Communiqué de presse :

Le concours Avenir a lancé une large consultation pour mieux comprendre les comportements des lycéens au moment de leur candidature sur le nouveau portail Parcoursup. L’enquête a été menée en ligne aux mois d’octobre et novembre 2018 auprès de tous les élèves admis au sein des écoles du Concours Avenir (ECE, EIGSI, EISTI, EPF, ESIGELEC, ESILV, EISTC Caen et ESTACA…). Elle a permis de recueillir des informations sur la façon dont les jeunes lycéens (771 répondants) ont perçu et surtout utilisé la nouvelle plateforme.

 

Les écoles postbac, un vrai choix

L’ensemble des répondants indique avoir également candidaté dans d’autres filières/formations scientifiques (Classes prépa 55%, IUT 45%, licence scientifique 45%) mais ont finalement choisi une école d’ingénieurs postbac.

 

Une large proportion de voeux favorables dès le début du process

92% des élèves ont reçu une réponse favorable à l’un de leurs voeux (tous voeux cumulés) dès le premier jour des résultats.

18% d’entre eux n’ont obtenu qu’une seule réponse et 62% ont reçu jusqu’à 10 réponses favorables.

Parallèlement, 56% d’entre eux ont obtenu entre 1 et 10 propositions en liste d’attente.

 

Des listes d’attentes bloquées par des candidats « fantômes »

Parmi les candidats ayant reçu au moins une réponse favorable, 54% ont obtenu leur voeu préféré. Pourtant seulement 57% d’entre eux ont décidé de s’inscrire tout de suite !

Les 43% restants ont préféré répondre favorablement mais en conservant d’autres voeux sur liste d’attente et se sont inscrits plus tard !

De façon globale, 56% des répondants reconnaissent même « honnêtement » avoir conservé des voeux en liste d’attente par simple curiosité.

La grande majorité des répondants indique qu’ils avaient une idée précise de leurs préférences AVANT les résultats du 22 mai 2018 et pour 76% d’entre eux, les résultats n’ont pas influencé ou modifié ces choix.

 

Des élèves globalement satisfaits de Parcoursup

84% des répondants n’avaient pas déposé de candidatures en dehors de Parcoursup.

Près de 70% ont trouvé la durée de la procédure adaptée (contre 30% trop longue).

Seulement 53% indiquent s’être définitivement inscrits avant la fin du mois de juin contre 27% en juillet, 16% en août et 4% en septembre.

A noter : les élèves soulignent que la nouvelle procédure a davantage inquiété leurs parents qu’eux-mêmes ! En effet, pour 43% des répondants, la plateforme Parcoursup a été source de stress et ce pourcentage monte à 63% pour leurs parents !

60% des répondants indiquent qu’ils ne souhaitent pas hiérarchiser leurs voeux pour une attribution plus « automatique ».

Au final, pour 69% d’entre eux, le niveau de satisfaction sur leur expérience de Parcoursup se situe entre 7 et 10/10 (10 étant la meilleure note).

Avec 9 712 candidats en 2018, le Concours Avenir reste le plus attractif et le plus sélectif

Créé il y a 10 ans, le Concours Avenir a été l’un des premiers concours commun permettant l’accès aux Ecoles d’Ingénieurs Postbac privées en France. Il est rapidement devenu incontournable pour de très nombreux élèves de Terminale S et STI2D et se positionne depuis plusieurs années comme le plus gros concours commun (en nombre de candidats) permettant l’accès aux grandes écoles d’ingénieurs Postbac privées au sein du portail Parcoursup.

Pour la rentrée 2018, le Concours Avenir a réuni 9 712 candidats souhaitant intégrer la première année de ses écoles membres pour un total de 1 890 places et conserve ainsi sa place de concours le plus sélectif pour l’accès aux écoles d’ingénieurs postbac privées en France.

 

Toutes les écoles membres de ce concours sont habilitées par la Commission des Titres d’Ingénieur (CTI), membres de la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et la majorité d’entre-elles dispose de la qualification d’établissement d’enseignement supérieur privé d’intérêt général (EESPIG).

 

L’ESITC Caen rejoint le Concours Avenir