ORPEA est le leader mondial de prise en charge de la Dépendance avec des établissements de santé dans 16 pays. Yves Le Masne, son Directeur général actuel, a gravi tous les échelons en 26 ans. Diplômé de l’Ecole supérieure d’informatique et de l’IAE Paris, il a intégré le Groupe en 1993 comme contrôleur de gestion.

 

Comment avez-vous réussi à faire d’ORPEA le leader mondial ?

Nous célébrons cette année notre trentième anniversaire. Depuis l’ouverture de notre première maison de retraite en 1989 en France, ORPEA est devenu un acteur d’abord européen de la prise en charge globale de la dépendance, du domicile jusqu’en établissement. En 2017, le Groupe était présent dans 9 pays. En seulement 2 ans, ORPEA a déployé son modèle hors d’Europe également (en Chine, Amérique Latine, Russie) et il est désormais présent dans 17 pays et l’aventure se poursuit ! Une des clés du succès du développement est d’avoir une vision de long terme en s’appuyant sur la fidélité des équipes, la constance des valeurs et une forte capacité à se remettre en question pour faire évoluer le modèle.
Tout d’abord français, puis européen, ORPEA devient un leader mondial et a par exemple su adapter son organisation : une société présente dans 9 pays ne se gère pas de la même façon qu’une société présente dans potentiellement 35 pays. Le défi a donc consisté à adapter les structures managériales et avoir une vision plus globale en décentralisant une partie des pouvoirs, tout en renforçant le contrôle.

Quels ont été vos défis en tant que dirigeant pour faire passer votre entreprise de ce statut français à une envergure mondiale ?

Le défi est bien entendu avant tout humain ! ORPEA a toujours été et restera un ascenseur social ! Il n’y pas de plafond de verre en termes de responsabilités quand on a les compétences et les valeurs chez ORPEA. Toutefois, il faut aussi avoir une grande adaptabilité et vouloir en permanence relever de nouveaux défis. Par conséquent, quand l’organisation est devenue plus mondiale, il a fallu promouvoir les bonnes personnes, mais aussi savoir recruter des dirigeants avec des cultures et des expériences différentes pour enrichir l’expertise de l’entreprise.
Un autre défi a été de bien prendre en compte, dans la conception et la gestion de nos établissements, les différences culturelles entre les pays. La délicate équation repose sur la capacité à dupliquer le modèle de prise en charge technique, le modèle économique tout en s’adaptant aux coutumes des personnes de chaque région.

Comment rester proche des réalités du terrain et gérer 60 000 collaborateurs dans 16 pays ?

La principale qualité d’un dirigeant d’une société de croissance telle qu’ORPEA est de savoir rester humble, savoir se remettre en question chaque jour et ainsi ne jamais oublier que ceux qui font la réussite de l’entreprise ce sont les 60 000 collaborateurs dans nos 950 établissements. La clé pour garder une proximité avec la réalité du terrain est de bien savoir s’entourer : savoir recruter, promouvoir les bonnes personnes, savoir déléguer et faire confiance. Une entreprise de croissance telle qu’ORPEA, qui double de taille tous les 5 ans, ne peut réussir qu’en s’appuyant sur une équipe de direction fidèle, solide, capable de se challenger en permanence.

Balneo maison de retraite ORPEA Nankin

Balneo maison de retraite ORPEA Nankin

La prise en charge des personnes âgées est un métier difficile. En quoi peut-il attirer de jeunes diplômés ?

En effet, la réussite d’ORPEA s’appuie avant tout sur l’engagement quotidien de tous les collaborateurs à prendre soin et donner du bien-être aux personnes fragilisées que nous accueillons. Mais relever le défi du vieillissement mondial de la population en apportant des solutions adaptées et en plaçant l’humain, sa sécurité, son bien-être au cœur de sa vie professionnelle est extrêmement valorisant. Le choix d’un secteur d’activité, d’un métier, d’une carrière, ne s’entend pas uniquement d’un point de vue des responsabilités ou de la rémunération, mais aussi par rapport à l’impact social, sociétal et environnemental, pour construire le monde de demain.
Or, quel meilleur engagement que de contribuer à l’amélioration de l’intégration de nos ainés dans notre Société ? La mission d’ORPEA c’est justement de redonner le sourire à ces personnes fragilisées, et de pouvoir déployer ce modèle de valeurs dans le monde entier.

Contact : Noémie Deperrois, responsable Recrutement drh-recrutement@orpea.net

 

ENGIE « Pour casser les codes du leadership, osez être vous-mêmes ! »

Qui sont les leaders qui défendent la performance d’ENGIE ? Les réponses de Rosaline Corinthien, Directrice développement des Talents et Innovation RH

Accompagner la transformation d’Ipsen et proposer de nouveaux codes

Ipsen n’est pas un laboratoire pharmaceutique comme les autres. Autour des 3 piliers patients, collaborateurs et Société, place à l’innovation technologique mais aussi managériale. Ipsen vu par Maja Matulovic Broqué (PhD informatique, UVSQ 99), Enterprise Architecture...

ORPEA, l’humain au cœur de l’expansion internationale

Yves Le Masne, Directeur Général d’ORPEA, rappelle son enthousiasme à relever de nouveaux défis et à emmener ses équipes vers des aventures mondialisées.

AKKA Technologies, en route vers le futur

Avec AKKA Technologies et son directeur général, Paolo del Noce, le monde de demain sera résolument plus technologique ET aussi plus humain

QubicaAMF : making bowling amazing* (rendre le bowling exceptionnel)

Christophe Chauvard, General Manager de QubicaAMF, incite les jeunes porteurs de projets à investir dans l’industrie du loisir en forte croissance.

La Maison du Whisky : dénicheur de spiritueux rares en quête de jeunes talents !

PDG passionné, Thierry Benitah revient sur ce qui fait l’attrait de La Maison du Whisky, une entreprise qui laisse sa chance aux jeunes diplômés !

LES 10 COMMANDEMENTS DU DG NEW GENERATION

Comment casser les codes sans se casser la figure ? Olivier de Pembrock, président national du Centre des jeunes dirigeants partage ses bonnes pratiques

Shangri-La Hotel, Paris donne le La de l’hôtellerie de luxe

Attiré par les valeurs portées par le groupe Shangri-La, Guy Bertaud revient sur les défis qu’il affronte en tant que DG…

Sanofi soigne l’avenir de ses talents

Terrain de jeu mondial, Sanofi a tout pour plaire aux jeunes diplômés raconte Olivier Bogillot, Directeur Cabinet du DG du leader pharmaceutique français.

APRIL Technologies : la Tech au service d’une entreprise qui assure !

Denis Bourdon (INSA Lyon 86), DG d’APRIL Technologies, évoque les challenges qui attendent les jeunes dip’ désireux de rejoindre l’aventure !