Communiqué de presse :

Dès la rentrée 2018, l’Université Savoie Mont Blanc (USMB) accueillera, sur le domaine universitaire d’Annecy, la première promotion de la double licence Droit / Langues étrangères appliquées (LEA).

 

 

Piloté conjointement par la Faculté de Droit et l’UFR Lettres Langues et Sciences Humaines (LLSH), le programme qui s’étendra sur 6 semestres permettra l’obtention de deux diplômes en trois ans :

  • une licence en Droit
  • une licence en Langues érangèes appliqués

 

Cette formation exigeante, accessible aux titulaires d’un baccalauréat, est ouverte à des étudiantes et étudiants motivés et travailleurs avec un très bon bagage en langues.

 

Elle mêle des cours de droit et quelques matières d’ouverture à des cours intensifs de langues : un programme idéal pour des bachelières et bacheliers ayant des ambitions élevées et visant une carrière tournée vers l’international et le transfrontalier. Tout au long du programme, les enseignements de langue sont réellement intégrés aux études juridiques et les cours de droit sont susceptibles d’être enseignés en français, en anglais ou de manière bilingue. L’ensemble du programme est conçu dans une dimension internationale, comparée et transfrontalière, à l’instar des cours de droit, pour préparer les étudiants au marché international. Les étudiantes et étudiants qui suivront la formation auront également la possibilité d’effectuer une mobilité d’études en Europe ou en Amérique du Nord au cours de la 3ème année de licence.

 

Cette double licence préparera des étudiantes et étudiants à poursuivre leurs études aussi bien en masters juridiques qu’en masters dans le domaine des langues, ou par des masters d’autres spécialités valorisant leur double compétence en langues et en droit.

 

Parmi les poursuites d’études possibles en master à l’USMB, on retrouve notamment :

 

Le master mention Langues étrangères appliqués et ses trois parcours :

 

Les masters de Droit mentions :

 

©Université Savoie Mont Blanc

À l’issue de leur cursus de master, les étudiantes et étudiants pourront viser des métiers tels que juriste dans les entreprises exportant, important ou produisant dans un autre état, juriste dans les organismes professionnels, auprès d’organisations internationales, au sein de cabinets d’avocats ou de cabinets conseils, ou encore traducteurs ou interprètes spécialisés en droit.