Altarea a développé un programme de jeunes talents pour leur faire découvrir l’ensemble des activités du groupe – asset management, marketing, direction de centre, promotion de logements et de bureaux – pour qu’ils puissent eux-mêmes accompagner son développement du groupe. « Les jeunes talents peuvent nous rejoindre en stage ou à la sortie de l’école. La transformation actuelle leur offre la perspective d’un parcours intéressant. »

 

 

« Les jeunes Polytechniciens sont parmi les experts les mieux placés pour mener notre transformation. »

Rodrigo Clare (X, 03), directeur général délégué en charge du patrimoine et des finances de Altarea Commerce

 

Chiffres clés : Présent en France, Italie et Espagne / 5 milliards € d’actifs gérés

 

Micro-cv

Depuis 2016 : directeur général délégué, Altarea Commerce

2014 – 2016 : directeur général, Altarea Italie

2012 – 2014 : directeur administratif et financier, Altarea Italie

 

Contact : www.altareacogedim.com