Communiqué de presse :

L’UCO ouvre une licence Science politique à la rentrée 2019 sur son campus d’Angers. Cette formation, portée par sa Faculté de Droit, Économie, Gestion, répond à un besoin et à une réalité : aucune formation de ce type n’existe aujourd’hui dans le Maine-et-Loire.

 

Pour les lycéens qui souhaitent s’orienter vers les sciences politiques directement après le baccalauréat, le chemin est souvent compliqué puisqu’il n’existe aujourd’hui en France qu’une dizaine d’IEP. L’UCO proposera donc une licence en Science politique destinée à la fois à donner une solide culture générale dans différents domaines tels que l’histoire, le droit, la philosophie, l’économie, la politique, mais également à former sur des sujets plus spécifiques comme la sociologie politique, les politiques publiques, la communication politique, les relations internationales, l’histoire des idées et des pensées politiques…

 

En plus d’une formation théorique solide et de la préparation aux concours (instituts d’études politiques (IEP), écoles de journalisme et de communication, fonction publique), la formation propose une professionnalisation progressive des étudiants dès la première année : stages (2 mois en L3), accompagnement à la construction du projet professionnel, interventions de cadres et d’élus administratifs territoriaux. « Notre objectif est d’offrir un programme riche, complet, qui ouvre des perspectives aux étudiants qui l’intègreront », indique Benoit Raveleau, Doyen de la Faculté de Droit, Économie, Gestion. Ainsi, deux parcours de spécialisation sont également proposés à partir de la L2 : « géopolitique et stratégie internationale » et « affaires publiques et communication politique ».

 

Cette formation prépare aux métiers de la fonction publique (d’État, territoriale, européenne), aux métiers associés à la fonction élective (assistant parlementaire, chargé de mission, etc.), aux métiers de la communication politique et du journalisme… « Les débouchés sont multiples et les étudiants qui le souhaitent pourront également poursuivre en Master Science Politique, droit, ressources humaines, communication, journalisme… », poursuit Benoît Raveleau.

 

La licence Science politique peut également se préparer en 4 ans, pour les lycéens en difficulté, grâce au DU Propédeutique, un parcours réussite permettant à l’étudiant de consolider ses connaissances et d’affiner son projet d’études et son projet professionnel.

 

L’UCO ouvrira une cinquantaine de places en septembre 2019.