Témoignant dans l’ouvrage  » DRH 3.0 face aux défis du numérique « , Sonia Bonnet (EDHEC Business School 96) fait évoluer le management des compétences. Elle rend hommage à l’EDHEC Nice, où elle a développé cette créativité qu’elle met à profit aujourd’hui au service de la Direction de l’Anticipation des Compétences du Groupe ORANGE.

 

L’innovation : un héritage de l’EDHEC

Lorsque Sonia Bonnet intègre l’EDHEC, le campus de Nice vient d’ouvrir.  » Tout était à construire ! Nous partions d’une page blanche. «  Cette liberté a teinté la promotion d’une véritable énergie créatrice et d’un enthousiasme fédérateur. Ayant besoin de travailler pour arrondir ses fins de mois, la jeune étudiante saisit l’opportunité d’enseigner l’informatique à l’école aux côtés de Bernard Curzi (l’actuel directeur de l’Espeme) et de l’aider à développer des innovations pédagogiques dans la matière.  » J’ai mis au point des cours autoportés par webcam. Cela peut paraître anodin mais il y a 20 ans, l’initiative émanait d’un véritable esprit pionnier. « 

 

 On peut être financier ET créatif ! Après une majeur en finance à l’EDHEC, Sonia Bonnet a passé la première partie de sa carrière à faire parler les chiffres à différents postes dans le contrôle de gestion. C’est au bout d’une douzaine d’années qu’elle a souhaité faire évoluer son métier en dédiant son expertise au service des RH. Depuis 10 ans, cette fan de Star Wars a contribué à faire évoluer la gestion des talents chez Orange en mettant au point de nombreux outils digitaux innovants.  » Lorsqu’on vient d’un autre horizon, on apporte souvent un regard novateur. Se spécialiser dans un domaine forge et donne une légitimité. Cependant mon parcours prouve que rien n’est immuable et que la cross fertilisation doit être valorisée ! « 

 

Une apps dédiée à l’évolution des salariés

Le premier outil qu’ait conçu Sonia Bonnet répondait à un constat étonnant dans un groupe qui compte 400 métiers : les salariés manquaient de perspective sur leur avenir. En réponse, elle élabore, après un long travail de mapping des compétences du groupe au siège et en local avec plus de 300 personnes, une application nommée  » Mon Itinéraire « . En se connectant dessus les employés accèdent aux différents parcours possibles en fonction de leurs métiers et compétences. Pour chaque opportunité de mobilité, l’outil précise si la personne réunit 25, 50 ou 75 % des compétences requises pour un poste et quelle formation suivre pour se mettre à niveau. L’accès à toutes les offres d’emploi du groupe complète le dispositif.  » Grâce au digital, chacun peut ainsi se faire son idée au préalable avant d’en parler avec un conseiller RH. «  Lancé depuis 4 ans, l’application comptabilise plus de 2 000 connexions par semaine.

 

Une opportunité de sourcing des compétences en temps réel

Identifier rapidement des profils en interne pour pourvoir un poste : telle est la difficulté dans un groupe aussi vaste qu’Orange. En DRH 3.0, notre guerrière des étoiles s’est appuyée sur le digital afin de toucher les collaborateurs en direct. Le concept ? Proposer aux collaborateurs de répondre depuis leur smartphone en mode « opt in » à quelques questions simples sur une thématique donnée comme le Big Data, le banking, la sécurité…  » Vous avez envie de vous faire connaître et de montrer vos compétences, faites le savoir ! «  Ces questionnaires permettent de définir 8 profils répondant au business, géolocalisés sur une carte de type googlemap, un référentiel instantané ! La magie de ce processus c’est que des personnes, que l’on aurait jamais pensé à contacter, émergent.  » A ma grande joie, les salariés plébiscitent l’initiative ! 93 % apprécient d’être contactés directement pour parler de leurs compétences et 85 % se reconnaissent dans le profil défini. «  L’application primée au trophée Netexplo 2015, rencontre un beau succès auprès de la profession et sera bientôt vendue à d’autres sociétés.

 

Un lien fort à l’EDHEC

Reconnaissante de l’enrichissement que lui a apporté sa formation, Sonia Bonnet s’investit aujourd’hui dans la vie de son ancienne école en participant au jury de sélection.  » Je considère cette implication comme un devoir de transmission et j’en profite pour faire valoir un positionnement féminin. «  Fière de son parcours de femme, ayant su concilier vie professionnelle passionnante et vie de famille, elle ne manque jamais une occasion d’encourager les jeunes filles à ne pas brider leurs ambitions.

 

« Trouver des solutions qui répondent à un besoin concret et qui satisfassent aussi bien les salariés que l’entreprise, voilà ce qui m’anime. »

 

Contact : sonia.bonnet@orange.com

 

L’EDHEC Business School prépare son avenir